Fiche Personne
Metteur/se en scène

Eva Doumbia

Côte d’Ivoire

Français

Née en 1968, d’origine franco-ivoirienne, Eva Doumbia est metteur en scène et fondatrice de deux compagnies : La Part du pauvre en France et Nana Triban en Côte d’Ivoire.
Après des études de lettres et de théâtre à l’Université de Provence, Eva Doumbia intègre en 2001 l’Unité Nomade de Formation à la mise en scène. Elle y étudie auprès de Jacques Lassalle, Krystian Lupa, André Engel et Dominique Müller.
En 1999, elle crée à Marseille la compagnie « La part du pauvre ». Trois ans plus tard, Eva Doumbia crée un second groupe à Abidjan, « Nana Triban », du nom de la soeur héroïque de l’empereur Soundjata Keita, figure mythique de l’Afrique précoloniale.
Les activités conjuguées de ces deux compagnies font de chacune d’elles une structure originale expérimentant l’idée de « pont culturel » entre l’Europe et l’Afrique de l’Ouest. Depuis 2003, elle anime régulièrement des ateliers de formation en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso et au Niger avec les Centres Culturels Français et les Chantiers d’Ecriture dramatique. En 2006, elle a réalisé une résidence d’artistes au Niger et au Burkina Faso pour la création de « Primitifs/about Chester Himes », du dramaturge camerounais Kouam Tawa.

Dernières mises en scène :

Avec La Part du pauvre :
2006 : « Primitifs/About Chester Himes » de Kouam Tawa, d’après Chester Himes.
2004-2005 : « Rue(s) », textes de Dieudonné Niangouna, Brecht et Weill.
2005 : « J’aime ce pays » de Peter Turrini.

Avec Nana Triban :
2003-2005 : « Tu ne traverseras pas le Détroit » de Salim Jay.
2002-2004 : « Cancer positif 2 », d’après « Maison d’arrêt » de Edward Bond.