Ghost Dog – la voie du samouraï

De Jim Jarmusch

Print Friendly, PDF & Email

Le film vibre d’une musique endiablée signée RZA, un des neuf membres du Wu Tang Clan, le célèbre groupe de rap new-yorkais. Ce n’est pas un hasard : le personnage du samouraï joué par Forest Whitaker allie maîtrise de soi et respect des traditions, à l’image des héros du rap américain. Sa corpulence ne gêne en rien son angélique légèreté et son personnage de macho noir tuant à qui mieux mieux les méchants gangsters est un de ses meilleurs rôles depuis son interprétation de Charlie Parker dans Bird de Clint Eastwood. Il est l’occasion pour Jarmusch de continuer son programme : donner une vision réelle de l’Amérique à travers ses marges. Whitaker et Isaach de Bankolé se parlent chacun dans leur langue – l’anglais et le français – et se comprennent pourtant très bien, chacun répétant ce que vient de dire l’autre sans savoir qu’il vient de le dire. Leur échange comique est à l’image de ce film étrange et fascinant où tout est entendu mais rien n’est évident. Il mélange le saugrenu et le dérisoire comme ces cartoons dont se gavent les protagonistes mais épure tant son style pour dévoiler les codes qu’il affirme une réelle poésie.

1h56, avec Forest Whitaker, John Tormey, Victor Argo, Henry Silva, Isaach de Bankolé. ///Article N° : 971

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire