L’art du dé-rangement

Résidences d'artistes à Cotonou

Print Friendly, PDF & Email

Intéressante initiative en terre d’Afrique : les résidences d’artistes organisées par Africréation.
La parole à une de ses animatrices.

Dessinée sur le sol, une immense carte d’Afrique faite de sable dans laquelle sont plantés, très serrés, des phallus sculptés dans le bois et recouverts d’un préservatif. C’est la forme choisie par Papisco Kudzi, jeune artiste togolais, pour exprimer sa préoccupation sur la propagation du sida en Afrique et sensibiliser le public à la prévention.
Pour Simplice Ahansou, ses portes en volume, couleur de latérite et ornées d’objets ésotériques, symbolisent la frontière entre passé et présent, une ouverture sur la richesse de la tradition…
Deux oeuvres, parmi celles des cinq artistes invités à résider pendant deux mois à Africréation et présentées au public béninois lors d’une journée portes ouvertes.
Africréation – l’agence africaine de la jeune création – a inauguré en octobre dernier un programme de résidences pour les jeunes créateurs de la région du Golfe de Guinée en partenariat avec le Centre Culturel Français de Cotonou, la Mission de Coopération et d’Action Culturelle et la Banque Of Africa Bénin.
Élaboré avec la participation d’artistes africains de renommée internationale incarnant chacun une démarche très spécifique – Romuald Hazoumé, Georges Adéagbo et Sokey Edorh – le programme des ateliers est ambitieux. Il s’agit d’encourager les projets et leur réalisation, de favoriser l’expérimentation et la création de nouvelles oeuvres, d’établir pour l’artiste des contacts, lui apportant de nouvelles perceptions bénéfiques à sa création artistique future, mais aussi de permettre une meilleure compréhension de l’art plastique dans la communauté.
Pendant ces périodes de résidence, le centre est transformé en atelier de création mais aussi en lieu de rencontres, de réflexion et d’échanges entre artistes, intellectuels, critiques… et grand public.
Pour la première cession, cinq jeunes artistes béninois et togolais, tous autodidactes, sélectionnés sur la base de leur travail, ont été invités à travailler pendant ces huit semaines à Zogbo, siège d’Africréation au Bénin. Le Togolais Y. Papisco Kudzi et les Béninois Simplice Ahouansou, Éloi Lokossou, Francis Nicaise Tchiakpé (Tchiff) et Damien Tokoudagba.
Toujours dans le cadre de cette première résidence, Joseph Adandé – historien d’art à l’Université Nationale du Bénin – a animé une rencontre-débat intitulée « Art Africain Contemporain et Dé-Rangement » qui pourrait être l’analyse des premiers travaux réalisés.
Soulignant le caractère éphémère des matériaux utilisés, le contexte définitivement urbain de l’art, il analyse la création contemporaine comme étant à l’image du monde actuel, « en dé-rangement » :  » De mon point de vue, l’art contemporain lance un défi. Il redit à qui veut le savoir que l’art est partout, qu’il peut surgir de rien, presque immédiatement et dès qu’on le désire. L’art contemporain comme le monde d’aujourd’hui est un art du mouvement, contrairement aux habitudes reçues de la stabilité et de la répétition ; c’est un art de la vitesse, élément premier de l’évolution contrairement à la lenteur. Je pense que c’est aussi un art de l’incertitude enfin. Et cela me semble bien ainsi, car l’homme n’a jamais rien fait de grand dans la stabilité et la quiétude. L’homme est fait pour le dépassement et la recherche ; il est fait pour marcher, toujours, en posant un pas devant l’autre. L’art contemporain est cette invite là.  » (Art contemporain africain. Le malaise, Les Échos du jour, novembre 1997).

Africréation est une association fondée en 1989 présidée par l’écrivain ivoirien Ahmadou Kourouma. Elle a comme objectifs : d’améliorer les compétences des acteurs culturels, artistes et entrepreneurs par le développement de la formation aux métiers de la culture en Afrique, de dynamiser le rôle économique de la culture etde favoriser la coopération régionale.
Africréation Afrique, Quartier Zogbo, BP 08 0213 Cotonou, Bénin, tel/fax 00 229 30 38 98, [email protected]
Africréation Europe, 77, rue de Charonne, 75011 Paris, tel 01 43 48 09 44, fax 01 43 48 60 06. ///Article N° : 322


Laisser un commentaire



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications