Événements

Regards sur le cinéma algérien 2010 – Languedoc-Roussillon‏
3ème édition

Français

Le cinéma algérien est programmé dans toute la région Languedoc-Roussillon entre le 19 janvier et le 30 mars 2010.

Notre premier invité est Ali MOUZAOUI, réalisateur du film « Mouloud Feraoun » présenté à Montpellier en avant-première internationale pour l’inauguration de la manifestation, le mardi 19 janvier 2010 (+ autres dates dans différentes villes), et du film Mimezrane, la fille aux tresses aussi programmé.


Edito

La première édition nîmoise en 2007 de Panorama du Cinéma Algérien s’est poursuivie en 2008. En 2009 les premiers « Regards sur le Cinéma Algérien », avec des films de fiction, des documentaires et des courts-métrages, ont été présentés dans de nombreuses villes de l’Hérault, l’Aude, les Pyrénées-Orientales et la Lozère.

Pour pérenniser cette manifestation, des associations et professionnels du cinéma se sont associés, début 2009, en créant l’association « Regards sur le cinéma algérien ». Son but: favoriser la diffusion de la création artistique algérienne, en permettant au public de toute la région Languedoc-Roussillon de découvrir cette cinématographie encore trop méconnue. Elle regroupe Identités et Partage, France Algérie Méditerranée, le MRAP Comité Régional LR, Pêcheurs d’images de Lunel, le collectif Francophonissimo, les Mariannes de la Diversité, la fédération des Ciné-clubs Méditerranéens, le Ciné-club de Béziers, le Ciné-club de Narbonne ; avec la collaboration de la Cinémathèque eurorégionale Institut Jean Vigo de Perpignan, la société de distribution Les films des deux rives, et l’Association des Réalisateurs Professionnels Algériens.

En 2010, la manifestation « Regards sur le Cinéma Algérien » reprend sa route dans toute la Région Languedoc-Roussillon entre le 19 janvier et le 30 mars, pour développer encore davantage un dialogue entre les cultures qui vient conforter le système de diffusion et de production de films en Algérie. Cette année, la manifestation appuyée sur les grands films de fiction proposera encore plus largement documentaires et courts-métrages. En approfondissant les interventions en milieu scolaire, dans les médiathèques…, des initiatives nouvelles permettront d’organiser encore plus de débats autour des films documentaires qui évoquent l’histoire, la vie sociale, et les problèmes de l’Algérie contemporaine.
Des films très récents ou en avant-première seront présentés par leurs réalisateurs, comme : Mouloud Feraoun d’Ali Mouzaoui, Harragas de Merzak Allouache, La placette de Dahmane Ouzid, ou encore Ils se sont tus (Sektou) du jeune réalisateur Khaled Benaissa… De grands documentaires sont proposés à tous les amoureux du cinéma du Languedoc-Roussillon : Lettre à ma soeur de Habiba Djahnine, et La Chine est encore loin de Malek Bensmaïl. Actrices et acteurs de plusieurs films viendront débattre de ce cinéma algérien contemporain au cours de ces trois mois.
Ainsi, en associant de nouveaux lieux, de nouvelles salles, « Regards sur le Cinéma Algérien » va devenir un élément majeur du dialogue franco-algérien dans notre Région. Et de nouveaux publics pourront partir à la découverte de la richesse et la diversité de ce cinéma parfois difficile, mais toujours chaleureux.