Événements

Le Cinéma Numérique Ambulant au Fespaco 2013
Pour la cinquième fois consécutive, le Cinéma Numérique Ambulant participe au FESPAC), du 23 février au 2 mars 2013 au Burkina Faso, pour renouveler son engagement en faveur des cinématographies africaines.

Français

Pour cette 23ème édition, le CNA initie le projet « Fespaco classique » et revisite, en cinq soirées, les classiques du cinéma africain plébiscités par les publics des villages d’Afrique. La projection des films est suivie d’un débat réunissant les réalisateurs, les critiques de cinéma et les animatrices du CNA qui travaillent au quotidien au contact des populations. L’objectif est de mettre ensemble différents types de réception des films et d’entretenir la mémoire du cinéma africain.
Une soirée est consacrée au documentaire féminin de création, en partenariat avec Africadoc.

Films par thèmes du 25 février au 1er mars à partir de 18h30
– Tradition/enfance : Yaaba d’Idrissa Ouédraogo (Burkina Faso, 1989, 90′)
– Comédie sociale : Quartier Mozart de Jean-Pierre Bekolo (Cameroun, 1992, 80′)
– Histoire/colonisation : Tasuma, le feu de Daniel Kollo Sanou (Burkina, 2004, 90′)
– Migrations : Gito l’ingrat de Léonce Ngabo (Burundi, 1992, 90′)
– Séance spéciale documentaires au féminin : Itchombi de Gentille M. Assih (Togo, 2010, 52′) ;
Le prix du sang de Elisabeth Anne Ngo Minka (Cameroun, 2010, 26′)

Le 25 février, le CNA donne une conférence de presse pour présenter l’ensemble de ses activités au FESPACO, notamment la base de données ouverte à ses partenaires qu’il met en ligne pour stocker les informations liées aux projections. Par ailleurs, le CNA Afrique met en place une commission des ayant droits composée des professionnels du cinéma qui l’accompagneront dans sa politique de rémunération des auteurs. Son conseil d’administration s’ouvre à des personnalités de la société civile et culturelle africaine.