Fiche Personne
Ecrivain/ne Acteur/trice Rappeur/se

Insa Sané

Sénégal

Français

Insa ! Il fait quoi exactement c’mec ?
C’est vrai après tout, avec lui, on ne sait jamais sur quel pied danser. Peut être parce qu’il sait pas danser.
Un Noir qui ne sait pas danser, tu te rends compte ?
Le gars est né à Dakar y’a très longtemps, genre dans les années soixante-dix. Cela faisait je crois deux ans qu’il était venu au monde et déjà il se demandait s’il allait rester. Il a observé un coma d’hésitation, puis il s’est souvenu qu’il avait un truc à faire; alors il est resté. Il s’est pointé en France, il avait six ans. Ses parents auraient pu choisir de poser leurs bagages à Montmorency ou à Versailles ou même sur l’avenue Victor Hugo à Paris. Seulement, ils ont craqué pour le charme et le calme de Sarcelles; ville réputée pour ses parcs et son patrimoine architectural. Maman voulait qu’Insa devienne médecin – original. Papa voulait juste qu’il soit… normal.
En l’an de grâce 1993 après J.C Van Damme, Insa et ses soces (Morsurbeat, Hippo, Dax, Lam Solo et Lord Crème) créent le groupe OD’AS.Très vite, c’est le succès. Couronné par la reconnaissance internationale des mecs de son quartier, le groupe se lance dans une tournée mondiale des MJC de Sarcelles. Ces concerts resteront mythiques, j’en veux pour preuve les impacts de balles sur les murs des différentes salles dans lesquelles OD’AS s’est produit. Mais comme tous les grands groupes, OD’AS ne résistera pas au triomphe. Le groupe se sépare en 1994.
La même année, Insa et Lam Solo créent le groupe 3K2N. Qu’est-ce que veut dire ce nom ? Personne ne le saura peut-être jamais.
Toujours est-il que Lam Solo et Insa décident de perfectionner leur art pendant deux ans. Ils s’enferment dans un studio de nonenregistrement hi-tech, situé dans la chambre de Lam Solo, dans le dix-neuvième arrondissement de Paris. Ceci conforta 3K2N dans sa place de meilleur groupe de chambre de l’année 1996. Poussés par leur manager Azzdine Koukeb, Insa et Lam Solo remontent sur scène.
Fin 1996, Insa crée avec une trentaine d’autres artistes (danseurs, chanteurs, graffeurs, compositeurs) le collectif Guérilla. Parce que tout le monde attendait l’album du groupe 3K2N, Insa décide d’enregistrer l’album… du collectif Guérilla, en 1998, au Studio Blackdoor. Impressionné par la plume d’Insa (normal quand on a passé deux ans devant des feuilles blanches), J-Mi Sissokho lui propose de collaborer dans l’écriture des textes de l’album qu’il est en train de préparer.
En 1999, alors que le rap est en plein essor, alors que les voies de la réussite sont toutes tracées, 3K2N choisi de se donner une nouvelle orientation artistique. Le groupe fera désormais du slam. Quelle idée lumineuse ! Malgré tout, 3K2N trouve en Universal Publishing le partenaire idéal. Un directeur artistique hors pair, tentera pendant trois ans de raisonner Insa et Lam Solo. Mais nos deux idiots refusèrent de rapper comme Booba, de chanter comme Matt, ou d’écrire des textes comme ceux de Lorie.
2001. N’ayant plus rien à prouver dans le monde du disque, Insa se lance dans la comédie. Il intègre la troupe de comédien du Théâtre du voile déchiré, avec laquelle il joue dans les Oranges, une pièce qui tourne dans toute la France pendant quatre ans.
En 2003, 3K2N signe chez Desh Musique. Son amour pour la musique étant trop fort, Insa décide de le tromper avec le cinéma. Il décroche un rôle principal aux côtés de Frédéric Diefenthal, d’ Anémone et de Jackie Berroyer entre autres, dans le film de Malik Chibane, Voisins Voisines. Cette expérience dans le septième art, conduit naturellement Insa à poursuivre sa carrière dans la littérature.
Son premier roman Sarcelles-Dakar édité par Sarbacane paraît en novembre 2006, son deuxième roman Du plomb dans le crâne vient d’ être publié le 11 janvier 2008 toujours chez Sarbacane.Avec son groupe, le Soul Slam Band, Insa écume les scènes et sort son premier album. Du plomb dans le crâne : dans les bacs le 11 février 2008.
Aujourd’hui, lorsqu’on demande à Insa s’il veut devenir chanteur, comédien, écrivain ou même star, le mec nous répond qu’il veut être artiste. Putain, Insa, arrête tes conneries ! Artiste, c’est pas un métier.