Événements

Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand 2019
41ème édition

Français

La 41° édition du festival International du Court Métrage se déroulera à Clermont-Ferrand, du 1er au 9 Février 2019. Des cinéastes viendront du monde entier y présenter leurs films – souvent le premier et pour la première fois – dans une quinzaine de salles et amphis pleins à craquer et une ambiance très propice à la naissance de collaborations et de projets de cinéma

Près de 165 000 entrées ont été comptabilisées lors de la précédente édition du Festival, ce qui en fait, de loin, la manifestation de cinéma la plus fréquentée en France, après Cannes. C’est aussi le plus important rendez vous mondial consacré aux films court métrage (moins de 60 minutes, rappelons-le). Plus de 3500 professionnels français et étrangers sont attendus.

Compétitions

Trois compétitions départageront les films qui ont été sélectionnés par les organisateurs du festival parmi près de 9300, reçus de tous pays :

– la compétition internationale : 78 films retenus parmi prés de 7400 inscriptions, venus de 61 pays. La compétition internationale nous montre encore une fois ce que peut être la grande richesse, et l’incroyable créativité potentielle du format court. Du Mexique à l’Inde, en passant par la Finlande et le Danemark, les productions choisies nous montrent leur époque, leur pays ou nous emmènent dans une toute autre réalité. Les films : http://my.clermont-filmfest.com/index.php?m=17

– la compétition Labo : 31 films de 22 pays. Le Labo de Clermont est depuis sa création, une compétition qui se transforme sans cesse avec l’obsession de ne pas se laisser enfermer dans une case, quelle qu’elle soit. La France, L’Allemagne et le Royaume-Uni se taillent, encore pour 2019, la part du lion avec la moitié de cette sélection ; les Etats-Unis, la Colombie, le Danemark ou encore la Pologne font partie des pays qui complètent une palette très haute en couleurs.Les films : http://my.clermont-filmfest.com/index.php?m=24

– la compétition nationale : 54 films français. Ils ont été choisis parmi 2033 films (!) de production française, et 11 d’entre eux ont bénéficié de coproductions étrangères (Belgique, Portugal, Italie, Allemagne, Suède, Pays Bas, Liban, Chili, Brésil, Colombie)

On trouve dans cette sélection 35 films de fiction, 15 films d’animation, et 5 docu-mentaires (dont des documentaire/fiction ou animés). Leur durée varie de 4 à 59 minutes

Les films : http://my.clermont-filmfest.com/index.php?m=21

Rétrospectives

De très nombreux programmes thématiques ou rétrospectifs seront proposés cette année encore. Petit aperçu, non exhaustif : Après la Suisse en 2018, c’est le Canada qui sera cette fois à l’honneur

Le deuxième plus grand pays du monde, qui vient tout juste de fêter son 150ème anniversaire, sera mis en lumière pour la première fois à Clermont-Ferrand. A travers 6 programmes, vous pourrez découvrir des pépites canadiennes de ces 20 dernières années, premier pas de grands réalisateurs comme Jean-Marc Vallée, multi récompensé pour The Dallas Buyers Club, ou Denis Villeneuve, acclamé pour Prisoners ou Blade Runner 2049 et actuellement en train de préparer un reboot de l’œuvre de David Lynch : Dune.Dans un tout autre registre, le focus canadien regorgera également de films inédits, comme ceux du réalisateur Phillip Barker. On pourra donc découvrir ou redécouvrir les œuvres de ce pays fort de ses diverses communautés et d’un patrimoine cinématographique étonnant.

Rétrospective : Short in Translation

Un thème qui va très certainement parler au public clermontois, quand on se rappelle le Prix du Public 2014 : Inupiluk, de Sébastien Betbeder, qui nous montre à voir le voyage de deux Groenlandais en visite chez deux Parisiens, deux duos qui se heurtent à un petit souci pratique : personne ne parle la langue de l’autre.Les films de cette rétrospective thématique nous parlent donc de ces liens qui se tissent entre des êtres incapables de communiquer grâce à une langue commune

Situations délicates provoquant incompréhensions et malentendus mais aussi rapprochements inattendus et amitiés à prise rapide

Une tour de Babel en seize courts métrages qui fera se lier et se délier les langues