Destination Guadeloupe en Avignon 2014

Poétiques de marronnage et nouveaux territoires de création

Print Friendly, PDF & Email

Depuis une vingtaine d’année, se sont fait jour des expressions scéniques afro-caribéennes d’un nouveau souffle. Ces dramaturgies refusent l’enclos des identités d’assignation et revendiquent le pas de côté, le détour, autrement dit une identité qui se veut insaisissable. Elles refusent le particularisme des origines et de la couleur et revendiquent une identité de marronnage qui explore des territoires de création inédits. Ces formes dramatiques ne donnent pas rendez-vous où on les attend et cultivent au contraire des poétiques inventives, inouïes, voire impensées. Elles puisent dans des imaginaires multiples qui n’ont pas peur des métissages et jouent de tous les marcottages, travestissements et autres tours de passe-passe. Ce sont ces poétiques de résistance que nous avons souhaité analyser au cours de cette édition 2014 de l’université d’été des théâtres d’outre-mer en Avignon à travers une palette particulièrement riche de créations venues notamment de la Guadeloupe. La diversité des esthétiques d’a...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore (ou plus) abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Laisser un commentaire



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications