Événements

FIFDA 2012 – Festival International des Films de la Diaspora Africaine
2ème édition. Poser un regard différent sur des œuvres s’intéressant aux cultures de l’Afrique et de la diaspora africaine, quelle que soit l’origine ou la nationalité du cinéaste.

Français

« Ouvrir la réflexion sur le vécu des personnes d’origine africaine partout dans le monde« 
Diarah N’DAW-SPECH

« Bâtir un pont avec une production audiovisuelle riche et variée pour enrichir le dialogue des cultures« 
Reinaldo BARROSO-SPECH

Fort du succès précédent, la seconde édition du Festival International des Films de la Diaspora Africaine (FIFDA) se tiendra du 7 au 9 septembre 2012, au cinéma La Clef à Paris.

Conçu comme un projet social et culturel, l’objectif du Festival International des Films de la Diaspora Africaine est d’élargir l’intérêt pour les cinémas d’Afrique et le cinéma de tous ceux qui, partout dans le monde, tracent leur origine en Afrique.

Une distinction autant marquée dans la sélection de films qui incitent à poser un regard différent sur des œuvres originales s’intéressant à la vie et à la culture de l’Afrique et de la diaspora africaine, quelle que soit l’origine ou la nationalité du cinéaste.

Cette année encore, des fictions et des documentaires rapporteront des histoires venues de différents pays du monde tels que : l’Algérie, le Brésil, le Cameroun, le Canada, les États-Unis, la France, la Guadeloupe, Les Pays-Bas, le Portugal, le Sénégal, le Suriname, et le Venezuela.

La projection de certains de ces films sera suivie d’un débat avec le réalisateur ou la réalisatrice du film, qui échangera idées et connaissances avec le public.


PROGRAMMATION



Vendredi 7 septembre

19h Film d’Ouverture – Mooz-Lum
Projection suivie d’un débat et une réception est prévue pour clore la journée.

Samedi 8 septembre

14h La Banane
16h La Langue de Zahra – Débat en présence de la réalisatrice
18h Les États Unis d’Afrique
20h Mooz-Lum – débat
22h Freedom Riders

Dimanche 9 septembre

14h Le Comportement Humain suivi de Les Rêves des Saints Noirs
16h Les États Unis d’Afrique
18h Retour au Pays – débat
20h Film de Clôture – Un Seul Peuple/Wam Pipel
Projection suivie d’un débat et d’une réception pour clôturer le festival.


*********************************************************

VENDREDI 7 SEPTEMBRE @ 19H
FILM D’OUVERTURE


MUSULMAN (Mooz-Lum)
Fiction
Réalisateur : Qasim Basir
Acteurs: Evan Ross, Danny Glover, Nia Long
Pays : Etats-Unis
Langue : anglais s/titré français
Année : 2011
Durée : 80 minutes

Elevé par une famille musulmane orthodoxe, un jeune Afro-Américain découvre à travers sa nouvelle vie universitaire en campus un monde et une vie sociale qu’il n’avait jamais connu jusque-là. De nouveaux amis, une nouvelle famille et ses professeurs l’aident à se faire une place. A la suite du 11 septembre, il doit faire face à son passé et prendre une des plus importantes décisions de sa vie. Projection suivie d’un débat et une réception pour clore la journée.


SAMEDI 8 SEPTEMBRE @ 14H

LA BANANE
Documentaire
Réalisateur : Frank Bieleu
Pays : Cameroun
Langue : français
Année : 2011
Durée : 85 minutes

Interdit au Cameroun, ce documentaire décrit les mauvaises conditions de travail dans les plantations de bananes dans la région Njombe-Penja du Cameroun. Il expose l’impact négatif sur les communautés locales des agissements d’un gouvernement qui favorise les multinationales et leurs profits au détriment des populations locales qui subissent pauvreté, pollution et maladies liées à l’utilisation de dangereux pesticides.


SAMEDI 8 SEPTEMBRE @ 16H

LA LANGUE DE ZAHRA
Documentaire
Réalisatrice : Fatima Sissani
Pays : France
Langue : français et kabyle s/titré français
Année : 2011
Durée : 93 minutes

Les Kabyles existent d’abord par la parole. Chaque geste, chaque instant de leur quotidien peut donner lieu à une langue de vers, de métaphores, de proverbes… Ne dit-on pas que dans ces contreforts montagneux dont ils sont les hôtes, la joute oratoire était un exercice courant? Une réalité qu’on se représente mal lorsque l’on plonge dans la société de l’immigration où ces hommes et femmes, souvent analphabètes, sont relégués exclusivement au rang d’ouvriers et de femmes au foyer…On imagine alors mal les orateurs qu’ils deviennent lorsqu’ils retournent dans leur langue. Débat avec la réalisatrice après la projection.


