Fiche Structure
Dublin Films
Adresse : BT51 rue des Terres-Neuves 33130 Bègles
Pays concerné : France

Français

Dublin Films a pour objet la production de documentaires de création et de films de fiction. Fondée en 2006, la société est née de l’association de Fabrice Main et Benjamin Serero, formés respectivement à l’ENS Louis Lumière et à la FEMIS.

En 2011, un établissement secondaire de Dublin Films s’implante à Bordeaux, avec l’association de David Hurst, que le parcours professionnel en Aquitaine, en régie et en production, a mené naturellement à la création.

Dublin Films se veut un générateur de projets cinématographiques exigeants. Qu’ils soient de documentaires ou de fiction, nous souhaitons défendre des films qui expriment le point de vue plein et entier de réalisateurs, d’auteurs, sur une certaine représentation du monde qui les habite.

Ces projets ont tous en commun d’être soutenus et portés par une communauté de personnes qui convergent vers le même but : défendre un point de vue de cinéaste.

Nos parcours de professionnels nous ont amené à rencontrer des créateurs, à écrire, puis à mener à bien des projets avec eux. Nos parcours d’auteurs nous ont poussé à aller au devant des sources de financement pour permettre à nos projets d’exister. C’est dans un désir de fédérer ces différentes énergies que nous avons souhaité créer une structure qui soit avant tout une structure de création.


Contact Bordeaux
BT51 rue des Terres-Neuves
33130 Bègles
dublinfilms@yahoo.fr

Contact Paris
48, rue Sarrette
75685 Paris Cedex 14
dublinfilms@yahoo.fr

English

Dublin Films is engaged in the production of independant documentaries and fiction films. The company was created in 2006 by Fabrice Main and Benjamin Serero, respectively trained at the ENS Louis Lumière and at the FEMIS.

In 2011, a secondary establishment was opened in Bordeaux, with the association of David Hurst, whose professional experience in Aquitaine led to production.

The intention of Dublin Films is to produce ambitious and challenging cinematographical projects. Whether they are documentaries or fictions, we want to defend films which express entirely director’s and author’s points of view, on the particular conception of the world wich inhabits them.

All these projects share in common the fact of being supported and backed up by a community of people who converge towards the same goal : to defend a moviemaker’s point of view.

Our professional experiences have led us to meet creators, to write, and to carry out projects with them. Our experiences as authors pushed us into anticipating the funding sources to give existence to our projects. It’s out of a desire to unite those different energies that we wanted to create a structure which would be, above all, a structure of creation.