Fiche Personne
Théâtre Cinéma/TV Arts plastiques Littérature / édition Histoire/société Interculturel/Migrations

Georges Ngal

Ecrivain/ne, Philosophe, Professeur, Critique d’art, Universitaire
République démocratique du Congo

Français

Parfois crédité sous le nom de
Ngal Mbwil

Né en 1933 en République Démocratique du Congo, Georges Ngal embrasse très tôt, après ses études supérieures en Suisse, une carrière universitaire internationale : Université Lovanium (1969-1971), Université Nationale du Zaïre (1971-1980), Middlebury College aux USA (1973).

En 1973-1 974, il est nommé à la Chaire de Coopération de l’AUPELF dans les universités de Montréal Laval au Quebec, Sherbooke, Liège, Nice, Sorbonne, Bordeaux.

En 1980, la Sorbonne (Paris IV) le nomme professeur associé(1980-1988) ; il occupe le même poste à Grenoble III (1982-1 984), Nanterre Paris X et enfin à Bayrouth (1989-1991) en Allemagne.

Georges Ngal est à la fois :

– romancier avec Giambatista Viko ou Le Viol du discours africain (Hatier, 1984) ; L’Errance, (1975 et réédition Présence Africaine) ; Une Saison de symphonie (L’Harmattan, 1994) ; Un Prétendant valeureux (Hurtubise, Montréal, 1991) ;

– critique littéraire : il a publié Tendances actuelles de la littérature africaine francophone (1971) ; Aimé Césaire, un homme à la recherche d’une patrie (1975 – réédition Présence Africaine, 1994) ; Lire… Le Discours sur le colonialisme (Présence Africaine, 1994) ;

– théoricien de la littérature : il a publié Création et rupture en littérature africaine (L’Harmattan, 1994);

– et philosophe avec Esquisse d’une philosophie du style négro-africain (Nouvelles Editions du Sud, 1999).

Source :
http://www.nordnet.fr/festafrica/edition99/georngal.htm

English

Sometimes credited as
Ngal Mbwil
Livres(s)