Événements

Cinéma du Réel 2012
34e Festival international de films documentaires

Français

22 mars – 3 avril 2012
Depuis sa création il y a 34 ans, Cinéma du Réel s’est imposé comme le festival de référence du cinéma documentaire en France. À l’écoute de la diversité des écritures, des formes et des idées, il rassemble aujourd’hui un public large, fidèle, attentif et curieux.

Les écrans du festival : le Centre Pompidou, le Centre Wallonie Bruxelles, le MK2 Beaubourg, le Nouveau Latina et plusieurs salles de la région Ile-de-France.

AU PROGRAMME DE CINÉMA DU RÉEL 2012
Compétition internationale / Premiers films / Contrechamp français / Courts métrages
Une sélection d’une quarantaine de films internationaux et français en compétition, pour la plupart inédits avec une attention particulière portée sur des films à l’écriture et à l’éthique documentaire.

Rencontres et débats avec les réalisateurs invités.

Dédicaces et ateliers : John Gianvito, Susana de Sousa Dias, Mario Ruspoli et Dick Fontaine

Cinéma du réel propose un nouveau coup de projecteur sur le travail de quatre auteurs singuliers, au croisement des générations, des cinématographies et des régions du monde.

Écoute voir !
Pour la troisième année consécutive, le festival poursuit son exploration des relations entre musique et cinéma documentaire. Un programme thématique autour de films musicaux, des projections de Dick Fontaine, un portrait de Maud-Elisa Mandeau alias Le Prince Miiaou suivi d’un concert exceptionnel.

Exploring Documentary : Combattants
Hommage aux cinéastes qui ont combattu et combattent encore sur des fronts de libération avec des armes létales (fusils, mitraillettes), des armes non létales (caméra, tracts…) ou les deux simultanément. Avec des films de Tobias Engel, Margaret Dickinson, Jocelyne Saab, Clarisse Hahn, Deborah Shaffer, Jean-Michel Humeau ou Dick Fontaine… des films du fonds Slon-Iskra et une incursion dans le cinéma sandiniste.

Arrested cinema / Les cinéastes empêchés
Nombre de cinéastes ont été arrêtés, assignés à résidence ou empêchés de travailler cette année. Cinéma du réel aimerait leur dédier un espace permanent pour donner des nouvelles régulières de ce cinéma assigné à résistance.

Riprendiamoci la vita / À nous la vie !
Dans l’effervescence politique des années 70 en Italie, les cinéastes, les militants, les artistes, s’emparent du cinéma et de la vidéo nouvellement apparue. Des réalisateurs les plus confirmés tels que Pier Paolo Pasolini ou Vittorio de Seta, le maître du documentaire italien, aux figures les plus marquantes de la contreculture audiovisuelle comme Alberto Grifi, en passant par la nouvelle génération de Marco Bellocchio, c’est tout le cinéma italien qui s’engage dans la passion politique et l’utopie pour « s’emparer de la vie ».

Raúl Ruiz : détours et hypothèses
Dans l’oeuvre aussi considérable qu’étonnante du cinéaste chilien exilé en France à l’avènement de la dictature dans son pays en 1973, Cinéma du réel met en lumière quelques raretés.

Contre-bande : Adriano Aprà
Cette section propose à un invité de choisir un film rare ou inconnu. Cette année, c’est Adriano Aprà, historien et critique de cinéma, qui sortira un film de l’ombre de l’Histoire officielle de la cinéphilie.

Les outils du cinéma documentaire : le son
En faisant intervenir des ingénieurs du son, des monteurs sons, des mixeurs, des sound designers, le festival reparcourra l’histoire du son dans le documentaire et interrogera les enjeux de sa pratique aujourd’hui.

Oberhausener Manifest 1962-2012 / 50 ans du Manifeste d’Oberhausen
En avant-première du 50ème anniversaire de la publication de ce manifeste qui se tiendra au festival d’Oberhausen en mai 2012, Cinéma du réel propose un programme de films de cinéastes signataires du manifeste.

Et aussi : des séances pour les accrédités et la presse, les 20 ans de l’ACID, des nouvelles de cinéastes proches du festival, une plongée dans la mémoire du festival, des séances spéciales, des rencontres professionnelles, des ateliers scolaires, un programme jeune public, des débats-rencontres quotidiens, des installations…

SELECTION 2012

22 mars – 3 avril 2012
2012, March 22nd – April 3rd

Les films en compétition / The competing films
Ouverture : Grabigouji, la vie de la disparition de/by Brigitte Cornand (France / 2011 / 48′)
Clôture : Jaurès de/by Vincent Dieutre (France, 83′, 2011)

