Événements

Rencontres de danses métisses d’expression noire
3e édition – Carrefour de la culture francophone, anglophone, hispanophone et bien sûr créolophone, ces rencontres chorégraphiques sont l’occasion d’interroger la mémoire des corps, de rendre hommage à l’héritage du Monde Noir.

Français

Dans le grand bassin Caraïbéen des langages nouveaux émergent, où co-existent diverses gestuelles indéniablement imprégnées par l’Afrique d’une part, et par l’Occident d’autre part.

Par ailleurs, à l’heure de la mondialisation, les frontières s’ouvrent au profit de métissages pluriels. Ainsi se profilent de nouvelles gestuelles influencées par l’Asie : la danse afro-butô ou encore la danse indo-créole.
Aujourd’hui, l’impact fort des cultures urbaines et populaires : Hip-Hop, capoeira auprès de la jeunesse guyanaise est manifeste. Le cloisonnement des styles disparaît au service du métissage des genres.

L’enjeu, pour Norma Claire (directrice artistique des « rencontres »), est que « ce rendez-vous annuel puisse permettre une avancée dans la recherche de la danse créole actuelle . Celle-ci passe par un dialogue où la confirmation identitaire afro-créole explore tradition et modernité. » C’est une danse qui se veut inventive, ouverte et surtout universelle.

3 jours de programmation où se croiseront des pièces courtes ou extraits de création sous forme de solos, duos ou trios… ; pratiques professionnelles, amateurs, découvertes… des invités d’honneur, lauréats du concours « Afrique en création ».

Programme
Au total, plus d’une quinzaine de compagnies, venant d’horizons lointains tels que l’Afrique : Cameroun, Kenya, Burkina Faso / les DOM : Martinique, Guyane / la Métropole / la Grande Caraïbe : Trinidad & Tobago, République Dominicaine et pays voisins : Brésil, Surinam.

Spectacles
Salle du Zéphyr
Trois jours où se croiseront solos, duos, trios et ballets plus importants, pratiques professionnelles, amateurs, découvertes… Des invités d’honneur, lauréats du concours « Afrique en création ».

vendredi 22 novembre à 20h
« Découvertes jeunes talents » issus des Résidences de la Cie N.Claire (Guyane) 10′
Salia Sanou (Burkina Faso) et Groupe de Me Serotte (Guyane) 20′
Cie Norma Claire, (France Guyane) 30′
Mathias Santiago (Brésil) 10′
Cie Tête Grainée, José CHALONS (Martinique) 30′

samedi 23 novembre à 20h
« Découvertes jeunes talents » issus des Résidences de la Cie N.Claire (Guyane) 10′
Cie JB Dance Assembly (Surinam) 20′
Cie Afro Baraka, Piedade Videira (Brésil) 30′
Awilda Polanco (Rép. Dominicaine) 10′
Cie Gaara, Opiyo Okach, »Dilo » (Kenya), lauréat 1998 « d’Afrique en créations » 30′

dimanche 24 novembre à 15h
15H00:  » Tremplin pour une jeune danse guyanaise »
« Découvertes jeunes talents » issus des Résidences de la Cie N.Claire (Guyane) 10′
+ écoles et associations de « danse amateur » : Kalawang, Enmd, Adaclam, groupe de C. Birba…

18H00
« Découvertes jeunes talents » issus des Résidences de la Cie N.Claire (Guyane) 10′
Georgette Kala Lobe et Pier Ndoumbe (France Cameroun) en co-création 15′
Cie Adami, Julie Adami (Guyane) 30′
Sonja J. Dumas (Trinidad & Tobago) 15′
M.D. Cie, David Milome (Martinique) 30′

Séminaire
samedi 23 novembre de 10h 13h
Autour du développement de la création chorégraphique dans l’espace caraïbe.
Ce séminaire aura pour but d’amener des outils d’analyse sur l’écriture chorégraphique et d’apporter des propositions techniques aux danseurs invités. (commission de réflexion élaborée avec l’aide du Centre National de la Danse).

Stages publics
du samedi 16 au mercredi 20 novembre de 18h à 20h:
Danse contemporaine, africaine, afro-butô…

Tarif:
1 soirée 10€
Pass 2 soirées: 18€
Pass 3 soirées: 23€
Pass Jeunes 1 soirée: 5€
Pass Jeunes 2 ou 3 soirées: 10€