Fiche Structure
Africadoc
AFRICADOC est un programme mené par l’association Ardèche Images (Lussas, France) depuis 2002, pour le développement du cinéma documentaire africain. Depuis 2015, l’association Docmonde commence à prendre le relais.
Adresse : Le Village 07170 Lussas
Pays concerné : France
Téléphone(s) : +33 4 75 37 93 51

Français


Créée à la fin des années 1970 en zone rurale, Ardèche Images est la structure qui a mis en place le pôle documentaire de Lussas (Région Rhône Alpes, France). Ce pôle regroupe aujourd’hui une dizaine d’entreprises et de structures qui travaillent au développement du documentaire de création : distribution, formation, production, édition, événements, site internet, centre de ressources….

 

Depuis 1989, Ardèche Images organise « les Etats Généraux du film documentaire » de Lussas, un événement reconnu pour sa qualité de programmation mais aussi pour être, à l’échelle de la France, un lieu de rencontre incontournable pour bon nombre de professionnels de l’audiovisuel. Le développement de cet espace de rencontre, de réflexion et de découverte s’est accompagné de la création d’un programme de formation à l’écriture et à la réalisation documentaire à Lussas, et dans différentes régions de France. 
Puis en 1999 avec la création à Lussas d’un Master 2 « Réalisation documentaire de création » codirigé par l’Université Stendhal de Grenoble et Ardèche Images. C’est cette expérience pédagogique qui a été partagée dès 2002 avec des professionnels d’Afrique francophone, puis lusophone et anglophone.

 


Partant de la conviction qu’il faut envisager le documentaire de création comme une activité artistique et industrielle nécessitant une chaîne de fabrication à plusieurs niveaux, Ardèche Images et Dakar Images ont mis en place les premières « Rencontres Tënk de coproduction » au Sénégal en 2002. Un espace unique qui propose plusieurs jours de rencontres professionnelles organisées autour de la découverte de nouveaux projets de films documentaires développés dans le cadre de résidences d’écriture.

 

Sans créateurs pas de production possible, sans producteurs pas d’accompagnement des réalisateurs, sans financeurs et sans diffuseurs pas de mise en production, pas de visibilité des films et pas de spectateurs. 
La création documentaire ne peut se développer dans les pays où la représentation documentaire est faible ou absente, que si chacun de ces niveaux est pensé, stimulé et structuré.

 

Les Rencontres Tënk organisées au Sénégal (d’abord à Gorée, puis à Saint-Louis) ont permis depuis 2002, la réalisation et la mise en production de plus d’une centaine de films venus d'une vingtaine de pays d'Afrique – du Maroc à Madagascar.





Les Rencontres Tënk de Saint-Louis constituent un formidable coup d’accélérateur pour les auteurs dont la plupart verront leur film produit et diffusé à l’intérieur d’une collection intitulée « Lumière d’Afrique » qui s’agrandit chaque année d’une quinzaine de nouveaux films documentaires en lien immédiat avec les désirs d’une génération.


 

Depuis sa création, le programme Africadoc est resté fidèle à son objectif fondateur : Accompagner le déploiement d’une génération de cinéastes et de producteurs indépendants africains et renforcer la circulation, la diffusion et la visibilité des films.

 

En parallèle, fort de son expérience de coopération avec l’Université Stendhal de Grenoble, Ardèche Images a impulsé, grâce au soutien de la Région Rhône Alpes, la création au Sénégal d’un Master 2 « Réalisation documentaire de création » en coopération avec l’Université Gaston Berger de Saint-Louis à la rentrée 2007. Une formation initiale qui a déjà permis d’accueillir 55 étudiants d’Afrique de l’Ouest, Centrale, du Nord et de Madagascar, et autant de premiers courts métrages documentaires qui ont pour plus de la moitié été sélectionnés dans de nombreux festivals à travers le monde.

 

Depuis 2014, le programme Africadoc soutien la professionnalisation, l'accompagnement et le renforcement d'un tissu de producteurs indépendants africains d'une vingtaine de pays sur trois ans (2014, 2015, 2016). Une action développée dans le cadre du projet AFRICADOC PRODUCTION. Un programme de formation et d’accompagnement de producteurs de films documentaires de création africains financé par l'Union européenne avec le Concours du Groupe des États ACP (Afrique Caraïbes Pacifique) – Programme ACP-UE d’Appui aux secteurs culturels ACP – 10e Fonds européen de développement .

 

En octobre 2015, l'Universté de Saint-Louis a ouvert une option "Production", au sein du Master 2 "documentaire de création".