Fiche Film
Cinéma/TV
MOYEN Métrage | 2002
Transporteurs de bonheur (Naquel el ahlem)
Titre original : Transporteur de rêves (Le)
Pays concerné : Algérie
Durée : 55 minutes
Genre : comédie
Type : documentaire

Français

Un long convoi qui brave le Sahara. Une caravane de vingt camions approvisionne les populations de l’extrême Sud. 3 000 km dans le désert. La salaire de la sueur.

Le film Naquel el ahlem (« Le transporteur de rêves »), du réalisateur Djamel Azizi raconte l’histoire basée sur la vie d’un vieux projectionniste qui se rend, à bord d’un vieux camion, dans différents villages de l’intérieur du pays, pour projeter en plein air des films, à la grande joie des jeunes qui pour la plupart découvrent le cinéma pour la première fois.

Il n’y a pas d’autre moyen pour ravitailler les populations isolées de l’extrême Sud de l’Algérie que de traverser le désert en camion. L’un des déserts les plus impitoyables du monde. Ainsi, tous les mois, des hommes courageux, les « transporteurs de bonheur », quittent Béchar, situé à 700 km ai Sud-Ouest d’ALger, pour rejoindre Timiaouine, près de la frontière malienne. La caravane traverse des espaces rudes et magnifiques? Un voyage de onze jours où nous partageons l’existence de ces routiers de l’extrême, au cours duquel il faut compter avec la dureté et les imprévus, une traversée ponctuée de rencontres étonnantes avec l’un des personnages de ce documentaire : le Sahara.

Djamel AZIZI: Auteur, réalisateur
Production : Frédéric Robbes

Documentaire, vidéo, couleur, 55 minutes.
(Production FRP/France 5/Voyage/CNC)

English

There is no other way to provide the isolated populations of the deep southern part of Algeria’s Sahara than cross one of the most unmerciful desert of the world. Every month courageous men, the « road hauliers of happiness », leave Béchar, à town located 700 km at the southwest of Algiers for Timinaouine near the Malian border. The caravan goesaccross harsh and georgous landscapes. This is an eleven-days journey, which we share with the life of such ruthless drivers and during which one must face ruthless obstacles and harshness, a crossing punctuated with weird encounters and a lesson of modesty towards one of this documentary’s figures : the Sahara.

Português

Español