Événements

Festival du Film Lusophone et Francophone de France – Fest’Afilm 2016
8ème édition.

Français

FESTAFILM, le festival du cinéma lusophone et francophone s’installe à Paris après 7 éditions montpelliéraines.
Un festival qui plie mais ne rompt pas. Un festival qui tient bon contre vents et marées.
Un festival qui comme beaucoup d’autres rencontre chaque année de grandes difficultés. Mais qui a toujours un immense plaisir à vous servir la lusophonie sur un plateau. Le Portugal, le Brésil, l’Angola, le Mozambique, le Cap-Vert, la Guinée Bissau, Sao Tomé et Principe seront tous présents et représentés dans cette 8e édition. Une lusophonie plurielle, aux mille et une saveurs qui flirtera avec la francophonie…




La programmation de la 8è édition

Courts métrages
EN COMPÉTITION:

Popcorn, Bitch and Blood de Fabio Soares
court-métrage, 18min – France
Lily est vendeuse de popcorn dans un bar perdu au milieu de nulle part. Timide, maladroite, elle accumule les frustrations du quotidien face à des clients souvent mécontents et sa collègue Melody dont elle est le souffre-douleur. Un jour, son subconscient débarque, ainsi que deux étrangers particulièrement nonchalants…

Outono (Autonome) de Marco Amaral
court-métrage, 11min – Portugal
« Deep en automne, et cette chenille, toujours pas un papillon ».

Voiler la face de Ibtissem Guerda
court-métrage – 17min – France
Amine, jeune musulman rigoriste, est très amoureux de sa femme, Enora, jeune convertie. Lorsqu’elle reçoit une amie qui porte elle aussi le voile intégral, Amine quitte systématiquement l’appartement et ne voit pas le visage de l’invitée. Jusqu’au jour où les remarques de ses amis éveillent la jalousie. Le doute s’insinue dans l’esprit d’Amine : qui se cache sous la burqa ?

Triângulo Dourado (Le Triangle d’Or) de Miguel Clara Vasconcelos
court-métrage Portugal·France, 17’43 »
Au bord de Paris, là ou la Seine et la Marne se rencontre, Sheylla partage ses souvenirs, des rencontres, des sentiments et des voyages qui l’ont amené ici. Elle se prépare à repartir, mais quel chemin doit-elle choisir ? Quand elle peut aller dans toutes les directions.

ANYWHERE, de Francisco Ferreira
9 min 32 – Portugal
Elle croyait que les places étaient, avant tout, une construction des imaginaires. Mais elle se doutait également que ces imaginaires sont juste une capacité de ne pas établir des limites, permettant ainsi des lieux à son habiter simultanément et être habitées par elle.

DES MILLIONS DE LARMES de Natalie Beder
21 min 30 – France
C’est l’histoire d’une rencontre dans un café-restaurant désert le long d’une route. Un homme d’une soixantaine d’années qui attend là. Une jeune femme fait son entrée, un sac sur le dos, sa vie dedans et la mine passablement fatiguée. Il lui propose de l’avancer. Elle accepte.

GAGARINE de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh
15 min 30 – France
Youri a 20 ans, il vit avec sa mère à Ivry, dans la cité qui l’a vu grandir. Mais la démolition approche : le décor de ses rêves d’enfant va disparaître. Comment prendre son envol quand on n’a plus de vaisseau spatial ?

BOA NOITE CINDERELA, de Carlos Conceição
30 min – Portugal
Cendrillon échappe à minuit, laissant derrière elle une de ses pantoufles de verre. Les jours suivants, il ne viendra pas à l’esprit du prince l’idée de trouver à qui appartient cette pantoufle de verre.

LA GENERALE DU VEAU de Franck Guillou (Frankyravi)
6 min 53 – France
Un employé de « La Générale du Veau », un élevage industriel, est révolté par les agissements de son patron. Il s’achète un flingue

LANA DEL ROY de Julien Guetta
26 min – France
Jean-Philippe se reconstruit enfin depuis qu’il sort avec Lana, une femme pulpeuse et extravagante, qui bouscule son quotidien morose. Mais au moment des présentations avec son fils, Jean-Philippe découvre que Lana est une ancienne star du porno.

MARIA DO MAR de Joao Rosas
30 min – Portugal
Un week-end d’été dans une maison de campagne près de Sintra. Le jeune Nicolau 14 ans passe quelques jours avec son frère aîné Simão et ses amis, tous dans la vingtaine. Tous sont attirés par la belle et calme Maria do Mar. Nicolau verra sa vie secoué par cette présence féminine…

GAMBOZINOS de João Nicolau
20 min – France / Portugal
Un garçon de dix ans fait face aux luttes de la vie dans un camp d’été. Il est pas facile d’être ignoré par la fille de son cœur ou de voir son dortoir vandalisée par des voyous adolescents.

MISTER H de Bernard Payen
23 min – France / Brésil
Un jeune homme très maladroit est attiré par une Japonaise. Son

PASSER LES CHAMPS de Camille Melvil et Fabien Cavacas
29 min 27 – France
Théo est gay et il a du mal à assumer ses désirs dans sa petite ville de campagne où tout le monde se connaît. Alors qu’il veut tenter de nouvelles expériences, son grand frère Lucas, ultra-protecteur, cherche à tout prix à l’empêcher de se mettre en danger.

YULYA de André Marques
21 min – Portugal
Yulya est un film qui, sans avoir de dialogues, se développe comme un mouvement exploratoire et sensorielle qui suit le voyage émotionnel de Yulya, une jeune femme fragile et précieuse.

VACANCES de Pascal Bonnelle
18 min 30 – France
Jean habite, avec sa femme et ses deux enfants, un petit immeuble d’un quartier populaire. Comme tous les étés, ses voisins se préparent à partir en vacances. De son balcon, Jean les regarde charger leur voiture. Un jour, Jean acquiert une tente en piteux état. Il décide de la réparer.

PHANTASMS OF THE LIVING de Jean-Sébastien Bernard
6min – France
Durant une après-midi à la piscine, une jeune fille va vivre son premier flirt. Un partage des sens inattendu qui restera à jamais gravé sur ses lèvres.

MOONKUP de Pierre MAZINGARBE
25 min – France
Comme toutes les femmes d’Europe, Eva donne son sang pour faire durer la paix avec les vampires. Elle est la fille bâtarde du puissant Monsieur Pire, qui a fait fortune dans le transport de l’hémoglobine.
Quand Monsieur Pire décide de marier sa fille légitime au fils d’un puissant vampire, Eva profite de la noce pour rendre justice aux femmes, quitte à mettre en danger la paix…

PROVAS, EXORCISMOS, de Susana Nobre
25 min – Portugal
Un train passe à travers la ville de Alhandra, entre les collines et la rivière. Óscar, qui a passé vingt-cinq de ses quarante-huit ans de travail dans la même usine, attend le verdict du tribunal sur l’insolvabilité de son employeur. Avec une production à l’arrêt et les salaires en retard, Óscar et ses collègues continuent de se présenter tous les jours pour le travail, dans l’espoir de conserver leur emploi.

UN METIER BIEN de Farid Bentoumi
24 min 04 – France
Alors qu’elle vit ses derniers instants, Hakim promet à sa mère qu’il va changer, devenir un autre homme, et trouver, enfin, un métier bien.

Mariane com E (Mariane avec un E) de Fernando SANCHES, 15min – São Paulo
PRIX SPECIAL DU JURY FESTAFILM EDITION SPECIAL BRESIL 2015
Tous les jours, des centaines d’acteurs et d’actrices font des essais pour jouer dans des publicités. Marina est une actrice de théâtre battante qui se soumet à l’un de ces essais pour jouer dans un film.

Preto ou branco! (Noir ou blanc !) de Alison ZAGO, 15min38″ – São Paulo
PRIX DE LA MEILLEURE PHOTOGRAPHIE FESTAFILM EDITION SPECIAL BRESIL 2015
Brésil, 1970. dans une période où les lois ne sont pas valables, le journaliste Eduardo PENA découvre que son inconscient peut être son plus grand bourreau.