> Compétition internationale / International Competition >>> 7 films

Autrement, la Molussie (Differently, Molussia) de/by Nicolas Rey (France, 81′, 2012) *PM*
Bestiaire de/by Denis Côté (Canada, 72′, 2012) *PI*
Le Camp (The Camp) de/by Jean-Frédéric De Hasque (Belgique / Belgium, 106′, 2012) *PM*
Dao lu (Pathway) de/by Xu Xin (Chine / China, 113′, 2011) *PM*
Lecciones para una guerra (Lessons for a War) de/by Juan Manuel Sepulveda (Mexique / Mexico, 97′, 2011) *PI*
Orquestra geraçao (Generation Orchestra) de/by Filipa Reis et/and João Miller Guerra (Portugal, 63′, 2011) *PI*
Two Years at Sea de/by Ben Rivers (Royaume-Uni / United Kingdom, 86′, 2011) *PF*

> Compétition internationale Premiers films / International First Films Competition >>> 8 films
A nossa forma de vida (The Way We Are) de/by Pedro Filipe Marques (Portugal, 91′, 2011) *PI*
East Hastings Pharmacy de/by Antoine Bourges (Canada, 46′, 2011) *PM*
Espoir Voyage de/by Michel K. Zongo (Burkina-France, 82′, 2011) *PF*
Five Broken Cameras de/by Emad Burnat et/and Guy Davidi (France-Israël, 90′, 2011) *PF*
Habiter / construire (Living / Building) de/by Clémence Ancelin (France, 117′, 2011) *PF*
Self-portrait: at km 47 de/by Zhang Mengqi (Chine / China, 77′, 2011) *PM*
Soreiyu no kodomotachi (Children of Soleil) de/by Yoichiro Okutani (Japon / Japan, 107′, 2011) *PI*
The Vanishing Spring Light de/by Xun Yu (Chine-Canada / China-Canada, 112′, 2011) *PF*

> Compétition internationale Courts métrages / International Short Films Competition >>> 11 films
Los animales (The Animals) de/by Paola Buontempo (Argentine / Argentina, 8′, 2011) *PM*
Automne de/by Dmitri Makhomet (France, 26′, 2012) *PM*
Daughters de/by Marta Jurkiewicz (Pays-Bas / Netherlands, 23′, 2011) *PI*
Dusty Night de/by Ali Hazara (Afghanistan, 20′, 2011) *PM*
Earth de/by Victor Asliuk (Biélorussie / Belarus, 33′, 2012) *PM*
Four Months After de/by Yuki Kawamura (France – Japon / France – Japan, 11′, 2011) *PM*
Henry Hudson and His Son de/by Federico Vladimir Strate Pezdirc (RU – Espagne / UK – Spain, 20′, 2011) *PM*
Kako sam zapalio Simona Bolivara (The Fuse: Or How I Burnt Simon Bolivar) de/by Igor Drljaca (Bosnie Herzégovine – Canada /
Bosnia and Herzegovina- Canada, 9′, 2011) *PI*
Mekkege karai jol (Way to Mecca) de/by Asel Zhuraeva (Kirghizistan / Kyrgyzstan, 19′, 2012) *PI*
River Rites de/by Ben Russell (Etats-Unis – Surinam / United States of America – Surinam 11′, 2011) *PF*
Snow City de/by Pin Pin Tan (Singapour / Singapore, 15′, 2011) *PI*

> Contrechamp français >>> 9 films
Après le silence (After the Silence) de/by Vanina Vignal (France – Roumanie / France – Romania, 92′, 2012) *PM*
La Cause et l’usage (The Common Place) de/by Dorine Brun et/and Julien Meunier (France, 52′, 2011) *PM*
Découverte d’un principe en case 3 (Hijacking the Box) de/by Guillaume Massart et/and Julien Meunier (France, 58′, 2012) *PM*
Dossier 332 de/by Noëlle Pujol (France – Allemagne / France – Germany, 42′, 2012) *PM*
East Punk Memories de/by Lucile Chaufour (France, 72′, 2012) *PM*
France, détours – ce trait c’est ton parcours (France, Detours – This Line Is Your Path) de/by Philippe Schwinger et/and
Frédéric Moser (France, 53′, 2011) *PM*
L’Oiseau sans pattes (Bird Without Feet) de/by Valérianne Poidevin (France – Suisse / France – Switzerland, 65′, 2011) *PM*
Tiens-moi droite de/by Zoé Chantre (France, 64′, 2011) *PF*
Un archipel de/by Marie Bouts et/and Till Roeskens (France, 37′, 2011) *PM*

*PM* : Première mondiale / World premiere
*PI * : Première internationale / international premiere
*PF* : Première française / French premiere
Et aussi : des dédicaces et ateliers autour de Raúl Ruiz, John Gianvito, Susana de Sousa Dias, Mario Ruspoli et Dick Fontaine ; Exploring Documentary : Combattants ; Écoute voir !, la programmation musicale avec notamment Le Prince Miiaou ; une plongée dans l’effervescence politique des 70’s en Italie, avec la programmation Riprendiamoci la vita / À nous la vie ! ; Le cinéma assigné à résistance : Arrested cinema / Les cinéastes empêchés…


Directeur artistique :
Javier Packer-Comyn

Service presse :
Jean-Charles Canu et Catherine Giraud