Art contemporain : « Ivory Coast is Back »

Ivory coast is back : c’est le texte d’un dessin humoristique présenté à la Biennale d’art contemporain africain de Dakar 2002 lors de la manifestation pluridisciplinaire  » La terre est à nous  » initiée par Valérie Oka, designer ivoirienne. La Côte d’Ivoire est telle plastiquement de retour ? Etait-elle partie ? Quelle est la place des arts plastiques ivoiriens dans la représentation plastique africaine ?

L’art contemporain de Côte d’Ivoire tient sa spécificité par la naissance du Vohou Vohou sur son sol, puis de la fertilisation d’un terrain propre aux mouvements d’artistes. Le Vohou Vohou est un mouvement de plasticiens né de façon assez empirique. Réaction spontanée d’une recherche d’une spiritualité liée à l’Afrique, contre un certain académisme considéré comme une forme d’impérialisme occidental, les artistes se revendiquant de cette mouvance s’identifieront par l’utilisation de matériaux et de couleurs de leur  » palette  » immédiate et par conséquent non importée ainsi que par une recherche plastique ancrée dans le terroir et la tradition, autonome de l’Occident et s’appuyant sur une éthique, une philosophie et des formes propres. Vif dans les années 1980, ce mouvement perdit au fil du temps de sa force : personnalités trop marquées, voix artistiques différentes, réaction spontanée aux implications politiques par trop implicites, expositions fréquentes au début s’espaçant au fil du temps … Le Vohou n’est plus… A la mort du Vohou, la...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.
Partager :

Laisser un commentaire