Destination musicale #1 : Dakar

Entretien avec Aboubacar Demba Cissokho

Print Friendly, PDF & Email

Les tendances musicales actuelles sur le continent, les clips qui cartonnent, les artistes qui tournent, les chansons qu’une grande partie du public martèle dans sa tête. Africultures a choisi 5 grandes villes africaines et y a interrogé ses journalistes culturels, à même de prendre le pouls d’une scène musicale actuelle et à venir. Cette semaine, nous sommes à Dakar avec Aboubacar Demba Cissokho, journaliste spécialisé arts et culture. Il travaille depuis 2001 à l’Agence de presse sénégalaise.

Quel est le titre qui cartonne à Dakar en ce moment ?
Beureung Sa Barigo, du chanteur Ouzin Keita, est le titre qui cartonne en ce moment, sur les chaînes de la bande FM comme à la télévision où son clip passe régulièrement. C’est dans le genre mbalax, un rythme endiablé de percussions wolof. Un public divers l’écoute, mais c’est surtout dans la tranche 15-35 ans – plutôt féminine – qu’il fait un tabac. L’intérêt du public pour ce titre n’est pas vraiment fondé sur sa signification, parce qu’il n’en a pas. Il attire l’attention du public parce que, dans le clip qui passe en boucle sur les chaines de télé et sur le net, il y donne l’image d’un bouffon, d’un amuseur public qui s’illustre, avec ses danseurs, dans des phases qui font rire. Ce clip est devenu incontournable sur le net comme à la télé.

Quel est l’artiste qui monte en ce moment ?
Il faudrait plutôt parler de groupe. Depuis plus de deux ans, le duo Pape & Cheikh n’arrête pas de séduire le public, enchaînant tournées, soirées et autres prestations. Depuis qu’ils ont sorti le disque Esprit Live, en 2011, leur musique passe sur les radios et chaînes de télévision. Ils accrochent parce que le genre de musique qu’ils font est un mélange de folk, de mbalax, de jazz, etc. Ils séduisent aussi parce qu’ils abordent dans leurs textes des thèmes comme l’amour, la paix, la tolérance, la spiritualité. Ce succès est visible sur la scène régionale, mais encore plus en Europe, auprès des communautés sénégalaises. Leurs disques sont diffusés par des distributeurs établis en France, en Espagne ou en Italie. Ceux-ci jouent en même temps le rôle de tourneurs, en l’absence de liens du groupe avec les majors.

Quelles sont les tendances qui émergent ?
Je ne sais pas si je peux les appeler tendances ‘’underground », mais il y a des artistes ou groupes qui sont de la même ‘’famille » ou génération que les acteurs du mouvement hip-hop et qui, avec un genre fait de fusion, intéressent un public de plus en plus nombreux. Les groupes Takeifa, Alibeta et Les Nomades, Sahad Sarr, entre autres, proposent un style mêlant rythmes et mélodies du terroir à des sonorités pop, jazzy, rock. Avec eux, la scène musicale est en train de se renouveler. C’est plutôt une musique portant un message, traduisant l’esprit du temps, certes, mais adossé à un patrimoine, faisant le lien entre différentes générations.

Quelle est la découverte de ces derniers mois ?
La découverte ? Daba Makourejah, une jeune musicienne, qui chante en anglais, français, wolof, espagnol, sur du reggae, du jazz, du folk. Elle a une voix singulière, suave. Elle joue de la guitare et devrait occuper une plus grande place dans les années à venir. Pour de jeunes artistes comme Daba Makourejah, la tâche peut sembler facile à l’ère des réseaux sociaux, mais c’est un peu plus compliqué que ça. Les spectacles et festivals sont rares. C’est difficile. Il n’y a plus de producteurs pour prendre des risques. La vente de musique en ligne n’étant pas encore développée auprès des consommateurs locaux, ces jeunes artistes sont obligés de multiplier les prestations dans des clubs et des restaurants pour s’en sortir.

Propos recueillis par la rédaction Africultures

<small »>
Notes :
Page Facebook de Beureung Sa Barigo
Site officiel de Pape & Cheikh
Page Facebook de Takeifa
Site officiel de Alibeta
Page Facebook de Sahad Sarr
Pge Facebook de Daba Makourejah ///Article N° : 12352

  •  
  •  
  •  
  •  
Les images de l'article
Les chanteurs Pape&Cheikh © DR
Ouzin Keïta © DR
Sahad Sarr © DR
Daba Makourejah © DR
Aboubacar Demba Cissokho © DR





Laisser un commentaire