Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 1982
Naïtou (L’orpheline)
Moussa Kémoko Diakité
Pays concerné : Guinée
Réalisateur(s) : Moussa Kémoko Diakité
Avec : Ahmed Bouanani
Durée : 120
Genre : drame
Type : fiction

Français

Adaptation d’un conte populaire narré dans toute l’Afrique de l’Ouest. Par jalousie, une femme, Damayé, empoisonne sa co-épouse, puis s’acharne sur Naïtou, la fille de la morte.
Elle l’accable de travaux ménagers et refuse de recevoir son fiancé. Brimée par sa marâtre, cette cendrillon va chercher refuge au bord de la rivière auprès des génies, les Dogonis. La reine des Dongonis, une très vieille femme, l’encourage à tenir bon et lui enseigne la patience, l’endurance et la générosité.
La conscience collective du village punira Damayé et la reine l’envoûtera. Naïtou pourra enfin épouser son fiancé.

Adolescentes soumises à l’initiation, animaux fantastiques et personnages allégoriques peuplent une des légendes les plus connues de la tradition orale.


Avec
Les membres de la Troupe Nationale des Ballets Africains de Guinée.

Moussa Kémoko Diakité, Guinée, 1982, 110′, fic
Langue : Malinké


scénario: Moussa Kémoko Diakité
image: Mohamed Laallioui
montage: Ahmed Bouanani
son/musique: répertoire des Ballets africains de la République de Guinée


« Quand j’ai réalisé Naïtou, le contexte politique n’était pas favorable à l’élaboration d’oeuvres de réflexion. En Guinée, c’était le totalitarisme. Le cinéma était un outil de propagande politique. Pour nous, ce n’était guère satisfaisant, il fallait tenter quelque chose. J’ai profité de l’occasion du tournage du film Amok par Souheil Ben Barka pour engager un film de fiction et tenter de prendre les autorités au dépourvu. Il était plus facile de les convaincre en adaptant au cinéma une pièce du répertoire des Ballets africains, très appréciés en Guinée et dans le monde à l’époque. C’est pourquoi mon choix s’est porté sur l’orpheline Naïtou des Ballets africains, un ballet qui durait trente minutes sur scène, et qu’il a fallu adapter pour le transposer en décors naturels. » (Moussa Kémoko Diakité, Africultures No 37, 2001)

contact copie :
Moussa Kémoko Diakité
c/o Catherine Ruelle
Paris, France
tél./fax: +33 1 45 86 58 29

FESTIVALS / AWARDS / SCREENINGS


2002 | Festival International du film indépendant, LILLE, France | Du Jeudi 14 Avril 2011 au Vendredi 15 Avril 2011 | www.lillelanuit.com/fiche_culture/Hommage_a__Moussa_Kemoko_Diakite-51692.html
* Hommage à Moussa Kemoko Diakite


2002 | 12è Black Movie – Festival de films des autres mondes | GENÈVE, Suisse | 15 >24 mars 02 | www.blackmovie.ch
* Sélection [LA GESTE MUSICALE NOIRE]


1984 | Festival de Carthage | TUNIS? Tunisie |
* Mention spéciale du Jury