L’enfer sous terre (Hell… below)

De Nader Jalal

Print Friendly, PDF & Email

1942, l’armée britannique entend gagner la bataille d’El Alamein. Un colonel s’allie à un arriviste local pour expulser les Bédouins de leurs terres et les transplanter non loin de champs de mines. Le Bédouin Ghaby est rejeté car considéré comme traître alors qu’il est informateur des Feddayins. Il s’alliera à la femme du colonel pour déjouer des trafics d’armes et les détourner au profit de son propre camp.
Le film est construit sur un parallèle entre les champs de mines et le drame intérieur vécu par Ghaby qui doit renoncer à son amour et assumer le rejet par son clan pour tenir son rôle. Ce cinéma affectionne les personnages déchirés, les musiques dramatiques et les grands sentiments, développant d’efficaces suspenses tenant le spectateur en haleine, esthétisant les scènes de combat avec force projecteurs et éclairages colorés, sur un scénario séparant soigneusement les bons et les méchants. C’est Les Aventuriers de l’arche perdue du patriotisme, avec un final hollywoodien où Ghaby et Liza se retrouvent 25 ans plus tard pour ressortir un poncif à la peau dure : l’amour nous saisit pour ne plus nous lâcher mais la différence culturelle peut le rendre impossible.

Egypte, avec Kemal Chennaoui, Samir Sabri-Raghda.///Article N° : 2685


Laisser un commentaire



Africultures a franchi le cap des 10.000 articles depuis sa création en 1997
Nous remercions tous nos contributeurs et nos lecteurs
Inscrivez-vous à la newsletter pour suivre nos publications