La muse muselée d’un musée…

Adé Adiaffi Jean-Marie Fils de Kadio Adé et de Kadjo Benié, Petit-fils de Nanan Benié Kouamé, fondateur du village de Bettié (Côte d’Ivoire) Petit frère d’Adé Pra Augustin, chef de Bettié Comment pourrais-je aujourd’hui me faire entendre ? Comment pourrais-je aujourd’hui me faire pardonner de toi ? Je crie ma douleur, au monde, de savoir la muse de ton musée muselée… Ma voix, ma jeune voix, comme aphone s’entend… Comme ouie que de l’invisible… finalement inaudible ! Que dois-je faire ? Comment dois-je m’y prendre ? Comment dois-je poser ma parole ? Pour quels intérêts politiques ou culturels dois-je courber l’échine ? Opiner de la tête… pour attirer l’attention… Tant de beauté nôtre…. Tant de beautés africaines nôtres… Tant de beautés ivoiriennes nôtres… à l’abandon… une identité notre en dérive… Dois-je faire sortir le Guégon, le terrifiant masque Guégon, chasseur de mauvais sort Dois-je faire sortir le Zaouli, divine chasseresse Dois-je demander aux pierres de Gohitafla, pierres ancestrales de dévoiler leur mystère… Et vous.. ? Terre de Djenné Et vous… ? Falaise de Bandiagara, Et vous… ? Terre Ibo Et vous donc ? Devenus des sculptures, des masques, des perles, des bijoux, des cannes, des chaises, des pipes… bois, métaux, pierre, Que pouvez-vous faire pour m’aider à me faire entendre ? Plus de 5000 pièces de musée ont ainsi traversé le temps et l’espace pour périr à Bettié…. Les plus anciennes d’entre vous ont 5000 ans… Mais Betti&e...

Connectez-vous pour lire la suite de l'article...
Si vous avez déjà un compte client sur Africultures vous pouvez saisir vos paramètres d'identification :

Si vous n'êtes pas encore abonné à la revue AFRICULTURES, vous pouvez le faire en cliquant sur Adhérer.
Partager :

Laisser un commentaire