Festac 77 et projet de modernité africaine : des méfaits d’un nationalisme culturel excessif

Traduit de l'anglais par Marie-Emmanuelle Chassaing
Lire hors-ligne :

L’année 2007 a marqué le 30e anniversaire du Festival des Arts et de la Culture du Monde Noir, le Festac 77. The Centre for Black African Arts and Civilization (CBAAC), lui-même issu du Festac, avait organisé une série d’actions commémoratives, dont une exposition au siège de l’UNESCO à Paris où f...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.

Laisser un commentaire