Événements

Des rives des continents (1e partie)
Avec entre autres le MAP, Séwaryé avec ses rythmes gnawa, un quatuor malgache avec Régis Gizavo, Tao Ravao et Justin Vali, et les chanteuses de N’java et Zap Mama pour une nouvelle formation

Français

Vendredi 1er juin – 20h30
Fête de l’eau – Opération « Embarquez-vous »- Quartier Bois Blancs : Quai de l’ouest- Lille, Métro L2 Bois-blancs

SEWARYE
Musiques traditionnelles Gnawa et actuelles.
Hassan Boussou – fils du Maître Hmida Boussou de Casablanca – nous livre au Guembri et chant lead cette expérience de fusion entre différents univers musicaux entouré de Simon Demouveaux guitariste blues, Mehdi Bennadji batteur aux sons bigarrés, Aboubacar Kouyaté guitariste, chanteur et djembéfola dans la tradition mandingue, David Laisné pianiste et accordéoniste, Areski Driès multi percussionniste et Jessy Blondeel saxophoniste aux influences jazz et tzigane.
Du festival d’Essaouira au festival Africolor, le groupe Séwaryé explore la musique Gnawa pour un mélange d’une très belle qualité musicale à la fois envoûtante et festive, ils reviennent donc nous envoûter encore…

MAP (Ministère des Affaires Populaires)
Rap Populaire Festif

! Le festival a 10ans? Le M.A.P. revient faire vibrer la scène
Où il s’est produit la première fois… !
Le MAP réunit deux Mc’s (Dias & HK), monsieur Hacène au violon, Jeoffrey à l’accordéon et Stanko aux machines.
Tiraillés entre leurs racines méditerranéennes, leur vie de Ch’ti et leur
Culture hip hop, les deux MC’s du Ministère des Affaires Populaires ont choisi… de ne pas choisir. Improbable pont tendu entre Lille et Alger, la musique de MAP malaxe accents orientaux, tziganes ou musettes dans un oecuménisme chaleureux. Les textes, eux, n’oublient pas d’être mordant. Violon et accordéon à l’appui, le groupe bouscule les habitudes et entend réveiller les consciences.

! Embarquez – vous pour une soirée exceptionnelle avec 2 quatuors malgaches : le premier 100% féminin le second 100% masculin !


Samedi 2 juin – 20h30
Fête de l’eau – Opération « Embarquez-vous »- Quartier Bois Blancs : Quai de l’ouest- Lille

D’Ame D’Amour
Quatuor malgache au féminin

Le quatuor vocal d’AME d’AMOUR, c’est l’histoire de quatre femmes malgaches, d’une enfance heureuse passée avec quinze frères et soeurs sur une île envoûtante.
La musique et le chant traditionnel accompagnent le quotidien de la famille. Plus tard, la fratrie sillonne Madagascar et anime les grandes fêtes, participe aux évènements rituels.
Elles se retrouvent en Europe quelques années après, riches de leurs parcours musicaux respectifs (notamment zap mama et N’Java) et de forces nouvelles qui nourrissent cette nouvelle union.
Sur les bases des chants traditionnels des diverses ethnies s’étendant des hautes terres centrales
Jusqu’aux côtes de Madagascar, les d’AME d’AMOUR chantent la tolérance, la fête, la polygamie, la mort, et bien sûr, l’amour.
Avec une aisance déconcertante, elles prennent possession des lieux où elles se trouvent,
S’adaptent à chacun de leur public, le guidant dans un voyage initiatique où les mots perdent leur
Importance pour faire place à la beauté des sons et des improvisations ; les voix tantôt graves,
Aiguës, puissantes, chuchotantes, ont l’accent du blues et racontent les choses de la vie avec un
Feeling empreint de nostalgie, d’espoir et de désespoir mais aussi…d’humour.
En plus de la musique, elles ont un combat en commun : la défense des femmes et des enfants de Madagascar dont la condition n’est pas facile. Dames d’Amour Madagasikara, est l’association qu’elles ont créée à Madagascar avec les femmes, afin que celles-ci deviennent autonomes, que leurs enfants soient scolarisés, qu’elles cessent d’être exploitées par des hommes, puis abandonnées.
Koly, Tita et Lala, les 3 sœurs, sont leur porte-parole; elles expriment leur révolte, leur compassion, face à la misère dont ceux-ci sont victimes au quotidien au travers de leurs chansons mais aussi en dédiant le produit de leurs concerts à l’association.
De leur complicité, née leur créativité, leur volonté d’être et d’agir et cela génère une belle et sincère énergie sur scène

Justin Vali -Régis Gizavo-Tao Ravao -Fabrice Thompson
Quatuor malgache au masculin

! Une formation exceptionnelle spéciale 10ans !

Pour les 10 ans du festival « des rives, des continents » Justin Vali, prix Sacem 2006 et maître de la valiha (instrument national Malgache, dite « harpe en bambou aux sonorités de clavecin), réunit pour un concert exceptionnel le talent de Régis Gizavo le fameux accordéoniste malgache, et Tao Ravao virtuose du kabossy (instrument traditionnel malgache), roi de la guitare et du blues.
Ils seront accompagnés pour l’occasion par le percussionniste Fabrice Thompson