Fiche Film
Cinéma/TV
COURT Métrage | 1992
Pierres bleues du désert (Les)
Nabil Ayouch
Pays concerné : Maroc
Réalisateur(s) : Nabil Ayouch
Avec : Nabil Ayouch, Jamel Debbouze, Ryad Bahloul
Durée : 15
Genre : drame
Type : fiction

Français

Un village du Maroc. Un garçon de 14 ans secret parle de pierres bleues qui existeraient quelque part dans le désert. Ses certitudes sèment le trouble parmi les habitants du village et les autres enfants le persécutent. Seul un vieil homme le soutient et l’encourage à avoir confiance en lui-même. Il y a parfois des façons très simples de dire des choses complexes: ce court métrage parle de la conviction, du regard des autres et de l’enfance avec élégance et économie.

Et l’on découvre Jamel Debbouze à 14 ans : sa première apparition au cinéma.


VO AR st.FR. Durée : 15′.
ARTE, 1993, Maroc, France.

Scénario,
Nabil AYOUCH

Photographie
Vincent JEANNOT

Musique
Jean-Philippe RYKIEL

Prise de son
Ryad BAHLOUL

Décors
Mostafa TABIT

Réalisation
Nabil AYOUCH

Interprètes
Jamel DEBBOUZE
Naima EL MCHERQUI
BENBRAHIM

Production
SHEM’S

English

VO AR st.FR. Durée : 15′.
ARTE, 1993, Maroc, France.
Intervenants
Nabil AYOUCH Réalisation, Jamel DEBBOUZE Interprète, Naima EL MCHERQUI Interprète, BENBRAHIM Interprète, Nabil AYOUCH Scénario, Vincent JEANNOT Photographie, Jean-Philippe RYKIEL Musique, Ryad BAHLOUL Prise de son, Mostafa TABIT Décors, SHEM’S Maison Prod.
Résumé
Un village du Maroc. Un garçon de 14 ans secret parle de pierres bleues qui existeraient quelque part dans le désert. Ses certitudes sèment le trouble parmi les habitants du village et les autres enfants le persécutent. Seul un vieil homme le soutient et l’encourage à avoir confiance en lui-même. Il y a parfois des façons très simples de dire des choses complexes: ce court métrage parle de la conviction, du regard des autres et de l’enfance avec élégance et économie. Et l’on découvre Jamel Debbouze à 14 ans.