Cameroun : l’internet prend son envol

Lire hors-ligne :

Deux ans après son introduction au Cameroun, internet ne cesse de conquérir des adeptes. Malgré la défaillance du réseau des télécommunications du pays.

Après les bistrots, bars, gargottes, bref les débits de boissons, les cybercafés sont en passe de devenir les seconds endroits les plus fréquentés par les Camerounais, du moins à Douala, à Yaoundé et dans une certaine mesure, à Buéa. « Le nombre de personnes qui surfent sur le web ou utilisent le courrier électronique est en nette augmentation dans les principales métropoles du Cameroun« , affirme clairement Mélanie Mangouah, diplômée de l’Institut universitaire de technologie de Douala, qui vie...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore (ou plus) abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Ce contenu vous intéresse ? Africultures a besoin de vous pour continuer d'exister. Alors soutenez-nous !

Laisser un commentaire