Recherche : Revue Africultures-67

Dossier coordonné par Ayoko Mensah et Taïna Tervonen.
Le 10 mai 2006, la France célèbre, pour la première fois en métropole, la journée officielle « des mémoires de la traite négrière, de l’esclavage et de leurs abolitions ». Cinq ans plus tôt, le parlement adopte la loi Taubira reconnaissant l’esclavage et la traite négrière « crimes contre l’humanité ». Cette reconnaissance n’a rien de spontané. Longtemps refoulée, cette histoire fait aujourd’hui l’objet de nombreuses recherches mais aussi de polémiques passionnées. Sa modernité saute au visage. Pourquoi l’esclavage et la traite posent-ils encore des questions politiques, économiques, sociales et culturelles majeures de part et d’autre de l’Atlantique ?

Editorial

« La Martinique est une terre d’esclavage, de colonisation et de néocolonisation, mais cette interminable douleur est un maître précieux. Elle nous a enseigné l’échange et le partage. Les situations déshumanisantes…

Analyse

Dans les anciennes colonies, les inégalités n’ont guère disparu avec l’abolition de l’esclavage. Les Nègres « nouveaux libres » se retrouveront souvent exploités alors que les planteurs bénéficient d’indemnisations conséquentes pour la…

Analyse

Alors même que les peines s’adoucissent en métropole, le système judiciaire des colonies privilégie les châtiments corporels face à l’emprisonnement, jugé préjudiciable pour le maître qui se trouverait ainsi privé…

Entretien

Pierre Akendengue a été l’un des premiers musiciens africains reconnus en France et en Europe, au début des années 1970. Son dix-huitième album, intitulé Gorée, est dédié à cette île…

Analyse

Depuis la seconde abolition de l’esclavage en 1848 s’est construit tout un système de représentation iconographique qui enferme le Noir dans des stéréotypes infériorisants. Ces images, largement diffusées en France…

Document

L’ACHETEUR. Je veux un nègre. NIQUELET. Choisissez, monsieur ; celui-ci est un Yolof. On le reconnaît à sa taille svelte et souple ; tous ses mouvements sont gracieux… Faites-le donc…

1 2



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications