Fiche Film
Musique
COURT Métrage | 2004
Aïta
Izza Génini
Pays concerné : Maroc
Réalisateur(s) : Izza Génini
Durée : 26
Genre : musical
Type : documentaire

Français

Interprétée par les cheikhate, (des musiciennes itinérantes), la aïta est le cri qui devient chant, chant qui devient appel : appel à la mémoire, appel à témoin de la douleur, appel au dépassement de soi, la aïta est aussi un cri d’amour et d’espérance

Face à l’océan Atlantique, au sud d’El Jadida, le Moussem de Moulay Abdallah est le lieu d’expression idéal de la aïta. Fatna Bent El Hocine, une des cheikhate les plus célèbres du pays, s’y produit chaque année avec sa troupe Oulad Aguida pour le bonheur des cavaliers de la fantasia et celui d’un public passionné.

Durée et supports : 26 minutes, 16mm, BETA Numérique, BETA SP, VHS Pal, Secam, NTSC.
Version originale française, version anglaise (voice over)
Auteur/ Réalisatrice : Izza Génini
Interprètes: Fatna BENT EL HOCINE et la troupe OULAD AGUIDA.
Image: Jean-Jacques FLORI, Mustafa STITOU.
Son: Antoine RODET.
Co-production : OHRA/ARTE

English

Performed by the cheikhat, the « troubadour women », the aïta is the cry which becomes a song, the song which becomes an invocation, invocation to the past, invocation to witness suffering, invocation to surpass oneself.

Both a religious pilgrimage and a folk festival, the Moussem of Moulay Abdallah is the ideal place for the aïta. Fatna Bent El Hocine, with her company Oulad Aguida, sings for the horsemen who celebrate in the fantasia the glorious moments of the Moroccan epic.