Fiche Structure
Cinétéléfilms
Production – Studio
Adresse : Habib ATTIA, Producteur 23, rue d’andalousie, borj baccouche 2080 Ariana / Tunis
Pays concerné : Tunisie
Téléphone(s) : + 216 70 731 985 | +226 71 343 684

Français

Créée par Ahmed Baha Eddine ATTIA. Désormais dirigée par son fils Habib ATTIA.
Cinétéléfilms est née au début de l’année 1983, sous forme de S.A.R.L, avec pour objectif de produire de la fiction et du documentaire de proximité.

La conjugaison de la libéralisation économique en Tunisie, la création du fonds d’aide à la production par le Ministère de la Culture et l’ouverture à la sous-traitance en matière de production de séries de la part des télévisions ont permis à Cinétéléfilms de devenir une entreprise de production fiable.

Le ciblage des bons scénarios et des bons auteurs en a fait l’entreprise audiovisuelle qui a eu le plus de visibilité à la fin des années 80 et dans les années 90.

Les prix et distinctions qu’ont récolté ses films dans les plus grands festivals internationaux : Cannes, Taormina, Valencia, Nantes, JCC,…ont consacré sa notoriété internationale.

La crédibilité de Cinétéléfilms s’est construite autour d’une stratégie claire : la sincérité, la liberté du créateur, la transgression et la prise en charge des tabous.

Combattre l’autocensure, écorcher les poncifs, toucher frontalement les blessures de la société ont été son credo.

Maîtriser la technique, soigner une esthétique, offrir une belle image et un son audible et mélodieux ont été des atouts importants dans cette stratégie.

Demeurer dans des dimensions économiques en harmonie avec sa stratégie, assurer le développement des compétences autour d’elle, lui ont donné plus de coudées franches, et surtout, d’avoir su rester modestement dans son rôle de producteur sans se laisser tenter par d’autres chemins.

Après 20 ans d’activité, Cinétéléfilms a cru nécessaire d’élargir son champ d’action vers 2 objectifs :

– La proximité pour l’enfance et la jeunesse dans ses productions audiovisuelles, d’où la création du département « Euromédiatoon » avec la production d’une série en dessins animés intitulée  » Viva Carthago » et la série de documentaires  » La Méditerranée, une histoire de civilisations ».

– S’impliquer dans la restructuration et le développement du marché intérieur avec pour corollaire le projet de complexes et de multiplexes et une implication forte dans la distribution de films cinématographiques pour les salles et pour la télévision.

Studio

Le développement de l’outil informatique et les nouvelles technologies de l’image ont incité cinétéléfilms, déjà riche de sa longue expérience en production audiovisuelle, à axer ses activités et ses investissements dans ce nouveau secteur technologique.

Ainsi d’importants moyens financiers ont été consentis pour atteindre cet objectif : Des cycles de formation pointus, le recours à des équipements informatiques très sophistiqués, l’acquisition et la maîtrise de logiciels et progiciels spécialisés…

Ceci a fait de Cinétéléfilms l’une des sociétés les plus performantes dans le sud mais également une entreprise aussi compétitive que celles existantes dans le nord dans ce nouveau domaine de la fabrication de l’image qui allie l’expression artistique à la technologie de pointe.

English

Cinetelefilms

Cinetelefilms was established early in 1983, as a private limited company, with a goal to produce feature films and proximity documentaries.
Liberalization of the Tunisian economy combined with the creation of a film production support Fund by the Ministry of Culture and the television letting series production be subcontracted to the private sector helped Cinetelefilms become a reliable production company.
Selecting good scripts and good authors made it the audiovisual company with the highest visibility in the late 80’s and in the 90’s.
Awards and distinctions collected by its films in the major international festivals: Cannes, Taormina, Valencia, Nantes, Carthage Cinematographic Days (JCC)… confirmed its international fame.
The credibility of Cinetelefilms was built upon a clear strategy: sincerity, freedom of creation, taboo transgressing and tackling.
Its motto: fighting against self-censorship, blowing clichés up, tackling society’s wounds head-on.
Technical mastery, aesthetic quality, good image and audible melodious sound were major elements in this strategy.
Keeping within financial limits consistent with its strategy, developing professional skills around allowed it gave it more freedom of action, and most of all modestly keeping to its role as a producer without being tempted to follow other paths.
20 years later, Cinetelefilms deemed necessary to widen its scope to include 2 goals:
Proximity for children and youth in its audiovisual productions hence the creation of Euromediatoon Department with the production of a cartoon series called « Viva Carthago » and the documentary series « The Mediterranean, a story of civilizations ».
Involvement in the restructuring and development of the local market with its corollary a complex and multiplex cinema project and a strong involvement in theatrical and TV distribution.

Studio

Computer development and new image technologies encouraged Cinetelefilms, building up on its quite rich and long previous experience in audiovisual production, to focus its activities and investments in this new technological business.
Considerable financial means were thus provided in order to attain this goal: highly specialized training courses, highly sophisticated computer equipments, purchasing and mastering of specialized software and package…
This made Cinetelefilms one of the most outstanding companies in the South countries but also a company just as competitive as the ones in the North in this new field, image production, that requires artistic expression together with high technology.