Égun de Helder QUIROGA, 10min – São Paulo
PRIX DU MEILLEUR FILM D’ANIMATION FESTAFILM EDITION SPECIAL BRESIL 2015
Un pêcheur est à la recherche des causes du décès de son père : une quête au sein d’une communauté côtière, influencée par la tradition religieuse afro-brésilienne de Candomblé.

Edifício Tatuapé Mahal (Résidence Tatuapé Mahal) de Carolina MARKOWICZ, Fernanda SALLOUM, 10min- São Paulo
PRIX PUBLIC DU MEILLEUR COURT-METRAGE D’ANIMATION FESTAFILM EDITION SPECIAL BRESIL 2015
Figurine de maquette argentine, Javier Suarez García profite du boom immobilier pour travailler à São Paulo, sur les stands d’exposition d’appartements à la vente. Après une rupture douloureuse, il décide de tout plaquer.

18H30 – Le vieillard du Restelo (Hommage à Manoel de Oliveira)
Court-métrage, 20min / Portugal – France
Une plongée libre et désespérée dans l’Histoire telle qu’elle s’est déposée, comme un limon fertile, dans la mémoire de Manoel de Oliveira. Il réunit sur un banc du 21ème siècle Don Quichotte, le poète Luis de Camões, les écrivains Teixeira de Pascoaes et Camilo Castelo Branco. Ensemble, emportés par les mouvements telluriques de la pensée, ils dérivent entre passé et présent, défaites et gloire, vanité et folie, à la recherche de l’inaccessible étoile.

EN AVANT, CALME ET DROIT de Julie-Anne Roth
court-metrage – 19 min / France
Romy, femme de 36 ans, comédienne est chahutée entre la procédure de mise sous tutelle de sa mère, les séances avec sa psy et une intempestive soirée d’anniversaire. En somme, l’existence d’une femme doucement paumée.

F430 de Yassine Qnia
Court-métrage 21 min – France
Ladhi a de l’argent et veut que ça se sache. Pour ça, il loue une Ferrari et roule dans les rues de son quartier. Il roule, il roule et roule encore pour qu’on le voie.

NATHALIE VOUS NIQUE TOUS de Lenny et Harpo Guit (Clubb Guitos)
Court-métrage 20 min – France
avec Anouk Danel, Théophile Roux, Mateo Corso, Jeanne Jerosme, Jules Sadoughi, Léonce Pruvost, Graham Guit, Carole Bergen, Albert Choukroun, Julien Ducoin, Nicolas Ullmann, Gille Pouillet, Geoffroy Brecqueville, Lili Desrosieres, Volodia Breitman, Ernandes Badreau, Arnaud Deschamps et Natan Gorog.
Nathalie is a pretty babysitter. She wants to fall in love but only schmucks hit on her. She falls for Moïse, a bookmaker for under 18s. Selma, her enemy, kidnaps the child she takes care of: that’s the beginning of an adventure that will make her a woman.

Tarantula de Aly MURITIBA et Marja CALAFANGE, 20min – Paraná
PRIX CARAVELA DU MEILLEUR COURT-MÉTRAGE FESTAFILM EDITION SPECIAL BRESIL 2015
Dans une demeure vit une famille religieuse, apparemment incomplète : une mère et ses deux filles. Jusqu’au jour où un événement inquiétant vient remettre les choses à leur place.

Chacal palavra filme (Chacal Parole Film) de Piu GOMES
15min – Rio de Janeiro
PRIX DU MEILLEUR MONTAGE FESTAFILM EDITION SPECIAL BRESIL 2015
PRIX PUBLIC DU MEILLEUR COURT-METRAGE EX ÆQUO FESTAFILM EDITION SPECIAL BRESIL 2015

Le film montre un auteur d’attentats sensoriels avec des livres ronéotypés, des performances poétiques, des blocs de carnaval. Créateur solitaire et organisateur de collectifs libertaires. L’interprète fait des mots des munitions, de la parole son arme et de son corps un fusil dans des batailles lyriques contre l’uniformité culturelle.

Fragmentos (Fragments) de Adriana VASCONCELOS
20min – Brasilia
PRIX DU MEILLEUR SCENARIO FESTAFILM EDITION SPECIAL BRESIL 2015
Périphérie de Brasília, Brésil – 1968, dictature au pouvoir. Alors que le pays vit un moment d’oppression constante, Sônia – une fille de 8 ans – affronte le quotidien plein de déboires et les évènements entourant la fin du mariage de ses parents, Madalena et Francisco.

O nome do dia (Le nom du jour) de Marcello QUINTELLA e BOYNARD
18min – Rio de Janeiro
PRIX PUBLIC DU MEILLEUR COURT-METRAGE – EX ÆQUO FESTAFILM EDITION SPECIAL BRESIL 2015
Une douleur profonde et silencieuse unit un père et une mère dans le manque de leur fils. Pour aller de l’avant, ils ont besoin de faire face à cette souffrance inconnue. Leur fils disait que tous les jours avaient un nom, mais il est parti sans dire le nom du jour de sa mort.

HORS COMPÉTITION

LE FESTIVAL SOUTIEN (La lutte contre la violence faites aux femmes)

Ouvre ta gueule- de Aelita Jacob et Daniel Alfarela
Court-métrage – 4min12 – France
Un court-métrage de 4’12 » minutes écrit et réalisé par Aelita JACOB et Daniel ALFARELA. Un film rythmé et poignant, tourné façon campagne publicitaire, qui s’adresse aux témoins de violences faites aux femmes.

Documentaires

Verão da lata (L’été de la boîte) de Tocha ALVES et Hana VAISMAN
Documentaire – 60min – Sao Paulo
SÃO PAULO – Le 18 septembre 1987, à Guaruja, un agent de nettoyage ramasse des déchets quand il tombe sur une grande boîte de conserve fermée qui flotte dans l’écume des vagues. Il se procure un ouvre-boîte par un marchand ambulant qui passe et pouf… Un souffle de cannabis le submerge, comme si un génie sortait de la boîte. Même le plus inventif des fumeurs de cannabis n’aurait pu imaginer cela : un chargement de 22 tonnes de cannabis de très bonne qualité, emballé sous-vide et accessible à quiconque va se baigner dans la mer.

Ilegal (Illégal) de Raphael ERICHSEN et Tarso ARAUJO,
Documentaire 82min – Sao Paulo
Katiele Fischer, 33 ans, est la mère d’Anny Bortoli Fischer. La petite fille de 5 ans a développé une maladie rare – le syndrome CDKL5, un problème génétique rare qui provoque une épilepsie grave et sans remède – elle souffre constamment de convulsions. Dans la lutte contre la souffrance de sa fille, Katiele trouve une seule substance capable de la soigner, le CBD, dérivé du Cannabis sativa. Elle doit faire venir cette substance au Brésil, de manière illégale puisque tout produit originaire de la plante de la marijuana est interdit dans le pays.

Oscar Niemeyer – A luta é longa (Oscar Niemeyer – La lutte est longue) de Bernardo PINHEIRO DA MOTA,
Documentaire 52min – Sao Paulo
Ce documentaire est une immersion dans l’univers de l’architecte qui ne croyait pas en Dieu, mais qui rêvait d’un monde plus juste, égalitaire et meilleur à vivre. Un monde qu’il a redessiné dans chacun de ses projets architectoniques de grands espaces et toujours capables de surprendre, mélangeant la vie dans le concret qui, dans ses « arts », perdait sa rigidité pour laisser place au mouvement.
L’œuvre présente un Niemeyer sous le prisme de la philosophie et de la cosmologie, dévoilant par lui-même – qui semble se redécouvrir à mesure qu’il échange avec les producteurs du documentaire.
Le physicien et professeur de l’éternel apprenti Niemeyer, Luiz Alberto Oliveira, est une autre figure centrale du documentaire, qui montre où l’œuvre et le créateur s’unissent et explique, par exemple, d’où l’architecte, ouvertement agnostique, cherchait l’inspiration pour créer des cathédrales si exubérantes et capables de provoquer chez les gens la sensation d’être plus proche de Dieu.

Ceux qui sont restés -Ceux qui sont venus de Bertrand Vido
Documentaire – 52min / France – Mozambique
Ce film documentaire donne la parole à quelques personnes qui se sont engagées pour et après l’indé- pendance du Mozambique.
En présence du réalisateur La projection sera suivie d’une dégustation de petites spécialités mozambicaines avec l’association AMAMOZ, et d’une rencontre avec Monsieur Bertrand Vido.

Longs métrages

L’Etrange affaire Angelica
Long-métrage – 95min / Portugal-France-Brésil-Espagne
Une nuit, Isaac, jeune photographe et locataire de la pension de Dona Rosa à Régua, est appelé d’urgence par une riche famille, afin de faire le dernier portrait de leur fille Angélica, une jeune femme morte juste après son mariage.
Dans la maison en deuil, Isaac découvre Angélica et reste sidéré par sa beauté. Lorsqu’il porte à son œil l’objectif de son appareil photo, la jeune femme semble reprendre vie, pour lui seul. Isaac tombe instantanément amoureux d’elle.
Dès lors, Angélica le hantera nuit et jour, jusqu’à l’épuisement.

La Bataille de Tabato de Joao Viana.
Long-métrage – 83min / Portugal – Guinée-Bissau
Après trente ans d’exil, Baio accepte de revenir en Guinée-Bissau à la demande de sa fille. Fatu tient à ce que son père l’accompagne le jour de son mariage. Elle va épouser Idrissa, célèbre chanteur des Supercamarimba. La cérémonie doit se dérouler à Tabatô, le village des griots, peuple de musiciens. Mais lorsque Baio retrouve les lieux de son passé, les souvenirs de la guerre d’indépendance remontent à la surface. Pour en finir avec la guerre et ses fantômes, Idrissa décide de mener une dernière bataille…

Christophe Colomb, l’ Enigme
Long-métrage – 75min / Portugal -France
Depuis les années 1940, Manuel Luciano a entrepris de découvrir la véritable identité de Christophe Colomb.
Dans ses multiples voyages entre le Portugal et les Etats-Unis, toujours accompagné de sa femme, l’autre grande passion de sa vie, il a été le témoin de nombreux changements dans le temps et dans l’espace. Aujourd’hui, il est sur le point de dévoiler les mystères du célèbre explorateur.
Il a juste besoin de faire un dernier voyage dans la maison qui a vu naître Christophe Colomb.
En partenariat avec l’association AMAMOZ

Gebo et l’ombre
Long-métrage – 91min / Portugal – France
Malgré l’âge et la fatigue, Gebo poursuit son activité de comptable pour nourrir sa famille. Il vit avec sa femme, Doroteia, et leur belle-fille, Sofia, mais c’est l’absence de leur fils, João, qui occupe les esprits. Gebo semble cacher quelque chose à son sujet, en particulier à Doroteia, qui vit dans l’attente passionnée de leur enfant. De son côté, Sofia attend également le retour de son mari, tout en le redoutant. De manière soudaine, João réapparaît, tout bascule.

Vida de Mandingeuiro / Brésil – France 52 min
Qu’est-ce que la capoeira ? Qui sont ses représentants, les véritables gardiens de cet art qui perdure dans le temps et conquiert aujourd’hui les cinq continents ? Ce film va à la rencontre de plusieurs personnages, maîtres de capoeira : quelle est leur histoire, leur philosophie de vie ? Leurs témoignages est au cœur du film. Certains de ces maîtres, déjà très âgés, sont la mémoire vivante de cette pratique populaire et marginale qui a énormément changé depuis le début du siècle. Leur savoir est précieux, essentiel à l’histoire d’un peuple et important à nos yeux. C’est donc à travers les récits de vies des personnages, des plus anciens aux nouvelles générations, que nous voulons comprendre et donner à voir comment se transmet ce patrimoine culturel et identitaire. Ainsi, nous souhaitons participer à la transmission et l’évolution de ces cultures en apportant un autre regard.

Directeur du FEST’AFILM : Ferdinand Fortes.