Fiche Personne
Danseur/se

Lamine Keïta

Guinée

Français

Depuis son enfance en république de Guinée, Lamine Keita évolue dans l’univers de la danse traditionnelle. A 11 ans, il joue dans « Mama » du ballet national de Guinée puis travaille avec les plus grands maîtres de ballets comme Jeanne Macolet et Fodé Konté.

Il découvre plus tard le théatre et participe à la création de la compagnie guinéenne « Neptune » dirigée par Ansoumane Condé. Il joue ensuite dans « Il était une fois l’Alphabête », spectacle écrit par William Sassine, mis en scène par Fifi Tam’Sir Niane et qui se produira en Guinée ainsi qu’au festival international de la Francophonie à Limoges.

De voyages en bonne rencontres, Lamine s’essaie à la danse contemporaine dans « Ken Maken » du Ballet national de Tunisie. Avec « Sans rien » de la compagnie de théatre-danse contemporain d’Imed Jemâa il participera au marché des arts et du spectacle africain, à la biennale de Turin, au festival international du théatre expérimental au Caire ainsi qu’au festival de danse de Montréal.

En 1997 il créé son premier solo puis assiste le chorégraphe de « Stambali,
transe et musique noire arabe » de la compagnie « Stambali-Kays Roston ».
Le spectacle sera produit au festival de Carthage et au festival international
de la méditerranée organisé par l’Unesco en Allemagne.

Invité ensuite aux Pays Bas par la compagnie « Cinq filles » d’Amsterdam,
puis en France, il croisera le travail et l’expérience des chorégraphes notoires
Irène Tassambedo, Norma Claire et Georges Momboye.

Grâce au soutiens de l’AFAA, du Ministère français des affaires étrangères, du Centre culturel Franco-Guinéen, de l’Ambassade de France en Guinée, il fini par créer sa propre compagnie et les spectacles : « SDF », « Pourquoi nous ? » et « Chhh… je viens de là ! ».