Événements

Archeology of the future / Archéologie du future. African cinema and utopias / Cinémas Africains et utopies.
Organisatrices : Viviane Azarian, Maroua El Naggare, Ute Fendler, Romanistik, Universität Bayreuth. La Conférence a lieu au IWALEWA-Haus de Bayreuth.

Français

Ort/Lieu: Bayreuth
Beginn/Début: 24.01.13
Ende/Fin: 26.01.13
Disziplinen/Discipline: Medien-/Kulturwissenschaft
Sprachen/langue: Französisch, Sprachenübergreifend

La création filmique en Afrique se situe dans la tension entre d’une part archéologie, histoire et mémoire et d’autre part avenir et utopie. La notion d’archéologie a plus souvent été analysée dans la mesure où la quête d’une identité perdue s’est souvent effectuée dans l’affrontement avec le colonialisme. Un cinéma politique, comme le « cinéma engagé », a souvent tourné autour de la mise en évidence des difficultés (liées à la situation coloniale et postcoloniale), autour de la dénonciation de ce qui est et qui doit être changé. Une relation étroite entre l’histoire passée et l’avenir apparaît, même dans les films qui semblent privilégier une perspective rétrospective, au travers de l’inscription de moments utopiques, de visions prospectives qui ouvrent des bulles fictionnelles dans la narration filmique, ces « nœuds de chaos » (« nódulos de caos ») dont parle Antonio Benítez-Rojo.



Le cinéma engagé, épouse un projet révolutionnaire au sens Fanonien, appelant au réveil des oppressés. Simon Gikandi, dans Rethinking Third Cinema, the role of anti-colonial Media and Aesthetics in Postmodernity, repère un imaginaire émancipateur porté par les cinémas du Sud, d’une portée révolutionnaire dès les débuts.



Patrice Nganang, parlant des littératures africaines, appelle de ses vœux l’avènement d’une « République de l’imagination » qui soit tout à la fois une chambre d’écho où bruisse le présent et une fabrique de rêves qui imaginent un futur pour l’Afrique. Nous proposons aussi de penser le cinéma, cette « usine à rêves » en termes non pas seulement de représentation a posteriori, mais en termes de transmission et de transfiguration. Nous invitons à réfléchir à la dimension préemptive des cinémas africains, leur capacité à répondre à l’urgence en même temps qu’à anticiper. Ces propositions s’articulent autour de l’idée d’une continuité temporelle repérable dans les formes cinématographiques entre passé, présent et futur selon la double modalité de l’actuel et du virtuel. Jacques Derrida propose de considérer l’ « imaginaire de l’archive » comme capture, saisie du réel et « comme gage d’avenir ». Le cinéma africain ouvre à la fois un espace de mémoire et d’utopies. Le cinéma africain se déploie dans des formes diverses, souvent hybrides qui vont du « souvenir au rêve » selon la belle expression de Gilles Deleuze dans Cinéma 2, Image-temps. Ce trajet du souvenir au rêve est ainsi illustré dans Pumzi, un court-métrage d’anticipation de la réalisatrice kenyane Wanuri Kahiu.



L’objectif de cette conférence sera de prêter une attention particulière dans les films aux projections, projets ou utopies qui permettent d’aller au-delà des coupures entre l’histoire coloniale, postcoloniale et postmoderne. Nous proposons ainsi de réfléchir à la liberté imaginative mise en œuvre dans les films, aux relations entre les séquences mémorielles, les expériences perceptives et imaginaires qui brouillent les frontières entre réalité et fiction.


Organisatrices :
Viviane Azarian, Maroua El Naggare, Ute Fendler, Romanistik, Université de Bayreuth, Allemagne.


PROGRAMME / PROGRAM


Thursday / Jeudi, 24.01.2013

9h00-9h30
Jurgen Muller (Dean of the Faculty IV / Doyen de la Faculté IV) :
Welcome / Mots de Bienvenue

Viviane Azarian, Ute Fendler :
Introduction

Session I :
Utopias and the questions of Renewal ? / Utopies et questions de renouvellement ?
Chair / président de séance : Matthias Christen

9h30-10h15
Stanislas Méda :
Gouvernance et film africain : souvenir, réalités ou utopie ?

