Fiche Structure
Survie
Adresse : Stéphanie Dubois de Prisque, Chargée de communication 107 boulevard Magenta 75010 PARIS
Pays concerné : France
Téléphone(s) : +33 144 61 03 25
Site web : http://survie.org/

Français

Survie en quelques dates

Survie est née en 1984 à la suite d’un manifeste-appel lancé par 126 Prix Nobel contre la faim dans le monde et pour le développement.

L’objectif était l’adoption d’une « loi pour la survie et le développement » permettant une augmentation significative de l’aide publique en faveur des populations les plus démunies, et sa mise sous contrôle afin d’en éviter le détournement.

Au fur et à mesure de son engagement, Survie a toutefois pris conscience de l’étendue de ce détournement au sein d’un système qui sert d’autres objectifs, à savoir la perpétuation d’un système d’exploitation coloniale du continent africain au nom de la défense des « intérêts » de la France dans ses anciennes colonies mais aussi d’acteurs politiques et économiques : c’est ce que François-Xavier Verschave (co-fondateur de Survie et président de l’association de 1995 à 2005) a appelé la « Françafrique ».

Consciente que les problèmes de développement en Afrique sont avant tout d’ordre politique, Survie a compris l’urgence d’agir dans ce champ et mène depuis les années 90 des campagnes fortement revendicatives reposant sur un travail d’enquête et d’analyse.

1993 Dénonciation de la dérive génocidaire au Rwanda
1998 Campagne pour l’instauration de la Cour Pénale Internationale
1999 Publication de La Françafrique. Le plus long scandale de la République par FX Verschave (Stock)
2000 Campagne contre le Mercenariat
2001 Campagne contre les élections truquées au Tchad
2002 Victoire de FX Verschave dans le procès intenté par Omar Bongo, Idriss Déby et Denis Sassou Nguesso pour « offense à Chefs d’Etat » à propos du livre Noir Silence (Les Arènes 2000)
2004 Organisation d’une Commission d’enquête citoyenne sur le rôle de la France dans le génocide au Rwanda
2004 Campagne contre le soutien de la France aux dictatures en Afrique
2006 Campagne contre l’impunité des crimes de la Françafrique
2006 Lancement d’une Plateforme contre les Paradis fiscaux et judiciaires


La diffusion d’information

Billets d’Afrique et d’ailleurs : bulletin mensuel d’information sur relations franco-africaines.
Les Dossiers noirs de la politique de la France en Afrique (Survie et Oxfam France-Agir Ici)
Des ouvrages de référence : La Françafrique (Stock, 1999), Noir Silence (les Arènes, 2000),
Noir Chirac (les Arènes, 2002), Négrophobie (les Arènes, 2005), On peut changer le monde
(La Découverte, 2002)…
Des brochures pédagogiques, des documentaires vidéo…
Survie-Info : lettre d’information électronique mensuelle et gratuite sur les activités de Survie.
Survie-Média : site Internet de documents audio et vidéo de Survie (conférences,
manifestations, etc.) www.survie-media.info

Fabrice Tarrit est Président de l’ONG Survie depuis septembre 20111, en remplacement d’Odile Tobner qui a occupé six ans ce poste (2005 à 2011), après la douloureuse disparition de François-Xavier Verschave, figure emblématique de la lutte contre la françafrique.



Boutique de Survie

Survie fonctionne sans subventions pour des raisons évidentes d’indépendance face aux pouvoirs politiques. Notre financement est assuré par les cotisations des membres ou les dons des particuliers et par la vente d’ouvrages (livres, brochures) ou d’autres produits (CD, T-shirts). Ces livres, brochures et autres articles sont disponibles auprès de Survie aux prix indiqués. Vous pouvez les acheter lors de l’une de nos manifestations ou de nos tables de presse. Les stocks sont régulièrement renouvelés. N’hésitez pas à nous contacter: contact(AT)survie.org
Catalogue en ligne

Bureau 2011 :

Fabrice Tarrit : Président

Thomas Borrel : Vice-Président

Ababacar Gaye : Trésorier

Marie Bazin : Secrétaire

Odile Biyidi : membre du bureau

Raphaël de Benito : membre du bureau

Laurence Dawidovicz : membre du bureau

Mathieu Lopes : membre du bureau

Tous les membres du bureau ont été élus à l’unanimité des votes lors du Conseil d’Administration (19 voix sur 19).