Fiche Structure
Centre National de la Cinématographie du Mali (CNCM)
Adresse : Moussa Diabaté, Directeur Avenue de la marne Bozola Bamako, BPE:4075 223 Bamako
Pays concerné : Mali
Téléphone(s) : +223 20 21 59 13
Site web : www.cncmali.com

Français

Statut actuel: E.P.S.T.C.

Un Etablissement Public à Caractère Scientifique, Technique et Culturel (E.P.S.T.C.) à votre service;
Une Equipe de 31 Agents pour vous accompagner dans vos réalisations, un équipement haut de gamme


Le Centre National du Cinéma du Mali pour mission de concevoir et de réaliser toute production cinématographique à caractère publicitaire et d’actualité, à caractère documentaire et artistique.
La loi N.98-037P-RM du 20 juillet 1998 lui confie la réglementation, le contrôle et la régulation de tous les secteurs de la cinématographie nationale. Les textes de relecture relatifs à cette nouvelle mission sont à l’étude.

1. STATUT :

Créé par la loi N. 79-4/AN-RM du 29 novembre 1979, le Centre National de Production Cinématographique (CNPC) est un service public.

2. MISSION :

Le CNPC a pour mission de concevoir et de réaliser toute production cinématographique à caractère publicitaire et d’actualité, à caractère documentaire et artistique.
La loi N.98-037P-RM du 20 juillet 1998 lui confie la réglementation, le contrôle et la régulation de tous les secteurs de la cinématographie nationale. Les textes de relecture relatifs à cette nouvelle mission sont à l’étude.

Les activités cinématographiques recouvrent les quatre domaines suivants :
* la Production ;
* la Distribution ;
* l’Exploitation
* les Entreprises techniques du cinéma.

Toute personne physique ou morale exerçant une des professions citées ci-dessous ne peut exercer son activité que si elle est titulaire d’une autorisation d’exercice délivrée par l’autorisation chargée du guichet unique.

Il s’agit de :
* Production de films ;
* Importateurs de films cinématographiques ;
* Importateurs – distributeurs de supports enregistrés ;
* Distributeurs de films cinématographiques ;
* Exploitants de salles de spectacles cinématographiques de toutes catégories ;
* Exploitants de cinéma ambulant ;
* Exploitants de vidéoclubs ;
* Entrepreneurs des industries techniques : studios, laboratoires, auditorium ;
* Fabriquants de matériels et de fournitures cinématographiques.

Le CNCM a succédé en mars 2005 au Centre national de production cinématographique (CNPC), service public créé par la loi du 29 novembre 19793.

Le Centre national de la cinématographie du Mali dispose d’un studio école baptisé « Le Bourgou » inauguré le 12 septembre 20076.
Installé dans le bâtiment du CNCM, il dispose d’une salle de formation polyvalente, d’une salle de post-production et de bureaux.
Le studio école propose des formations aux différents professionnels du cinéma (réalisateurs, scénaristes, scriptes, cadreurs, techniciens du son, de la lumière, comédiens, décorateurs, maquilleurs, costumiers et régisseurs).

Il est organisateur de la Semaine Nationale du Film Africain de Bamako.


Equipe Dirigeante du CNCM
Moussa OUANE – Directeur
Sidy DIABATE – Directeur Adjoint
Alou KONE – Directeur Studio Ecole Bourgou
Ladji DIAKITE – Chef Département Production
Abdoulaye ASCOFARE – Chef Section Scénario
Assane KOUYATE – Chef Département Documentation et Archives
Léopold TOGO – Administration
Sidy Bécaye TRAORE – Adjoint Département Documentation et Archives
Ibrahima TOURE – Chef Section Post-Production
Marie Rose MAIGA – Secrétaire de Production
Mohamed L. TOURE – Directeur Photo
Fatimata N. TRAORE – Chef Département Création et Développement