Événements

Aux Couleurs de l’Afrique 2006
avec Natacha Atlas, la création Breizh – Amazir, Fanga, les projections de « Bienvenue en Afrique », « Bamako », et un hommage à Léopold Sedar Sengho

Français

vendredi 10 novembre

Salle Agnès Varda – Beauvais
9h30 et 14h Séances scolaires à destination des élèves de CM2, 6ème,5ème projection suivie de débats

20h30 projection des courts métrages et débat
Intervenants :
Mélissa Magouttier de l’Agence de l’eau Seine Normandie
Dominique Blondel de l’ong « eau vive » (sous réserve)
François Veillerette auteur de « Pesticides, le piège se referme » Ed Terre vivante 2002
Bertrand Lecorps de la Case d’Education à la Solidarité et au Développement durable
Marie Jeanne Quevauvillers présidente de Diaka D’arre (Mali)
Jean Claude Renoult président de Cameleon (Niger)

Avec le soutien du Conseil Régional dans le cadre des Semaines de l’Environnement « l’eau dans tous ses états »

mardi 14 novembre
Cinéma le Domino – Méru
Séances scolaires 9h30 – 14H 30
Projection de courts métrages – débat
Exposition
Contacts : Wotoroni 03 44 79 22 24

jeudi 16 novembre
Cinéma Jeanne Moreau à Saint Just en Chaussée
Séances scolaires 9h30 – 14H 30
Projection de courts métrages – débat
Exposition
Contacts : Diaka D’arre 03 44 78 72 90

Du 20 au 24 Novembre 9h – 12h et 13h30 – 17h30
Pavillon de la Rochefoucault à Crèvecoeur le Grand
A destination de classes maternelles, élémentaires et collège (programme adapté en fonction de l’âge)
Courts métrages, exposition
Réservations A VI PA 03 44 46 29 92


dimanche 12 novembre
célébration du centenaire de la naissance de Léopold Sédar Senghor
Le Collectif Afrique participe à cette commémoration en consacrant une journée dans le cadre du festival, conférence, spectacle sont au programme, un lieu ou établissement devrait porter son nom à Beauvais.
Le 9 Octobre 1906, naissait Léopold Sédar Senghor, écrivain, poète, il est le premier agrégé africain de l’université où il rencontre Damas et Césaire avec lesquels il établit les fondements de la négritude,
En 1960, il est le premier président de la République du Sénégal, il sera réélu jusqu’en 1980 où il se démet de ses fonctions.
En 1983, il est élu à l’Académie Française. Il décède en France en Décembre 2001.

« Il n’était pas seulement un Académicien en France, mais un vieux de chez nous devenu Immortel qui nous protège tant que le soleil brillera sur nos têtes » Ainsi parlait Ahmadou KOUROUMA, écrivain ivoirien

14h30 Espace Colette Quartier Saint Jean
Conférence « Sa vie, son ouvre » par Monsieur Roger Dehaybe (sous réserves) commissaire de l’année Senghor à l’Organisation Internationale de la Francophonie

17h Salle Jacques Brel Quartier Saint Jean Beauvais
Elegie pour Senghor
Compagnie Metiss’Art Avignon

« Nous sommes dans la commune de Verson, ville normande où Senghor a pris sa retraite en compagnie de sa épouse. Senghor, l’enfant de Joal et père de la négritude nous quitte. Ses funérailles s’organisent. Les hommages se succèdent, rendus par les différentes communautés religieuses. Résonnent les cloches de l’église, les chants liturgiques et les polyphonies arabo-musulmanes et africaines. La procession emmenée par le griot Dyali, annonce le voyage du président poète vers la terre de ses ancêtres. »
A travers des extraits de recueils tels que « Ethiopiques », « Nocturnes », « Elégies », les comédiens s’approprient l’ouvre du poète et la rende musicale, dansante, dramatique.
Rires, larmes et rythmes, le spectacle se veut novateur.

Sur une idée originale de Babacar M’baye, mise en scène Yanéco Romba et Babacar M’baye, récitant Claude Levis Kandom, Chant Badara M’baye, musique Abdoulaye Dembele, danse africaine Solo Atayi, danse afro contemporaine Awa Diakhite, danse sévillane Laure Cabane

Tarif unique : 5e – réservations ASCAO 03 44 02 04 60 ou 03 44 13 24 03

samedi 18 novembre

2ème rencontres de la solidarité internationale
ASCA – Beauvais
Forts du succès de la première rencontre de la Solidarité Internationale, et de la volonté des associations et personnes présentes de maintenir un temps d’échange et de confrontation des expériences, la Ligue de l’Enseignement 60 et le Collectif renouvellent leur partenariat, rejoint par l’association Axe Nord/Sud de Creil.

– Le programme de la journée :
14h : Autour des stands des associations, présentation des activités, vente de produits, d’artisanat.. permettant le financement des actions
– 14h30- 15h45 : Table ronde : Engagement des jeunes
– Diaka d’Arré (St Just en Chaussée)
– Junior association
– Au devant de la scène (Saint-jean)
Animateur : Slimane Bouraya

– 16h00 – 17h15 : Table ronde : Le commerce équitable
– la Quinoa
– Boutique du commerce équitable de Beauvais
Animateur : Denis Lavoisier
– 18h00 – 19h30 : Débat : Croissance et/ou Décroissance. Quels développements Nord /Sud?
En opposition avec la croissance économique « augmentation du produit intérieur brut », la décroissance est un concept qui propose de vivre « mieux » avec « moins de biens et plus de liens »
Intervenants : Guillaume Duval Rédacteur en chef de Alternatives Economiques ;Anne Oliver membre d’Attac et Georges Toutain membre du Cercle Condorcet

– 19h30 – 20h30 Repas proposé par Destin de Femmes
Au menu :
CHORBA – Pâtisserie – Thé à la menthe : 6e
Réservations au 03 44 13 24 03

– 20h30 : Concert à l’Ouvre Boîte avenue de Bourgogne Beauvais

Fanga
groupe de 7 musiciens basés à Montpellier Fanga joue de l’afro-beat, musique créée par Fela Kuti dans les années 70 mixant musique africaine, jazz et funk.mais Fanga dénote des formations afro-beat classiques en n’ayant pas de section de cuivres mais un seul saxophoniste et quel saxo !!! Ainsi que des samples électro et un chant dioula, français, anglais à mi chemin entre le rap et le spoken word. bien sûr, Fanga garde les fondements du genre, à savoir une rythmique hypnotique, des longues plages d’improvisation tenues par le sax, les claviers mais aussi un discours de paix et de lutte contre les inégalités tant sociales qu’économiques.
Voilà une soirée où la transe ne sera pas absente…
www.afrofanga.com

tarif : plein 9e – réduit 8e – adhérents 7e
réservations : 03 44 10 30 80


mardi 21, mercredi 22, jeudi 23 novembre
Ouvre-boîte – Beauvais

Ouvre ta boîte est le nom donné par le secteur musical de l’Ouvre Boite de l’ASCA à sa programmation jeune public trimestrielle.
Cette programmation permet, comme le festival : Concerts et limonade, de faire découvrir aux plus petits l’ambiance d’un vrai concert adapté à leur âge, de partager en famille un concert pour tous mais aussi d’accompagner les équipes pédagogiques (enseignants, éducateurs, animateurs..) dans la réalisation de leur projet autour de la musique et du chant.
La boîte a tapage, Purée de patate : Spectacle dés 3 ans
Spectacle familial dés 3 ans et sans limite d’age où le public découvrira en musique et en chanson des instruments les plus insolites au plus répandus de la richesse du métissage.

Au gré d’un tour du monde les enfants apprennent avec étonnement qu’il n’y a pas que le tambour ou la grosse caisse, purée de patate ! ils découvrent le djembé d’Afrique, le didgéridoo et le rhombe d’Australie, le Surdo du Brésil ; ils s’égosillent avec Elliot, Ugh et Lô-Ran en criant des mots magiques. Les parents résistent difficilement à l’enthousiasme général et finissent par faire plus de bruits que les petits….

Le mardi 21 novembre
10h pour les classes de maternelles
14h30 pour les classes de primaires
Le mercredi 22 novembre
15h spectacle tout public

Ty Tom Entre terre et mer : spectacle dés 5 ans
Le jeune Ty Tom n’est pas très à l’aise dans ses bottes, il rêve de partir à l’aventure, mais n’ose pas sortir de sa coquille. De son petit port de l’ouest il regarde passer les navires et accuse les moqueries de ses camarades sur sa petite taille. Sa maman veille et provoque une rencontre avec le capitaine Tas de Foin, qui l’embarque dans un merveilleux voyage.Au fil de ses péripéties Ty Tom apprend à découvrir un monde qui l’ignore, pour se révéler aux autres et à lui-même. L’ouverture au monde n’est-elle pas souvent une réponse à bien des maux ? Cédric Hergault glisse du sampler à la guitare, des percussions à la comédie. Il nous livre avec Ty Tom une véritable pièce théâtrale qui se raconte et se chante.
Chacun se reconnaîtra à travers l’histoire de ce petit homme, tendre et maladroit qui sait aussi parfois être audacieux.

le jeudi 23 novembre
10h pour les classes de maternelles
14h30 pour les classes de primaires

Pour tous renseignements : contacter Rafaële au 03 44 10 30 80 – [email protected]

jeudi 9 novembre 20h30
Cinéma Agnès Varda
Bienvenue En Afrique
Comédie dramatique de Andreas GRUBER (Autriche, 2005) 1h26
Soirée / Débat – en partenariat avec le Collectif Solidarité Migrants
Intervenant : Emmanuel TERRAY, ancien professeur à l’EHESS et au Centre d’études africaines, et surtout spécialiste des migrations humaines. (sous réserves)
Isaac, immigré sans papiers africain, est capturé à la frontière par la police autrichienne. Après avoir mené des recherches sur son pays d’origine, deux policiers sont chargés de le reconduire au Ghana.Dans l’avion, un incident violent révèle la cruauté et le racisme de l’un des policiers.Arrivés au Ghana, les policiers, qui pensent que nul ne comprend leur langue, redoublent de racisme, d’arrogance et de supériorité vis-à-vis de leurs collègues africains qui décident alors de les retenir à Accra dans l’attente d’un visa.Sans passeport et avec peu d’argent, les deux policiers se retrouvent alors perdus dans la capitale africaine, contraints de veiller sur Isaac et de faire face à une culture locale qui leur est tout à fait étrangère.

Avant de se lancer dans le tournage de son film, le réalisateur Andreas Gruber a passé plus de deux années à étudier le cadre légal qui accompagne les expulsions. Spécialisé à l’origine dans le documentaire, il se rend régulièrement sur le continent africain depuis plus de vingt ans. Il a ainsi mis son à profit son expérience pour partir à la rencontre des institutions, associations, réfugiés, policiers et avocats afin d’appréhender au mieux toute la procédure.
Jeudi 09 – soirée débat : 20h30 / Sam. 11/11 : 18h30 / Dim. 12/11 : 18h30 / Lun. 13/11 : 20h30

Bamako
Drame de Abderrahmane SISSAKO (France/Mali, 2006) 1h58
Avec Aïssa Maïga, Tiécoura Traoré, Hélène Diarra
Sélection officielle Festival de Cannes et Toronto Grand Prix du public au Festival de Paris
Melé est chanteuse dans un bar, son mari Chaka est sans travail, leur couple se déchire…
Dans la cour de la maison qu’ils partagent avec d’autres familles, un tribunal a été installé.
Des représentants de la société civile africaine ont engagé une procédure judiciaire contre la Banque mondiale et le FMI qu’ils jugent responsables du drame qui secoue l’Afrique.
Entre plaidoiries et témoignages, la vie continue dans la cour.
Ce film soutenu par l’ACAP est également programmé durant le festival à Méru, Chantilly et Gisors.
Mer. 15/11 : 17h / Dim. 19/11 : 21h / Lun. 20/11 : 18h / Mar. 21/11 : 21h

Meru
Cinéma le Domino
Séances : vend 10 :18h – Sam 11 : 18h – Dim 12 : 21h – Lundi 13 : 20h30 – Mardi 14 : 18h

Indigènes
Film dramatique de Rachid Bouchareb (France, 2006) 2h08
Drame historique de Rachid Bouchareb Avec Jamel Debbouze, Samy Naceri, Roschdy Zem, Sami Bouajila et Bernard Blancan. (France 2006) 2h8
Prix collectif d’interprétation masculine aux cinq acteurs principaux
En 1943, alors que la France tente de se libérer de la domination nazie, le parcours de quatre « indigènes », soldats oubliés de la première armée française recrutée en Afrique.
Abdelkader, Saïd, Messaoud et Yassin, réputés pour leur courage, sont envoyés en première ligne. Argent, amour pour la France ou pour l’armée française, foi en la liberté et l’égalité, leurs motivations divergent pour un même combat, libérer la France, les armes à la main.
Sam. 18 /11 : 21h / Dim. 19/11 : 18h30 / Lun. 20/11 : 20h30 / Mar. 21/11 : 18h30


mercredi 22 novembre 18h30
Maison de Quartier Soie Vauban
Rencontre-débat autour du livre DIKE de JACQUES SOM
Editions L’Harmattan -encres noires
Diké : la marche ou le voyage dans un des dialectes du Sud Ouest du Cameroun
« Après un échec scolaire, qui lui ferme les portes du baccalauréat, Kolooh, un jeune camerounais décide d’aller tenter sa chance en France..
Le voyage éprouvant de Kolooh, nous propose une réflexion sur les motivations et les circonstances qui conduisent souvent les jeunes africains à quitter leur pays, pour se lancer dans une aventure parfois risquée pour atteindre l’Europe, le continent de tous les rêves, de tous les espoirs. »

Afrique : Quand sortira-t-elle du chaos ?

Jacques SOM, né en 1953 à Douala (Cameroun), est professeur de mathématiques et sciences physiques dans un lycée de la région parisienne depuis 1982

samedi 25 novembre 15h
Univers du livre rue Carnot
Séance de signature de Jacques SOM et de Calixthe Beyala (sous réserves)

Durant le festival, l’Univers du livre proposera un stand de livres d’écrivains d’origine africaine et une exposition de photos

du 13 au 29 novembre – Mjc Andeville
En direction des classes et centres de loisirs

Education à la citoyenneté internationale
Exposition « Afrique sur la piste des jouets » : une centaine de jouets fabriqués par des enfants d’Afrique à partir de matériaux naturels et de récupération

Présentée par Wotoroni 03 44 79 22 24 et animée par le MJC 03 44 52 02 22

mercredi 15 novembre 15h
Maison de quartier Soie Vauban à Beauvais
Junior tribunal procès fictif théâtralisé – jeunes
Il s’agit d’une simulation d’audience, basée sur un fait réel et réalisée par des jeunes du quartier. L’objectif est de sensibiliser les jeunes sur le rôle et l’importance de la justice, et ainsi faire prendre conscience de la nécessité du respect de la loi.
« Quel intérêt avez-vous à vous attaquer à une personne handicapée sauf à l’humilier ? » D’un ton ferme et solennel le président du tribunal, Mohamed 13 ans, s’adresse au prévenu lors d’une simulation d’audience. La situation est plus que vraisemblable avec un procureur, des avocats, des réquisitoires. Des textes qui s’inspirent d’une réelle comparution.
A l’initiative de l’ASCAO – renseignements 03 44 02 04 60

samedi 25 novembre 21h
Ouvre boîte- Grande salle

En ouverture du spectacle de Natacha Atlas, présentation du spectacle Breizh Amazir
Brassage de musiques et métissage de cultures, musique du monde, BREIZH- AMAZIR c’est avant tout un projet de musiciens, il est la rencontre et le métissage de cultures Celtiques et Berbères.
Répertoire traditionnel et compositions originales s’y fusionnent pour une musique vivante et actuelle.
L’objectif du projet est de recréer ce voyage et faire se rencontrer ces musiques. Musicien issu de la tradition Loïc Taillebrest Isarien d’adoption, fût vite invité par des groupes plus électrique et éclectiques. « Soldat Louis » tout d’abord puis « I Muvrini », « Hugues Aufray », « Manau », « Djura », « Cheb Mami », « Wasis Diop ».
C’est de ces rencontres qu’il puise son inspiration où musiques traditionnelles s’entremêlent aux arabesques parfois jazz, parfois rock, en un véritable patchwork de sons et d’émotions.
Le programme composé par Loïc Taillebrest et ses amis musiciens réserve des surprises. Plusieurs intervenants de Beauvais et sa région y sont invités.
Tous ces artistes ne se sont pas fait prier pour mettre en commun leurs talents et leur disponibilité.

Natacha Atlas
Grâce au succès de la reprise Au nom de la rose Natacha ATLAS parcourt aujourd’hui le monde entier, laissant derrière elle à chacune de ses apparitions, un profond sentiment d’évasion et de bonheur. L’enchanteresse égyptienne mêle savamment délicatesse mélodique nord africaine, percussions rocailleuses, avec sophistication technique et dance music occidentale. Le résultat est simplement magique. Plus qu’un concert, c’est un évènement qui nous attend !
www.natachaatlas.net

Tarif : Plein 13e – réduit 11.50e – Adhérents 10e
Réservations : 03 44 10 30 80

En marge du festival

lundi 13 novembre 21h
Ouvre Boite BEAUVAIS Yardie productions présente

Tété
Autodidacte s’il en est, Tété a forgé son talent à l’oreille et au regard. Les mélodies d’Hendrix, les textes de Dylan, les disques de jazz, puis le lycée, les couloirs du métro et la manche furent ses meilleurs professeurs. Depuis, Tété a trimballé ses envies aux quatre coins du monde, et a sorti deux albums largement plébiscités par le public et les critiques. Avec ses chansons atypiques mâtinées de folk et de soul, le jeune chanteur d’origine mi-sénégalaise, mi-antillaise se lance maintenant dans « l’avant tour » pour tester ses nouveaux morceaux sur scène. Seul avec sa guitare, Tété va à la rencontre du public avant de retourner en studio afin de donner une suite au très réussi A la faveur de l’automne.

Tarif : 23e – 17e pour les adhérents de l’ASCA