Fiche Film
Cinéma/TV
MOYEN Métrage | 2011
Goût du sel (Le)
Ndéye Souna Dièye
Titre anglais : Taste of salt (The)
Pays concerné : Sénégal
Réalisateur(s) : Ndéye Souna Dièye
Avec : Mamadou Sellou Diallo, Gora Seck, Yves Billon
Durée : 52
Genre : société
Type : documentaire

Français

A Ngay-Ngay, dans le nord du Sénégal, la récolte du sel constitue la principale activité rémunératrice pour les habitants du village. Autour de ce travail, le village vit une organisation communautaire complexe qui place les femmes au coeur de l’activité. Elles ramassent le sel sous la surveillance des hommes qui doivent recevoir leur part à la fin de la récolte…


2012, Documentaire – France / Sénégal, 52min



Durée : 52′



Genre : documentaire



Thèmes : travail, rapports hommes-femmes



Année de production : 2011



Pays : Sénégal



Réalisatrice/Auteure : Ndéye Souna DIEYE



Caméra et son : Fabacary Assmby COLY, Mamadou Sellou DIALLO et Ndeye Souna DIEYE



Assistant : Mouhamadou Bamba NIANG



Montage : Annick FILEY et Gora SECK



Production : Les Films de l’Atelier (Sénégal), TV Rennes 35 (France), Zaradoc (France)


avec le soutien du Fonds Francophone (OIF)



NOTE D’INTENTION

Près de Saint-Louis du Séné­gal, le vil­lage de Ngay Ngay vit de la culture du sel selon une organ­i­sa­tion com­mu­nau­taire com­plexe : les hommes délim­i­tent les champs de sel, les femmes s’occupent de la récolte. Au moment du partage, les hommes reçoivent une par­tie de la récolte, alors que ce sont les femmes qui ont eu toute la peine.


Je suis fascinée par le tra­vail des femmes, leurs gestes et leur capac­ité à exploiter cette ressource naturelle avec des moyens les plus rudi­men­taires et dans des con­di­tions très difficiles. Mais à tra­vers la cul­ture du sel, je ne peux m’empêcher d’observer, une fois de plus, un rap­port iné­gal­i­taire entre les hommes et les femmes comme il en existe trop sou­vent dans nos cultures.


À Ngay Ngay, les femmes sont les chevilles ouvrières de cette activ­ité sécu­laire, et peu­vent être exploitées par leurs pro­pres maris. Mais de petites prises de con­science com­men­cent à se faire et préju­gent d’une autre dis­tri­b­u­tion des rôles.


Récompenses : Prix du meilleur scénario au 2ème Festival international « Filmer le travail »(Poitiers, 2011)



3ème Festival Filmer le travail 2012 – Poitiers, France

* Soirée d’ouverture – Femmes d’Afrique : travail des femmes / films de femmes – Vendredi 3 février 2012 à 18h – Espace Mendès France / Musée Sainte Croix – Entrée gratuite

* Avant-première, suivie d’un échange avec la réalisatrice

* En présence de Ndéye Souna Diéye et Laurence Petit-Jouvet

English

At Ngay Ngay, a vil­lage in north­ern Sene­gal, there are real nat­ural evap­o­ra­tive basins in which depend­ing on the year large or small quan­ti­ties of sea salt dry out.

Located 15 kilo­me­tres from Saint-Louis, the vil­lage is liv­ing around a com­plex com­mu­nity organ­i­sa­tion: men divide the salt fields into plots, and women are those who har­vest. In the end, the men receive a share of the crop, while women are those who took great pains over the harvesting.

I am fas­ci­nated by the work of these women, their ges­tures and their abil­ity to exploit this nat­ural resource with the most rudi­men­tary means in such harsh con­di­tions. By observ­ing the cul­ture of salt har­vest­ing in this small vil­lage, I can­not help but see, yet again, a rela­tion of the dom­i­nant vs dom­i­nated between men and women, as it so often hap­pens in our cul­tures. In this vil­lage, women are the king­pins of the busi­ness, and can be exploited by their own husbands.

2012, Documentary – France / Senegal, 52min

Written and directed by Ndéye Souna DIEYE