Jeff Mills : un musicien au carrefour de l’électro et de l’afro-futurisme

Print Friendly, PDF & Email

Jeff Mills signe la bande son qui accompagne l’exposition Diaspora et expose African Innervisions, architecture sonore impalpable diffusée aux quatre coins de la scénographie.
Cette œuvre originale s’écoute comme un trait d’union entre les différents travaux présentés par les membres du collectif d’artistes. A travers elle, le musicien métaphorise l’identité d’une diaspora africaine dynamique et évolutive, spatiale et toujours in process.

///Article N° : 7335

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire