Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 2005
Bienvenue en Afrique
Date de sortie en France : 25/01/2006
Pays concerné : Allemagne
Durée : 92 minutes
Genre : comédie
Type : fiction

Français

Isaac, immigré africain sans papiers, est arrêté par la police autrichienne des frontières. Elle est chargée d’identifier son origine et de le ramener dans son pays.
Dans l’avion pour le Ghana, un violent incident révèle la cruauté et le racisme de l’un d’entre eux.
Arrivés à Accra, les policiers redoublent de racisme, d’arrogance et de supériorité vis-à-vis de leurs collègues africains qui finalement vont les faire rester à Accra dans l’attente d’un visa… et les obliger à veiller sur Isaac, qu’ils vont devoir ramener en Autriche car les papiers d’expulsion ne sont pas conformes.
Les 2 policiers autrichiens se retrouvent alors perdus dans la capitale africaine, avec Isaac comme partenaire, confrontés aux affres de l’Afrique sans passeport ni argent…

Note d’intention du réalisateur
« J’ai commencé l’écriture du film après la mort tragique de Marcus Omofuma, pendant le vol qui le ramenait de Vienne au Nigeria. Les policiers, chargés de le reconduire, l’avaient attaché et bâillonné jusqu’à l’étouffement total. Naturellement, l’émotion fut vive au sein de la population autrichienne, cette affaire connu peu de retentissement. C’est en référence à ce drame que mon personnage du policier autrichien fait allusion avant de bâillonner Isaac dans l’avion. »
« Par ailleurs, dans mon pays, ce n’est malheureusement pas un exemple isolé de violences policières. A cette même époque, un rapport d’Amnesty International a accusé la police autrichienne d’abus de pouvoirs et de comportements violents sur les étrangers, bafouant régulièrement les droits de l’homme. Le racisme est également récurrent dans les forces de police du pays. Par ailleurs, depuis que le parti d’extrême droite est arrivé au gouvernement, grâce à une coalition avec les conservateurs, les enquêtes sur les violences policières ont été ralenties et restent la plupart du temps sans suite. Récemment, un tribunal autrichien a estimé qu’un policier qui avait traité un automobiliste noir de  » negro de merde « , n’avait pas porté atteinte à sa dignité humaine.
Et c’est précisément à cause de la gravité du contexte politique que j’ai choisi le ton de la comédie. La satyre est selon moi une arme efficace pour toucher la conscience des spectateurs, surtout quand il s’agit de sujets aussi importants. Ne jamais perdre le lien avec la dure réalité sans pour autant « plomber » le spectateur, voilà quel a été le défi de ce film et le juste équilibre à trouver !
C’est aussi, pour moi, le meilleur moyen de permettre aux enseignants et aux associations d’utiliser le film pour ouvrir autant de débats que possible et sensibiliser la jeunesse, autrichienne en particulier, à la gravité de la situation dans mon pays. »
Un film de Andreas Gruber

avec
Abdul Salis
Georg Friedrich
Rainer Egger

2005, Comédie, 1h26mn, Autriche, fiction, v.o. anglais, allemand, s.-t. français

Réalisateur : Andreas Gruber
Scénaristes : Andreas Gruber, Martin Rauhaus
Directeur de la photo : Hermann Dunzendorfer
Compositeur : Peter Androsch, Hannes Köcher
Monteur : Guido Krajewski
Ingénieur du son : Marc Parisotto
Producteur : Veit Heiduschka

Production : Wega Film
Distribution : Limelight Distribution

Contact :
Limelight Distribution
21, rue Dautancourt 75017 Paris
Tél : +33 1 42 29 60 40
[email protected]

Sortie en salles (France) : mercredi 25 janvier 2006

English

Welcome Home
Isaac, an African student, gets infiltrated with a group of other illegal immigrants through the Austrian border. Two policemen find this out, runs after them and eventually manage to catch Isaac. They are ordered to send them back to Accra, in Ghana. As Isaac tries everything not to be brought back to Africa, a very rude incident happens in the plane and reveals the violent racism of one of the policemen. Once in Accra, the local authorities will seek revenge against the two agents by making them wait for a visa and a check of their immigration papers. Stucked in the African capital for few days with no papers and very little money, the two agents have to deal with the local culture.

Austria, 2005, 98 min, drama, o.v. English, German, with subtitles

Réal./Dir. : Andreas Gruber
Scén./Scr. : Andreas Gruber, Martin Rauhaus
Prod. : Veit Heiduschka
Image/ Phot : Hermann Dunzendorfer
Son / Sound : Marc Parisotto
Mont./Ed. : Guido Krajewski
Musique/Music : Peter Androsch, Hannes Köcher
Avec / Cast : Georg Friedrich, Rainer Egger, Abdul Salis

Première nord-américaine / North American Premiere
www.ffdpm.com/archives/detailfilms/ffdpm2007/bienvenue.htm

Português

Español