Fiche Structure
UPF (Union des Producteurs de Films)
Adresse : 18 rue de Vienne 75008 PARIS
Pays concerné : France
Téléphone(s) : 01 44 90 07 10
Site web : www.upfilms.fr

Français

Historique


L’Union des Producteurs de Films, organisme professionnel de défense des intérêts des producteurs français de long métrage, est née lors du festival de Cannes 1987, le 26 Mai, d’une dissension avec la Chambre Syndicale des Producteurs et Exportateurs de Films Français.

Dès l’origine elle a rassemblé 63 adhérents parmi lesquels les producteurs les plus dynamiques et les plus prestigieux : Daniel Toscan du Plantier, Claude Lelouch, René Cleitman, Alain Terzian, Ariel Zeïtoun, Charles Gassot, Alexandre Arcady, Christian Fechner, Philippe Carcassonne, Claudie Ossard et les représentants de UGC et MK2 : Alain Sussfeld et Marin Karmitz.

Forte de cette représentativité, elle a acquis des sièges dans les principales commissions du CNC (notamment commission d’agrément) et au conseil d’Administration du Festival de Cannes ainsi que dans toutes les organisations professionnelles d’employeurs.


Dès sa première année d’existence elle est un des principaux interlocuteurs de Canal + pour la négociation des accords de la chaîne avec le cinéma français. Le cinéma obtient ainsi de la chaîne cryptée une obligation d’investissement dans les films assise sur le chiffre d’affaires.

Au cours de l’année qui a suivi sa création soit en 1988 l’UPF a renforcé son implantation dans les organismes chargés de la promotion du film français et en particulier auprès d’Unifrance film dont elle a soutenu sans relâche le président Daniel Toscan du Plantier.

Elle s’est en outre illustrée dans ses interventions concernant les relations du cinéma et de la télévision : elle a soutenu le principe de la séparation des fonctions de production et de diffusion, s’est opposée à l’ouverture au cinéma de la publicité télévisuelle, a milité pour l’assouplissement des grilles de diffusion, le maintien des quotas de diffusion et de production et l’amélioration des obligations d’investissement.