Eco de Sombras

De Susana Baca

Le disque du mois
Print Friendly, PDF & Email

Au premier contact, Susana Baca c’est gentillesse et douceur. La Péruvienne est à l’image de sa musique. Elle séduit au premier abord et partage sa passion, la musique et son histoire de descendante d’esclaves d’origine africaine. Il y a près de cinq siècles, des hommes et des femmes, arrachés de leurs terres africaines, réinventent une nouvelle société et recréent un nouveau monde au contact des populations locales (espagnoles et indiennes). Sausana Baca s’emploie à défendre cette culture à travers l’Instituto Negro Continuo de Lima. Elle encourage les jeunes, à travers la danse et la musique à étudier l’histoire de leurs ancêtres. Son premier album, qui porte son nom, lui donne l’occasion de faire connaître sa culture. The Soul of Black Peru, son second opus, évoque les traditions du Pérou. Le monde découvre alors une artiste, une voix dotée d’une forte émotion. Sur scène, c’est tout de blanc vêtue qu’elle apparaît, les pieds nus. Elle séduit le public qui découvre une artiste simple, sensible et humble.
Ecos de sombras reste dans la lignée de son précédent album. Elle poursuit son objectif, raconter son histoire. Témoin pour certains, ambassadrice pour d’autres, elle prête sa voix aux sans-voix à travers des chansons à la fois émouvantes et joyeuses dans une ambiance festive.

Eco de Sombras, de Susana Baca (Luaka Bop)

///Article N° : 119

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire