La Queue de Poisson

De Samir Seif

Print Friendly, PDF & Email

« Je suis jeune mais j’ai 1000 ans », dit Ahmad qui comme tant d’autres est au chômage et traîne. Sa mère l’encourage à se lever « au lieu de faire comme les pigeons mâles qui couvent les œufs ». C’est ce cinéma de formules, de poésie, d’amour, de musique, de tendresse et de peinture sociale puisée dans les réalités cairotes qui fait le succès des films égyptiens. La marmite où grouillent tous ces ingrédients pris tour à tour, en une succession de saynettes reliées par des poèmes sur fond de paysages urbains, délivre un message moral clairement énoncé de temps à autre dans les moments de rencontre ou lors des échanges avec l’observateur-conseiller qui n’est là que pour ça (ici : le libraire). « La Queue de poisson » raconte un destin humain issu d’une histoire vraie où peut se reconnaître le public égyptien et offre au autres un témoignage bien mené sur la société cairote.

Egypte, 2001, coul, 35 mm, 110 min. avec Amro Waked, Hanan Turk, Sari Naggar, Sawsaan Berr, Mouhsina Tawfik, Abdel Rahman Abou-Zahra. Prod : Films Wahid Hamed. Contact : Secteur économique de la Radiodiffusion (tel 20 2 344 4452).///Article N° : 2319


Laisser un commentaire



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications