Événements

Samsa Film

Français

Le Centre Wallonie-Bruxelles à Paris

présente




SAMSA FILM : 20 ans au cœur du cinéma européen


du 29 novembre au 5 décembre 2006



Dans la perspective de Luxembourg (et Grande Région), capitale culturelle européenne 2007, le Centre Wallonie-Bruxelles à Paris est heureux de fêter le vingtième anniversaire de la structure de production cinématographique luxembourgeoise la plus importante dans le cinéma d’art et essai européen.


Issus de l’INSAS (Institut National Supérieur des Arts du Spectacle à Bruxelles), Jani THILTGES et Claude WARINGO, avec Christian KMIOTEK comme administrateur associé, ont produit et coproduit, depuis 1986, 48 longs métrages et 40 courts métrages et documentaires.


Parmi leurs coproductions, signalons La Promesse de Luc et Jean-Pierre Dardenne ; Elles de Luis Galvão Teles ; Le Plaisir et ses petits tracas de Nicolas Boukhrief ; L’Ecole de la chair de Benoît Jacquot ; Une liaison pornographique de Frédéric Fonteyne ; Jaime d’Antonio Pedro Vasconcelos ; Du poil sous les roses d’Agnès Obadia et Jean-Julien Chervier ; Nha Fala de Flora Gomes ; Twin sisters de Ben Sombogaart ; Le Tango des Rashevski de Sam Garbarski et Comme t’y es belle de Lisa Azuelos.


Cette semaine est l’occasion de revoir une sélection de leurs coproductions européennes et de leurs productions de courts métrages et documentaires luxembourgeois.




Ce cycle est organisé avec le soutien de l’Ambassade du Grand-Duché de Luxembourg à Paris et du Fonds National de Soutien à la Production Audiovisuelle du Grand-Duché de Luxembourg.



Programmation et presse : Louis HELIOT

Tél. : 01.53.01.96.91. – l.heliot@cwb.fr

Assistante : Béatrice Durieux. Tél. : 01.53.01.97.27. –
cinema@cwb.fr




Projections à 18h30 et à 20h30. Films en VO stf.



CENTRE WALLONIE-BRUXELLES

Directeur: Philippe NAYER

46, rue Quincampoix – 75004 PARIS

Métro : Châtelet – Les Halles ou Rambuteau

Entrée : 5 euros. Tarif réduit : 3 euros. – site Internet
: www.cwb.fr


SAMSA FILM

20 ans au cœur du cinéma européen



Actif depuis 1986, SAMSA FILM est aujourd’hui le premier producteur indépendant luxembourgeois.




Jani THILTGES et Claude WARINGO ont suivi leurs études de cinéma à l’INSAS, l’Institut National Supérieur des Arts du Spectacle à Bruxelles au milieu des années 80. En compagnie de quatre amis cinéphiles avec lesquels ils faisaient déjà du théâtre, ils ont envie de faire du cinéma ensemble et de se structurer pour y parvenir.

A cette époque, il existait peu de structure de production au Luxembourg, comme celle d’Andy Bausch. Ils appartiennent à la première génération de ceux qui ont eu envie de faire du cinéma un métier à temps plein.

Ils ont participé au développement et à la mise en place des aides de financement proposées au Grand-Duché de Luxembourg, avec la ferme intention, dès le départ, de devenir des producteurs indépendants et non des prestataires de service.
De plus, ils ont toujours eu le souci de développer le cinéma luxembourgeois, de soutenir les jeunes auteurs et réalisateurs et de permettre à des techniciens talentueux d’exercer leur métier.
Au fil des années, ils se sont associés à des partenaires européens afin de conforter leur autonomie, avec Artémis Productions en Belgique, avec Les Films de Mai et Liaison Cinématographique en France et Fado Filmes au Portugal.
En vingt ans, ils ont su s’engager sur des projets européens, en développant des coproductions avec la Belgique, la France, mais aussi avec le Portugal, l’Allemagne, l’Autriche et les Pays-Bas. Au regard de leur filmographie complète, on peut noter des films aussi différents que La Promesse de Luc et Jean-Pierre Dardenne ; Salut Cousin ! de Merzak Allouache ; Jaime d’Antonio Pedro Vasconcelos ; Le Tango des Rashevski de Sam Garbarski et plus récemment Bye Bye Blackbird de Robinson Savary, Comme t’y es belle de Lisa Azuelos ou J’aurais voulu être un danseur d’Alain Berliner.

Le succès public en France de Comme t’y es belle (plus d’un million de spectateurs en 2006), dont ils sont les producteurs délégués avec Wild Bunch, a certainement conforté leur notoriété chez les décideurs télévisuels français. Il devrait leur permettre de poursuivre leur activité, au cœur du cinéma européen, pour un cinéma d’auteur et grand public. Ce succès vient s’ajouter à la longue liste des récompenses et distinctions internationales qu’ils ont déjà reçues en vingt ans (cf. leur site : www.samsa-film.com).








SAMSA FILM : 20 ans au cœur du cinéma européen


Ligne programme




MERCREDI 29 NOVEMBRE

– 20h30 : Ouverture (sur invitation)

Starfly
de Beryl Koltz (2005 – 18′) + J’aurais voulu être un danseur d’Alain Berliner (2006 – 105′)


JEUDI 30 NOVEMBRE

– 18h30 : Le Pont rouge
de Geneviève Mersch (1991 -26′) + Edward J. Steichen de Claude Waringo (1995 – 52′)


– 20h30 : Un combat de Christophe Wagner (2004 – 15′) + La Femme de Gilles de Frédéric Fonteyne (2004 – 108′)


VENDREDI 1ER DÉCEMBRE

– 18h30 : Your chicken died of hunger
de Beryl Koltz (2002 – 30′ – VO) + Call her Madam de Paul Lesch (1997 – 52′ – VO)


– 20h30 : Ice scream sundae de Désirée Nosbusch (2002 – 12′ -VO) + Fado Blues de Luis Galvão Teles (2003 – 102′ – VO)


SAMEDI 2 DÉCEMBRE

– 18h30 : Schmol
de Sophie Langevin et Jako Raybaut (2004 – 17′) + Stol aus Letzebuerg de Claude Lahr (1998 – 75′)


– 20h30 : Twin sisters de Ben Sombogaart (2002 – 132′ – VO)


LUNDI 4 DÉCEMBRE

– 18h30 : Verrouillage central
de Geneviève Mersch (2001 – 11′) + Nha Fala de Flora Gomes (2002 – 100′)


– 20h30 : Les perdants n’écrivent pas l’Histoire de Frédéric Fichefet et Edie Laconi (2000 – 95′)


MARDI 5 DÉCEMBRE

– 18h30 : Elegant
de Daniel Wiroth (2005 – 26′) + Histoire(s) de jeunesse(s) de Anne Schroeder (2001 – 66′)


– 20h30 : Butterflies de Max Jacoby (2005 – 12′ – VO) + Jaime de Antonio-Pedro Vasconcelos (1999 – 111′ – VO)




Centre Wallonie-Bruxelles / 46, rue Quincampoix / 75004 PARIS

Métro : Châtelet – Les Halles ou Rambuteau. Renseignements
: 01.53.01.96.96.

Entrée : 5 euros. Tarif réduit : 3 euros. – site Internet
: www.cwb.fr


MERCREDI 29 NOVEMBRE À 20H30. OUVERTURE SUR INVITATION.



Starfly de Beryl Koltz
(2005 – Luxembourg – 18 min.)
Image : Jako Raybaut. Son : Carlo Thoss. Montage : Amin Jaber. Avec : Rob Stanley, Florence Z. Blattmann, Richard Heap, David Bailie, Alex Arno, Myriam Müller, Stefan Weinert. Production: Samsa Film. Primé à Clermont-Ferrand 2006.

Starfly est l’histoire d’un retour au monde et à la vie. Le retour de Bobby Baxter, astronaute sillonnant l’espace depuis des lustres, contraint à un atterrissage forcé.

suivi de

J’aurais voulu être un danseur d’Alain Berliner
(2006 – Belgique/France/Luxembourg/Royaume-Uni – 105 min.)
Scénario : Alain Berliner, avec la collaboration de Sonia Bekhor. Image : Tony Pierce Roberts (Bsc). Décors : Pierre-François Limbosch. Chorégraphie : Mette Berggreen. Son : Pierre Mertens. Montage image : Marie-Hélène Dozo. Montage son : Julie Brenta. Musique originale : Terry Davies. Musique chorégraphies : Marc Collin.
Avec : Vincent Elbaz, Cécile de France, Jean-Pierre Cassel, Circé Lethem, Pierre Cassignar, Jeanne Balibar…
Production : Artémis Productions (B), Médias Services (B), WFE (B), Liaison Cinématographique (F), Samsa Film (L), Ipso Facto Films (UK). Distribution France : TFM Distribution (sortie nationale le 28 février 2007).

La vie de François Maréchal est paisible et heureuse. Marié à une jeune et jolie femme, père d’un petit garçon, il vient d’obtenir une promotion dans le vidéo-club qui l’emploie. Tout va très bien jusqu’au jour où, à l’occasion de la sortie du DVD de Singin’ in the rain, François va être happé par le monde merveilleux de la comédie musicale.




JEUDI 30 NOVEMBRE À 18H30 :


Le Pont rouge de Geneviève Mersch
(1991 – Luxembourg/Belgique – 21 min.)
Image : Séverine Barde. Son : Daniel Turch, Carlo Thoss. Montage: Philippe Blasband. Production: Samsa Film, C.B.A. (B).

Depuis 1966, l’arche gigantesque d’un pont rouge enjambe le quartier de Pfaffenthal, dans la Ville de luxembourg. Depuis ce temps, les habitants dorment un peu moins tranquillement et ils ne passent jamais sous le pont sans lever la tête.

Suivi de

Edward J. Steichen de Claude Waringo
(1995 – Luxembourg/Belgique/ France – 52 min.)
Image : Jean-Louis Sonzogni. Son : Carlo Thoss. Montage: Frédéric Fichefet. Musique : Jeannot Sanavia. Production : Samsa Film, Simple Production (B), Les Films de Mai (F).

Edward Jean Steichen est photographe. Immigré aux Etats-Unis à l’âge de 18 mois, il fait sa première photo en 1895. Il rencontre Rodin, présente Picasso dans sa galerie à New York et invente la photographie de mode et la photographie de guerre moderne. Il a surtout été le portraitiste le plus connu au monde.




JEUDI 30 NOVEMBRE À 20H30 :


Un combat de Christophe Wagner
(2004 – Luxembourg – 15 min.)

Image : Jako Raybaut. Son: Carlo Thoss. Effets spéciaux: Alain Couty. Avec : Guy Theunissen, Fabien Dehasseler, Jean-Charles Mougenot. Production : Samsa Film.

Lors d’un conflit armé, deux soldats se cachent dans une maison d’un village en ruine, à l’abri des tirs incessants d’un sniper. Pour oublier leur peur et cette situation, les deux soldats se saoulent à l’alcool blanc.

Suivi de


La Femme de Gilles de Frédéric Fonteyne
(2004 – Belgique/France/Luxembourg/Suisse/Italie – 108 min.)
Scénario : Frédéric Fonteyne et Philippe Blasband, en collaboration avec Marion Hänsel, d’après le roman de Madeleine Bourdouxhe. Image : Virginie Saint-Martin. Son : Carlo Thoss. Montage: Ewin Ryckaert. Montage son: Etienne Curchod. Mixage : Franco Piscopo. Musique : Vincent D’Hondt. Avec : Emmanuelle Devos, Clovis Cornillac, Laura Smet, Alice et Chloé Verlinden, Colette Emmanuelle, Gil Lagay. Production : Artémis Productions, Média Services (B), Nord-Ouest Production, Liaison Cinématographique (F), Samsa Film (L), Fama Film (CH), Eyescreen (I). Distribution France : Mars Distribution. Sélectionné au Festival de Venise 2004.

Dans le milieu ouvrier des années 1930, Elisa est la femme de Gilles. Elle s’occupe des jumelles, de la maison et vit chaque jour dans l’attente du retour de Gilles. De drôles d’idées lui traversent la tête. Elle a la sensation qu’il se passe quelque chose entre Gilles et Victorine, sa petite sœur. Un étrange combat intérieur commence…




VENDREDI 1ER DÉCEMBRE À 18H30 :




Your chicken died of hunger de Beryl Koltz
(2002 – Luxembourg – 30 min. – VO anglais, stf.)
Image: Jako Raybaut. Son: Marc Engels. Musique : Jeannot Sanavia. Avec : Alfredo Pea, Dave Nocholls, Trung Nguyen, Rob Stanley, Birgit Ludwig. Production : Samsa Film.

Dans une foire d’art contemporain aux images plus insoutenables les unes que les autres, trois hommes débarquent dans un but précis : dérober la « valeur sûre » de l’exposition, la photo d’un poulet maigre dans une assiette, « Your chicken died of hunger ».

Suivi de


Call her Madam de Paul Lesch
(1997 – Luxembourg – 52 min.)
Image : Virginie Saint-Martin, Jean-Louis Sonzogni, Carlo Thiel. Son : Daniel Tursch, Carlo Thoss, Max Gobiet. Montage: Yves Dorme. Production : Samsa Film.

En 1950, le compositeur américain Irving Berlin écrit la partition de la comédie musicale « Call me Madam », inspirée par la personnalité de Perle Mesta. Dans les années 1940, Perle Mesta est surtout connue aux Etats-Unis pour ses activités sociales et mondaines. Après avoir soutenu financièrement le démocrate Harry Truman aux élections présidentielles de 1948, Perle Mesta est nommée au poste du « premier ministre plénipotentiaire » américain au Grand-Duché de Luxembourg (1949-1953), où elle a fait honneur à sa réputation en inaugurant un style diplomatique particulier…



VENDREDI 1ER DÉCEMBRE À 20H30


Ice scream sundae de Désirée Nosbusch
(2002 – Luxembourg/Etats-Unis – 12 min. – VO anglais stf.)
Image : Sonja Rom. Son : Frederick Critchlow. Direction artistique: Philipp Haemmerle. Montage : Saskia Simpson et Ludo Troch. Musique : Harald Kloser. Avec : Tippi Hedren et Kate Ogden. Production: Samsa Film, LLC Entertainment, Eternity Pictures.

La rencontre impromptue de Lisa, jeune femme sans le sou, avec une élégante Lady, au Neiman Marcus coffee, à Beverly Hills, suite à la commande d’une crème glacée « fruits de la passion ».

Suivi de

Fado Blues de Luis Galvao Teles
(2004 – Luxembourg/Portugal/Brésil – 102 min. – VO portugais stf.)
Scénario: Suzanne Nagle. Image : Jako Raybaut. Son: Carlos Alberto Lopes. Montage: Pia Dumont. Avec : Angelo Torres, Danton Mello, Joaquim De Almeida, Carlos Santos, Francisco Salgado. Production : Samsa Film, Fado Filmes (P), Video Filmes (Br).

Coincés dans des vies sans issue mais poussés par des rêves plus grands que nature, deux amis inséparables décident de prendre leurs destins en main. Pourtant, une « femme fatale » les détourne de leur trajet. Qui dit que le crime ne paie pas ?


SAMEDI 2 DÉCEMBRE À 18H30


Schmol de Sophie Langevin et Jako Raybaut
(2004 – Luxembourg – 17 min.)
Scénario : Jako Raybaut, d’après une nouvelle d’Emmanuel Larcenet (éditions Audie – Fluide glacial). Image : Jako Raybaut. Son: Marc Engels. Montage : Matyas Veress et Pia Dumont. Mixage : Benoît Biral. Musique : Arland Wrigley et Mathieu Baillot. Avec : Gilles Ostrowsky, Richard Guedj, Sophie Cusset, Sofie Knijff, Myriam Müller. Production : Samsa Film.

Rien ne prépare un ourson naïf et pubère à affronter le monde impitoyable de la télévision…

Suivi de

Stol aus Letzebuerg de Claude Lahr
(1998 – Luxembourg – 75 min. – VO stf.)
Image: Michel Houssiau. Son: Carlo Thoss. Montage : Philippe Boucq et Frédéric Fichefet. Musique : Jeannot Sanavia. Voix : Paul Kieffer et Christian Kmiotek. Production : Samsa Film, CNA, CLT-UFA.

De la genèse miraculeuse des industries minières et sidérurgiques dans le bassin minier luxembourgeois jusqu’à leur déclin inattendu et inexorable, il n’y a qu’un siècle. Un siècle d’histoire…


SAMEDI 2 DÉCEMBRE À 20H30


Twin sisters (De Tweelingen) de Ben Sombogaart
(2002 – Luxembourg/ Pays-Bas – 132 min. – VO stf.)
Scénario : Ben Sombogaart, d’après l’œuvre de Tessa de Loo « De Tweelingen ». Image : Pietr Kukla. Son : Coen Gravendaal. Avec : Ellen Vogel, Gudrun Okras, Nadja Uhl, Thekla Reuten, Jeroen Spitzenberger, Barbara Auer… Production : Samsa Film, ID TV Films. Nommé à l’Oscar du Meilleur film étranger 2004.

Dans l’Allemagne des années 1920, deux sœurs jumelles sont séparées à la mort de leurs parents. Tandis qu’Anna est placée en Allemagne dans une exploitation agricole, Lotte part vivre aux Pays-Bas chez une tante. Pendant des années, les jumelles essaient de se retrouver. Mais la seconde guerre mondiale les sépare inexorablement.
Par le réalisateur néerlandais de « Le garçon qui ne voulait plus parler ».



LUNDI 4 DÉCEMBRE À 18H30 :


Verrouillage central de Geneviève Mersch
(2001 – Luxembourg/Belgique – 11 min.)
Image : Virginie Saint-Martin. Son : Thomas Gastinel. Montage : Pia Dumont. Musique : Olivier Thomas. Avec : Aylin Yay, Gaëtan Wenders, Serge Larivière, David Quertigniez. Production : Samsa Film, Artémis Productions (B).

Ce n’est pas drôle d’avoir son anniversaire le jour de la Saint-Valentin, surtout si on est célibataire et que les copines sont toutes mariées. Alors quand Cathy découvre la formule magique pour rencontrer le Prince Charmant, elle n’hésite pas.

Suivi de

Nha Fala de Flora Gomes
(2002 – Luxembourg/ Portugal / France – 100 min. – VO stf.)
Image : Edgar Moura. Son : Pierre Donnadieu. Montage : Dominique Paris. Musique : Manu Dibango. Avec : Fatou N’Diaye, Angelo Torres, Jean-Christophe Dolle, François Hadji-Lazzaro. Production : Samsa Film, Fado Filmes (P), Les Films de Mai (F). Distribution France : Pierre Grise Distribution. Primé au Festival de Venise 2002.

Nha Fala (Ma voix) raconte, sous la forme d’une comédie musicale, l’histoire de Vita, une jeune Africaine condamnée à ne pas chanter par une malédiction ancestrale qui promet la mort à toute femme de sa famille qui oserait enfreindre ce tabou.




LUNDI 4 DÉCEMBRE À 20H30


Les perdants n’écrivent pas l’Histoire
de Frédéric Fichefet et Edie Laconi
(2001 – Luxembourg/Belgique – 95 min.)
Image et montage : Frédéric Fichefet. Voix : André Wilms.
Production : Samsa Film.

C’est l’histoire d’une guerre lointaine et aussi celle d’un espoir. A partir d’une photographie où posent quinze luxembourgeois partis soutenir les brigades internationales pendant la guerre d’Espagne, les réalisateurs cherchent dans le Luxembourg d’aujourd’hui des traces de leur aventure.




MARDI 5 DÉCEMBRE À 18H30 :


Elegant de Daniel Wiroth
(2005 – Luxembourg / Belgique – 26 min.)

Scénario : Daniel Wiroth, avec la collaboration de Laurent Brandenbourger. Image : Guy Maezelle. Son : Carlo Thoss. Montage : Matyas Veress. Avec : Denis Lavant. Production : Samsa Film, S.O.I.L..

Voici un conte de fées, l’histoire simple et humaine d’un homme qui vit entouré de gants…

Suivi de

Histoire(s) de jeunesse(s) de Anne Schroeder
(2001 – Luxembourg – 66 min.)
Image : Jean-Louis Sonzogni. Son : Philippe Kohn. Montage : Yves Dorme. Musique : Serge Tonnar. Voix françaises : Valérie Bodson, Frédéric Frenay. Voix luxembourgeoises : Anne Schroeder, Serge Tonnar. Production : Samsa Film.

Ce documentaire dessine une vingtaine de portraits de jeunes au Luxembourg, des années trente à nos jours.




MARDI 5 DÉCEMBRE À 20H30 :


Butterflies de Max Jacoby
(2005 – Luxembourg – 12 min. – N/B – Scope – VO anglais stf.)
Image: Fredrik Bäckar. Son: Carlo Thoss, Ingo Dumlich, Michel Schillings. Montage: Amine Jaber. Avec : Glyn Pritchard, Joanna Scanlan, Federay Holmes, Jules Werner. Production: Samsa Film.

Un homme est interrogé par la police à propos de la noyade accidentelle d’une fillette dont il prétend avoir été le témoin.

Suivi de

Jaime de Antonio-Pedro Vasconselos
(1999 – Luxembourg/Portugal / Brésil – 111 min. – VO
stf.)
Image : Edgar Moura. Son : Carlo Thoss. Montage: Frédéric Fichefet. Musique : Alain Jomy. Avec : Saùl Fonseca, Fernanda Serrano, Joaquim Leitao, Sandro Silva, Nicolau Breyner. Production : Samsa Film, Fado Filmes (P), Video Filmes (Br). Meilleur film et meilleur réalisateur portugais 2000. Sélectionné et primé à Cannes Junior 2000.

« Je m’appelle Jaime. Ma mère a plaqué mon père et mon père est tombé au chômage, mais moi je suis pas d’accord. C’est pour ça que je veux bosser et aussi parce qu’on a piqué la mob de mon père et qu’il en a besoin pour retrouver du boulot. Mais le problème, c’est que j’ai 13 ans et qu’ils veulent pas qu’on bosse à cet âge, et ça non plus je suis pas d’accord. »



Remerciements :

Samsa Film : Claude Waringo, Jani Thiltges, Lelia Di Luca
Fonds National de Soutien à la Production Audiovisuelle du Grand-Duché de Luxembourg: Guy Daleiden, Françoise Lentz.
Centre National de l’Audiovisuel du Luxembourg : Joy Hoffmann
Ambassade du Grand-Duché de Luxembourg à Paris : S.E. Monsieur Hubert Wurth.
TFM Distribution : Jean-Paul Rougier.
Mars Distribution : Anne Smadja.
Pierre Grise Distribution : Maurice Tinchant, Dominique Welinski.