Fiche Personne
Journaliste

Norbert N. Ouendji

Cameroun

Français

Norbert N. Ouendji est diplômé de l’IUT de journalisme de Bordeaux et docteur en Sciences de l’information et de la communication de l’université Michel de Montaigne Bordeaux 3, où il est chercheur associé au laboratoire MICA (Médiation, Information, Communication, Art). Il est aussi membre du Comité de recherche « Sociologie de la communication » de l’Association internationale des sociologues de langue française (AISLF), Université de Toulouse-Le Mirail.

Ancien rédacteur en chef adjoint du quotidien camerounais Le Messager et ancien correspondant à Yaoundé de plusieurs agences internationales de presse, (IPS, PANAPRESS, IRIN…), Norbert N. Ouendji, qui est membre du Club de la presse de Bordeaux, a également une longue expérience de la pratique journalistique en France (quotidien Sud Ouest, Bordeaux). L’interview est l’un de ses genres préférés. Amadou Toumani Touré, aujourd’hui président du Mali, fait partie des personnalités qu’il a déjà rencontré pour un entretien exclusif publié par Le Messager au milieu des années 1990.

Norbert N. Ouendji est actuellement responsable de l’encadrement et du suivi pédagogique des candidats au Master de journalisme par Validation des acquis de l’expérience (VAE) à l’Institut de journalisme de Bordeaux Aquitaine (IJBA). Il est auteur d’un essai qui a été très bien accueilli dans les milieux universitaires et professionnels : « Médias et pouvoir politique au Cameroun – Les journalistes face à la santé présidentielle » (Les Belles pages, Marseille, 2006, 260 pages), dont Achille Mbembe est le préfacier. Il a par ailleurs contribué à des revues scientifiques et à des ouvrages collectifs. Ses principales publications s’inscrivant dans ces deux registres sont :

● « Médias et TIC en Afrique : les SMS au c?ur de la pratique journalistique », In : Annie Lenoble-Bart et Annie Chéneau-Loquay (Dir.), Les médias africains à l’heure du numérique, Netsuds N° 5, L’Harmattan et CEAN-CNRS/AFRICANTI, Paris, Pessac, septembre 2010, pp. 101-123. ISBN : 978-2-296-12584-1

● « Téléphonie mobile et médias en Afrique : l’avènement des reporters mobiphotographes au Cameroun », In : Alain Cyr Pangop Kameni (Dir.), Transferts médiatiques entre l’Europe et l’Afrique francophone : Approches théoriques, Regards croisés, Dynamiques d’appropriation, Lendemains N° 138/139, Saarbrücken, septembre 2010, pp. 46-68.

● « Téléphonie mobile et débrouille en Afrique : Réflexions sur le statut des « call box » au Cameroun », In : Dominique Darbon (Dir.), La politique des modèles en Afrique – Simulation, dépolitisation et appropriation, Karthala, Paris, août 2009, pp. 213-229. ISBN : 978-2-8111-0252-4

● « Afrique : le téléphone portable peut contribuer à l’alternance politique », In : Institut Panos Afrique de l’Ouest – IPAO (Dir.), Usages innovants des TIC en Afrique : la presse au c?ur de l’analyse, IPAO, Dakar, novembre 2008, pp. 149-152, ISBN : 2-915627-25-8

● « Union internationale de la presse francophone : entre promotion de la langue française et défense de la liberté d’expression », In : Sylvie Guillaume (Dir.), Les associations dans la francophonie, Éd. MSHA, Talence, décembre 2006, pp. 213-230, ISBN : 2-85892-335-3.

● « Academic Freedom and the position of Women in Cameroon », In : Ebrima Sall (Dir.), Women in Academia: Gender and Academic Freedom in Africa, CODESRIA, Dakar, 2000, pp. 128-154. ISBN : 2-86978-080-8

● « Cameroon : injustice for all », In : Mike Ticher and Andy Lyons (Dir), Back home – How the world watched France 98, Two Heads Publishing, London, 1998. Ouvrage collectif de 224 pages réalisé et diffusé après la coupe du monde de football (FRANCE 98) par l’hebdomadaire britannique When Saturday Comes. Il fait le point, pays par pays, sur les équipes ayant participé à cette compétition que Norbert N. Ouendji a couvert en tant que chef de service Sports du journal privé camerounais Le Messager.

Norbert N. Ouendji est, depuis 2007, membre de la Société française des intérêts des auteurs de l’écrit (SOFIA), une société civile de perception et de répartition de droits administrée à parité par les auteurs et les éditeurs dans le domaine exclusif du Livre.