Fiche Livre
Littérature / édition
ROMAN | Janvier 2004
Une journée à Palerme
Majid El Houssi
Pays concerné : Tunisie
Edition : Idlivre
Pays d’édition : France
ISBN : 2-7479-0085-1
Pages: 196
Prix : 15.00
Parution : 01 Janvier 2004

Français

Le très jeune narrateur provenant de Tunis débarque à l’aube du 12 octobre 1962 à Palerme ; ville où il va passer seulement une journée, le temps de l’escale. Il rencontre ici un guide illustre : le Maître Abû ‘Abd Allâh Muhammed Ibn al-Qattâ’, fin grammairien, habile lexicologue et poète de qualité, qui s’était établi à Palerme à la seconde moitié du Xe siècle. C’est un vrai bonheur pour le narrateur que d’écouter en marchant, dix siècles plus tard, ce sage à la parole pleine, solide et véritable, qui va le conduire à travers les inextricables quartiers normands et arabes de cette capitale de la Sicile aux ruelles poudreuses d’histoire, aux places entourées de palais séculaires et de vie, aux marchés bruyants et colorés… Ibn al-Qattâ’ lui en parle comme d’une ville, presque d’une personne, qu’il a passionnément aimée, et dont le charme et l’histoire, à distance, avec le recul pourtant, continue d’opérer. Lyrique, érudit, sage très fin et lucide, il est le plus versatile et le plus constant des amants de Palerme. La cité de Roger le Normand et de Frédéric II, la séductrice d’al-Idrisî et de Georges d’Antioche, de Michel Scotus, et de tant de voyageurs et de pèlerins, la ville médiévale et la ville réelle d’aujourd’hui, où le cri traque la ruelle entre le murmure et le chant, articule des sons cadencés en un accent mélodieux et surprenant… l’illustre guide par bouche du narrateur évoque toutes les facettes de Palerme, ranime le chant de ses poètes arabes, le lien électif entre ceux qui ont à la fois intelligence d’amour et conscience rigoureuse de toutes les questions morales et éthiques, la communauté idéale qui ne masque pas les différences et qui est à l’écoute totale de l’Autre…

Une journée à Palerme est un voyage initiatique ; mais c’est aussi un dialogue infini de mémoire, de nostalgie, semblable à la marche de celui qui rechercherait, dans la résonance de la voix de son illustre guide la ville perdue : la ville médiévale des ancêtres où l’arabe côtoyait le grec et le latin dans l’espace du respect ; c’était le temps du dialogue vivant des civilisations et des religions, toujours occupé à exprimer ce mouvement de la vie et à la ressentir, non comme une souffrance mais comme une plénitude indéfiniment croissante ; car la tolérance pratiquée en Sicile pendant le règne de Roger et sous Frédéric II est due, d’une part, à l’esprit ouvert et tolérant de l’Islam médiéval et à son attitude envers « la Gent du Livre », insistant sur une légitimation qualifiée de sacrée, supérieure, transcendante, concernant l’Autre, et d’autre part, au respect de certaines villes qui étaient déjà lourdes d’histoire et de savoir, telles Palerme, Messine, Syracuse, Enna, Agrigente… où abondaient alors de nombreuses et très riches bibliothèques ouvertes à tous, savants, voyageurs, pèlerins, marchands, simples citoyens… et où le travail de traduction avait connu, grâce à certains érudits et grammairiens brillants venus de loin et attirés par ces princes éclairés, une faveur au moins égale à celle de la collecte des textes.

Diffusion/ Distribution : CEI, 3 rue de Plaisance, 75014 Paris. FAX : +33 (0)145411674

Distribution- vente en TUNISIE : L’Univers du Livre approvisionne les grandes librairies des principales villes de Tunisie. http://www.univers-livre.com.tn/
Partager :