Fiche Structure
DOC(K)S 66
Producteur et distributeur de documentaires
Adresse : Aleksandra Cheuvreux & Violaine Harchin, productrices 23 rue des martyrs 75009 PARIS
Pays concerné : France
Téléphone(s) : + 33 6 99 70 92 87 (A.C. | +33 6 18 46 24 58 (V.H.)
Site web : www.docks66.com

Français

PRESENTATION

DOC(K)S 66 est une société de production et de distribution, spécialisée dans le genre documentaire. Son désir est de développer des axes éditoriaux forts et de parvenir à articuler dans le temps plusieurs collections thématiques ayant chacune leur identité et style d’écriture, mais avant tout de défendre des projets et des points de vue d’auteur. Films d’observation sociétale et de rencontres à échelle humaine, films d’investigation ou encore films de découverte au sens large nourriront le catalogue de DOC(K)S 66 et créeront un équilibre éditorial, permettant de travailler avec un large panel de diffuseurs. Notre travail de production et de distribution se veut à la fois sensible à des projets d’ici, et d’ailleurs, des thématiques nationales et internationales : à l’heure d’un monde toujours plus globalisé, il est capital de regarder plus loin que son pays d’appartenance tant dans le process de fabrication des films que dans les sujets abordés. Selon nous, le talent ne connait pas les frontières !

L’EQUIPE DE DOC(K)S 66
La société DOC(K)S 66 est présidée par Evelyn Stebelski Orlowska, et gérée par les jeunes productrices et distributrices Aleksandra Cheuvreux et Violaine Harchin mais aussi par Isabelle Collin et Axelle Schatz. Une plate-forme de collaboration nourrie par des expériences et des compétences diverses, dont le dénominateur commun est la passion du documentaire.
Après une formation en sociologie, Violaine a souhaité confronter son intérêt pour les sciences humaines à sa passion pour le cinéma documentaire, en intégrant le Masterpro Image et Société, à Evry. Elle y apprit à mettre des réflexions sociologiques au service des images et à porter un film documentaire de son écriture à sa diffusion. Parallèlement à la réalisation de quelques projets personnels, Violaine s’est beaucoup investie dans le champ de la diffusion de films par le biais de collectifs de cinéma, mais s’est surtout employée à travailler pour des sociétés de production de documentaires principalement en tant que chargée de production et notamment pendant plus de 6 ans pour ICTV Solferino en travaillant autour de projets de nature internationale.
Quant à Aleksandra, c’est très vite également qu’elle choisit le documentaire comme réel parti pris professionnel. Son regard se dessine tout au long de ces expériences au sein du Festival DocumentaMadrid, des sociétés de production IMVAL Producciones et AntropoDocus Producciones. C’est donc tout d’abord en Espagne qu’elle développe une spécificité résolument tournée vers l’international et notamment autour du documentaire ibero-américain. De retour en France, elle collabore chez ICTV Solferino où elle a l’opportunité de travailler sur une grande diversité de projets notamment avec la Chine et la Corée.
Après des études de cinéma à l’université, Isabelle choisit la filière du montage dans laquelle elle s’inscrit maintenant depuis une quinzaine d’années en tant que chef monteuse. Pour différentes sociétés de production, elle a eu l’occasion de travailler sur des unitaires documentaires d’histoire, de géopolitique, de société et de découverte, mais aussi des séries documentaires pour la télévision française et internationale. Passionnée par le genre, elle collabore comme co-auteur sur certains projets de documentaires.
Axelle a quant à elle opté pour des études de littérature et cinéma, après quoi elle fut JRI pour Canal Maritima pendant un an et demi. Puis, elle sera durant 4 ans intervenante permanente dans les Ateliers de Formation et d’Expression Audiovisuelle du Centre Pénitentiaire Hommes de Marseille en tant qu’assistante des réalisateurs accueillis en résidence. Dans ce cadre, elle initie auprès de ce public des formations aux techniques audiovisuelles (image, son, montage), des sessions d’éducation à l’image et d’accompagnement d’écriture documentaire, assure la coordination de l’atelier et le montage des films réalisés dans la prison. C’est d’ailleurs dans le montage qu’elle choisira de poursuivre sa voie, depuis une dizaine d’années maintenant, en tant que chef monteuse sur des documentaires de faits de société, d’arts et de culture pour des structures de production ou culturelles, mais aussi des séries documentaires de découverte pour la télévision.
Fortes de ces trajectoires, l’opportunité de développer la société de production et distribution DOC(K)S 66 permet aujourd’hui à chacune de ses associées d’initier une nouvelle étape professionnelle, et à l’ensemble de l’équipe, de participer à une aventure qui promet d’ores et déjà d’être passionnante.
C’est dans ce cadre qu’aujourd’hui plusieurs documentaires sont actuellement en développement et un en cours de production. Quant à la distribution, la société a sorti en salles le 26 décembre 2012, le long-métrage documentaire Le Bonheur…terre promise, de Laurent Hasse et prévoit de sortir d’ici en janvier 2014 : Ceuta, douce prison de Jonathan Millet et Loïc H. Rechi.

CONTACTS

Postal : siège social : DOC(K)S 66 : 23 rue des Martyrs 75009 Paris
contact@docks66.com / www.docks66.com

Membres de l’équipe :
Aleksandra Cheuvreux : aleksandra@docks66.com / + 33 6 99 70 92 87
Violaine Harchin : violaine@docks66.com / +33 6 18 46 24 58

English

OUR STAFF

DOC(K)S 66 are managed by young producers Aleksandra Cheuvreux and Violaine Harchin

Violaine Harchin
After a training in sociology, Violaine wished to confront her interest in human sciences with her passion for documentary films by integrating the Master in Image and Society at the University of Evry. She learned how to put a sociological approach at the service of the images and to manage a documentary film from its very first stage to the broadcast. At the same time, she has directed some personal projects. Violaine got deeply involved into the field of the distribution of films through collectives of cinema, but especially strove to work for production companies of documentaries mainly as in charge of production. For over 6 years, she devoted herself to ICTV Solferino working on projects related to international nature.

Aleksandra Cheuvreux
Likewise Aleksandra also quickly turned to the documentary as a strong professional bias. Her glance takes shape throughout these experiences notably within the Festival DocumentaMadrid, the production companies IMVAL Producciones and AntropoDocus Producciones. It was thus first in Spain first where she developed a specificity determinedly turned to the international field in particular around the Ibero-American documentary. At her return in France, she collaborated with Michel NOLL at ICTV Solferino where she had the opportunity to work on a large diversity of projects, mainly Chinese and Korean.

Strong of these past experiences and both passionate of the documentary genre, the opportunity to develop the DOCKS 66 allows them today to introduce a new professional challenge as producers.