Fiche Personne
Acteur/trice

Michel Mpambara

Canada, Rwanda

Français

Originaire du Rwanda, Michel Mpambara est monologuiste et possède une formation d?acteur et de praticien de théâtre. Né en 1973, il immigre avec sa famille au Québec à l?âge de 17 ans. Il ne cesse depuis d?épater les foules avec son récit fabuleux d?un Africain aux prises avec l?apprentissage de la vie nord-américaine, des fresques urbaines de son arrivée au Québec et de ses mésaventures issues des pires soaps américains. Vous ne le saviez peut-être pas, mais d?après lui, Vision mondiale est un soap africain dont il a été l?une des vedettes?

Le personnage parle également de son intégration dans la société québécoise et de l?amour qu?il éprouve pour le Québec. Mais il se dit aussi raciste; il est tanné de voir des Blancs partout? Vraiment, il y a trop de Blancs au Québec! On l?a comparé à Yvon Deschamps, et il a été le Coup de c?ur du Festival Juste pour rire en 1996. Dès 2001, il nous présente son premier one-man-show Y’a trop de blancs au Québec qui connu un énorme succès, le voyant même gagner le Félix du meilleur spectacle d’humour de l’année. De plus, il se voit nommé à l’ADISQ dans la catégorie « Révélation de l’Année » au côté de Martin Matte. Il se démarque du courant d?humour actuel au Québec avec un spectacle concept très particulier. En 2004, il joue le rôle de Gégé aux côtés de Maka Koto dans le film de Dany Laferrière, Comment conquérir l?Amérique en une nuit.

Le 9 septembre 2005, alors qu’il était dans une période creuse de sa vie, Michel Mpambara, fait un appel anonyme à la police pour déclarer qu’une bombe exploserait au Club Soda de Montréal 3. Il est alors hospitalisé à l’hôpital Saint-Luc de Montréal. En 2008, pour une émission de « Ben et Jarrod » diffusée à Super Écran, il relate ces événements de façon humoristique. Suite à cette expérience, il prit un certain recul de la scène afin de bien remonter la pente. Remontant sur scène à quelques occasions, il a pu essayer de nouveaux numéros plus personnels. En 2008, au cinéma, au côté de Sotigui Kouyaté, il interprête le rôle de Boura dans le film de Salif Traoré, FARO, LA REINE DES EAUX (Mali, 2007, 93 min).