Fiche Personne
Ecrivain/ne

Albert Camus

Français

En 1958, Albert Camus publiait dans Actuelles III une série d’articles dans lesquels il dénonçait la misère des indigènes en Algérie, où il affirmait entre autres que « l’ère du colonialisme est terminée », mettant déjà en garde contre une Algérie liée à un « empire d’islam ». Anti-fasciste, Camus avait fait parti de la résistance notamment avec Combat, puis, à la différence de Jean Paul Sartre, a rapidement été un des premiers intellectuels à rejeter le stalinisme. En pleine guerre d’Algérie, il avait condamné à la fois le terrorisme des uns et la torture des autres, avait été contre le système colonial et ses injustices mais aussi contre une Algérie indépendante baathiste.

Pacifiste, engagé aux côtés des pauvres et des opprimés, homme de dialogue, Camus défendait à la fois le droit des indigènes et des Français à vivre libres, dans une Algérie plurielle, démocratique, qu’il imaginait comme une nouvelle fédération suisse. La vision camusienne finissait en fin de compte par rejeter tous les systèmes totalitaires, y compris le futur « islamisme » politique. Les années 90 virent l’Algérie plongée dans une seconde guerre civile, qui débordera sur ses voisins, menaçant tout le bassin méditerranéen.