10h15-11h00
Sada Niang :
Popular arts in African films

11h00-11h30
Pause

Utopias and the questions of Renewal ? / Utopies et questions de renouvellement ?
Chair / présidente de séance : Françoise Naudillon

11h30-12h15
Kenneth Harrow :
Nollywood and Fespaco Film : Representing Poverty, Representing Wealth in an Age of Globalization.

12h15-13h00
Tunde Awosanmi :
Historical and Utopian Frames : Nigeria-Yoruba Post-military Filmic Satires.

13h00-15h00
Lunch / Déjeuner

Session II :
Utopias and genres / Utopies et Genres
Chair / président de séance : Kenneth Harrow

15h00-15h45
Alexie Tcheuyap :
Cinémas d’Afrique, populaire et enjeux du futur

15h45-16h30
Françoise Naudillon :
Imaginaires des films de gangstas : Afrique / Caraïbe

16h30-17h15
Ian-Malcolm Rijsdijk :
Nostalgia, allegory and the post-colonial break : re-imagining South African Identity in District 9 and Invictus

20H
Screening / Projection : GREY MATTER (Matière Grise)
Director / réalisateur : Kivu Ruhorahoza
Rwanda | 2011 | 100 minutes
Kinyarwanda and French, with English subtitles


Friday / vendredi, 25.01.2013

Session II :
Utopias and genres / Utopies et Genres
Chair / président de séance : Amaranta cesar

9h00-9h45
Thierno Dia :
Défossiliser le présent. Science-fictions et comédies musicales pour dire les mots de l’afrique.

9h45-10h30
Ute Fendler :
Cinéma populaire, Cinéma de genre, Cinéma de masse

10h30-11h00
Pause

Utopias and genres / Utopies et Genres
Chair / président de séance: Alexie Tcheuyap

11h-11h45
Cassis Kilian :
Les fouilles d’un réalisateur camerounais et son manifeste pour les nouveaux médias
11h45-12h30

Gora Seck :
Entre la scène et l’écran

12h30-15h00
Lunch / Déjeuner

Session III :
Questions of / de Production and / et Distribution
Chair / président de séance : Sada niang

15h00-15h45
Keyan Tomaselli :
Film Cities, Film Services, which is a political economy of production /
distribution / exhibition

15h45-16h30
Charles Nouledo :
Cinéma africain et internet

16h30-17h15
Jean-Pierre Bekolo :
The next narratives

17h30-18h30
Projections de courts métrages

Samedi / saturday, 26.01.2013

Session IV :
Utopias and commitments / Utopies et Engagements
Chair / président de séance: Thierno dia

9h00-9h45
Amaranta Cesar :
Le cinéma comme dispositif d’actualisation de l’utopie : la prise de parole et l’invention d’un lieu d’énonciation nouveau dans Bamako, d’Abderrahmane Sissako

9h45-10h30
Andrew Lawrence :
Satirical Utopias : the African Cinematic Imaginaries of Sembene, Sissako, and Amoussou

10h30-11h00
Pause

Utopias and commitments / Utopies et Engagements
Chair / président de séance: Mar Garcia

11h00-11h45
Susanne Gehrmann :
Remembering and Reaching Beyond War: Films on African Child Soldiers

11h45-12h30
Melissa Thackway :
Telling (hi)stories : the future in the past in Francophone African film

12h30-14h00
Lunch / Déjeuner

Utopias and commitments / Utopies et Engagements
Chair / président de séance: Susanne Gehrmann

14h00-14h45
Frieda Ekotto :
Reprendre : Poetics and Subversive Images from Africa (Women Visualizing Africa)

14h45-15h30
Mar Garcia :
L’utopie cinétique dans le cinéma mauricien

Matthias Christen/ Ute Fendler : En guise de conclusion


www.romanistik1.uni-bayreuth.de/de/news/Konferenz_Arch__ology_du_future/index.html


Vom 24.-26.1. findet im IWALEWA-Haus eine Internationale Konferenz statt zum Thema:

Archeology of the future / Archéologie du future. African cinema and utopias / Cinémas Africains et utopies.

LIEU/VENUE
IWALEWA-Haus
Münzgasse 9
95444 Bayreuth, Allemagne
+49 921 550