Fiche Film
Cinéma/TV
LONG Métrage | 2007
Dames de fer du Libéria (Iron Ladies of Liberia)
Siatta Scott-Johnson, Daniel Junge
Titre anglais : Iron Ladies of Liberia
Pays concerné : Libéria
Réalisateur(s) : Siatta Scott-Johnson, Daniel Junge
Avec : Nicolaas Hofmeyer
Durée : 77
Type : documentaire

Français

L’espoir renaît au Liberia depuis l’accession au pouvoir d’Ellen Johnson Sirleaf, première femme démocratiquement élue du continent africain. Mais elle doit affronter d’innombrables embûches.

Présidente du Liberia depuis janvier 2006, Ellen Johnson Sirleaf porte la lourde charge de remettre sur pied un pays ravagé par des années d’une guerre civile sanglante menée par son ex-dirigeant Charles Taylor. Première femme élue au suffrage universel à la tête d’un État africain, elle incarne une nouvelle voix et une chance pour la démocratie. Co-réalisatrice du film, la journaliste libérienne Siatta Scott Johnson témoigne ainsi du grand espoir qu’a éveillé celle que l’on surnomme affectueusement, mais aussi symboliquement, « Old Ma ». Admise dans l’intimité de la présidente, la jeune femme assiste aux différentes épreuves qui émaillent cette première année d’exercice du pouvoir. Une dette monumentale, une corruption généralisée à tous les niveaux de l’administration, des anciens combattants désœuvrés et menaçants : ces dossiers brûlants forment le quotidien de Madame la Présidente. Pour l’épauler, des femmes brillantes sont nommées à des postes importants, notamment aux portefeuilles des Finances, de la Justice et du Commerce, ou au siège à haut risque de chef de la police. Des manifestations de rues à Monrovia aux plantations d’hévéas gérées par une multinationale peu soucieuse des conditions de vie de ses employés, Ellen Johnson Sirleaf est sur tous les fronts. Le ton posé et la démarche altière, cette femme de 67 ans n’hésite pas à rencontrer directement les mécontents, auxquels elle préfère dire la vérité, quitte à décevoir. Au Liberia, la femme est peut-être l’avenir de l’homme.


Documentaire de Daniel Junge et Siatta Scott Johnson

USA, Danemark, 2007, 56mn & 77mins,
Réal: Siatta Scott Johnson / Daniel Junge



DIFFUSION

ARTE
> Mercredi 10 octobre 2007, à 22h35



2008 | 15ème NYAFF – New York African Film Festival | NEW YORK, Usa | 9 avril > 16 mai | www.africanfilmny.org|
> Sélection

English

Nach fast zwei Jahrzehnten Bürgerkrieg kommt Liberia allmählich zur Ruhe. Das westafrikanische Land versucht, einen Ausweg aus dem Chaos zu finden, das der Diktator Charles Taylor und seine Schergen hinterlassen haben. Am 16. Januar 2006 wurde Ellen Johnson Sirleaf als Präsidentin vereidigt. Sie ist die erste frei gewählte Staatschefin in Afrika. Nachdem sie eine heiß umkämpfte Wahl – vor allem durch die überwältigende Unterstützung der Frauen – gewonnen hatte, berief sie mehrere Frauen in allen Bereichen der Regierung auf Führungspositionen. Kann die erste Präsidentin Liberias mit der Unterstützung der von ihr berufenen Frauen – wie den Ministerinnen für Justiz und Finanzen sowie der Polizeichefin – dauerhaft Demokratie und Frieden in das verwüstete Land bringen?

Dokumentarfilm, Dänemark 2007, ARTE, Erstausstrahlung
Regie: Daniel Junge


After nearly two decades of civil war, Liberia is a nation ready for change. This is a fascinating documentary by African director Siatta Scott Johnson and Daniel Junge who follow Liberia’s newly elected president Ellen Johnson Sirleaf – the first ever freely elected female head of state in Africa – and her closest aides – other extraordinary women she placed in leadership positions in all areas of government – as they strive to improve the daily life of their people, renegotiate the debt, face internal corruption and multiple other social, economic and political crises during their first year in office.



US, 2007, 77mins, doc, French,
Réal: Siatta Scott Johnson / Daniel Junge

Producers: Henry Ansbacher and Jonathan Stack


2008 | 15th New York African Film Festival | NEW YORK, Usa | APRIL 9th to MAY 26th | www.africanfilmny.org |
> Selection