Fiche Personne
Joueur/se de oud Compositeur

Rabih Abou-Khalil

Liban

Français

Maître du Oud mais aussi compositeur de jazz, Rabih Abou-Khalil est l’une des figures qui auraient le plus marqué la scène jazz européenne pendant ces dix dernières années. Au delà des clivages de la culture musicale arabo-orientale dont il est issu (il est libanais) ou la culture occidentale dans laquelle il évolue (il vit en Allemagne), il a pu créer son propre style où l’essence orientale épouse naturellement l’improvisation jazz et où le jazz se fond dans les volutes du oud. (source www.maroctunes.com)

Né au Liban le 17 août 1957, Rabih Abou-Khalil grandit à Beyrouth. Il quitte ce pays en 1978 au moment de la guerre civile. Il vit depuis à Munich en Allemagne. Il y étudie la flûte avant de revenir à son instrument de prédilection, l’oud, dont il joue depuis l’âge de cinq ans.

Il cherche à concilier l’orient et l’occident, les musiques arabes au jazz en s’entourant aussi bien de musiciens issus des musiques traditionnelles (Ramesh Shotam, Nabil Khayat…) que de musiciens issus du jazz et de la musique contemporaine (Michel Godard, Vincent Courtois, Ellery Eskelin…)

Ses compositions sont célèbres pour leurs mesures composées, c’est a dire qu’on entendra rarement chez Rabih Abou khalil des mesures simples en 4/4 ou 3/4 mais plutôt des métriques puisées dans le répertoire et les traditions de la musique arabe, turque voire perse (11/8, 5/8, 7/8 etc). Il en est souvent de même pour les mélodies qui sont très souvent basées sur des maqams orientaux. (source Wikipedia.org)