SAMEDI 8 SEPTEMBRE @ 18H

LES ÉTATS-UNIS D’AFRIQUE
Documentaire
Réalisateur : Yanick Létourneau
Acteurs : Didier Awadi
Pays : Canada
Langue : français
Année : 2011
Durée : 75 minutes

Le film suit la quête d’un pionnier du hip-hop africain, Didier Awadi, dans la réalisation d’un album en hommage aux leaders de la conscience noire qui se sont battus pour l’idéal d’une Afrique unie et indépendante. Une épopée musicale et politique qui le fait voyager à travers une quarantaine de pays et collaborer avec des artistes hip-hop engagés, tels que Smockey (Burkina Faso), M1 du groupe Dead Prez (États-Unis) et ZuluBoy (Afrique du Sud).


SAMEDI 8 SEPTEMBRE @ 20H

MUSULMAN (Mooz-Lum)
Voir film d’ouverture. Débat avec le réalisateur après la projection.


SAMEDI 8 SEPTEMBRE @ 22H

FREEDOM RIDERS (Les combattants des droits civiques)
Documentaire
Réalisateur : Stanley Nelson
Acteurs :
Pays : États-Unis
Langue : Français
Année : 2010
Durée : 54 minutes

Pauline Knight-Ofuso, une ex-activiste des « Freedom Riders », raconte le combat mené, à partir de 1961, contre la ségrégation aux Etats-Unis. Saisis par un grand ras-le-bol et une profonde soif d’égalité, treize hommes et femmes, noirs et blancs, décident de braver la ségrégation qui interdit aux noirs de voyager aux côtés des blancs dans les transports publics du sud des Etats-Unis, selon la loi Jim Crow. Majoritairement jeunes et étudiants, ces activistes se lancent dans un voyage semé d’embûches dans une Amérique prônant la suprématie de la race blanche, entre violences policières et attaques du Ku Klux Klan. Le 22 septembre 1961, le gouvernement fédéral abroge la loi Jim Crow et met fin à la ségrégation


DIMANCHE 9 SEPTEMBRE @ 14H

LE COMPORTEMENT HUMAIN (Comportamento humano)
Court-métrage
Réalisateur : Flavio Leandro
Pays : Brésil
Langue : Muet
Année : 1995
Durée : 12 minutes

En 1993, les escadrons de la mort ont ouvert le feu sur des enfants qui dormaient dans un campement de fortune au pied d’une cathédrale au quartier central des finances à Rio de Janeiro. Six enfants furent tués. Cet événement, appelé plus tard la tuerie de Candelaria, est brillamment dépeint dans ce court-métrage sur le sort tragique des enfants des rues au Brésil.

Suivi de

LES RÊVES DES SAINTS NOIRS
Documentaire
Réalisateur : Philippe Lafaix
Pays : France/Venezuela
Langue : français et espagnole s/titrés français
Année : 2012
Durée : 54 minutes

Kraken et Karma habitent un quartier ultra violent : Pinto Salinas. Jeunes auteurs talentueux et visionnaires, ils s’engagent contre la violence avec leur groupe de Hip Hop, les Santos Negros (Les Saints Noirs). Dans l’une de leur chanson, dédiée à l’un de leur cousin assassiné, ils imitent les policiers qui tuent les enfants délinquants. Le clip diffusé sur Internet a des répercutions dramatiques.


DIMANCHE 9 SEPTEMBRE @ 16H

LES ÉTATS-UNIS D’AFRIQUE


DIMANCHE 9 SEPTEMBRE @ 18H

RETOUR AU PAYS
Fiction
Réalisateur : Jullien Dalle
Acteurs : Firmine Richard
Pays : Guadeloupe
Langue : français
Année : 2009
Durée : 70 minutes

Olivier, jeune guadeloupéen, a quitté très tôt son île natale pour s’installer à Paris où il a brillamment réussi ses études. Après quelques années d’expérience professionnelle, il décide de retourner en Guadeloupe retrouver sa famille, ses amis d’enfance et y construire sa vie. Sur place, Olivier découvre une île qui lui est désormais inconnue. Entre une vie professionnelle exigeante, la pression de la famille, des proches et son désir de retrouver ses repères d’enfance, Olivier entre dans une lutte acharnée pour retrouver la stabilité. Débat avec réalisateur après la projection.


DIMANCHE 9 SEPTEMBRE @ 20H

UN SEUL PEUPLE (Wan Pipel)
Fiction
Réalisateur : Pim de la Parra
Pays : Surinam/Pays-Bas
Langue : hollandais, hindi, et sranan tongo s/titrés français
Année : 1976
Durée : 111 minutes

Roy est un jeune noir surinamais qui étudie à Amsterdam. Quand il apprend que sa mère est mourante, il emprunte de l’argent à son amie néerlandaise et retourne dans son pays natal. Sur place, il scandalise tout le monde quand il entame une relation avec Rubia, une jeune hindou. Roy se retrouve désormais face à un dilemme : rester avec Rubia dans sa nouvelle patrie indépendante, ou suivre les conseils de sa famille et retourner aux Pays-Bas.


TARIFS :
Plein tarif : 7.5 € /Tarif réduit : 6 € (chômeurs, carte vermeil,
étudiants) /
Tarif moins de 12 ans : 4,50 € /
Tarif adhérents: 4,50 € par film ///
Cartes UGC et Gaumont: NON ACCEPTÉES