Fiche Personne
Réalisateur/trice Scénariste

Marc Picavez

France

Français

Marc PICAVEZ écrit son premier scénario au lycée et remporte le concours national des Scénarios sur la drogue avec le court-métrage « C’est presque terrible », réalisé par Lionel Mougin et produit par Telema.

Parallèlement à des études d’anthropologie, il crée l’association Makiz’Art et réalise ainsi un premier film, « Bul déconné ! ». Ce film, primé à Dakar, Montréal, Ouidah et San Francisco, est le fruit d’une collaboration avec Massaër DIENG.

Marc développe ensuite des projets en solo comme « France-Brésil et autres histoires… » (2007), primé dans plusieurs festivals, « Agosto », qui obtient en 2010 le Prix Qualité du CNC, et « Le monde est derrière nous », qui reçoit plusieurs prix en festivals.
En 2013, Marc explore pour la première fois le terrain de l’installation avec son exposition personnelle « Seamen’s Club » produite par le LIFE (Lieu International des Formes Emergentes) de Saint-Nazaire. Cinq installations vidéo monumentales et multi-écrans dédiés aux marins de commerce et à l’univers portuaire.

En 2015, Marc termine deux nouveaux films : le documentaire « Sea is my country », qui est coproduit avec Arte France, et le court métrage « Yaadikoone » présenté au festival international du film de Clermont-Ferrand.

Source :
http://marcpicavez.com/bio/

English

Next to his anthropolgy studies, Marc Picavez created the Makiz’Art association and directed a first film, « Bul déconné ! » (awarded in Dakar, Montréal, Ouidah and San Francisco) with Masaër Dieng.
He directed then two solo projects: « France-Brésil et autres histoires… » (fiction 12′,2007), awarded in several festivals, « Agosto », (Fiction 29′ – 2010) and two documentaries : « Le monde est derrière nous » (23′ – 2013) and « La mer est mon royaume » (56′ – 2015, Arte).
Marc also explores for the vidéo installation territory with his individual exposition « Seamen’s Club » produced by the LIFE (Lieu International des Formes Emergentes) of Saint-Nazaire.

« Yaadikoone » (2016) is inspired by the feature film scenario « Dakar en attendant la pluie », which Marc has co-written and further developed with Massaër Dieng before his coauthor’s death. The project’s destiny is rewriting.

Source :
http://marcpicavez.com/bio/
Films(s)