Fiche Personne
Acteur/trice Journaliste

Célestin Zongo

Burkina Faso

Français

Il joue « Diahrra » dans Delwendé, S. Pierre Yaméogo (Burkina Faso, 2005)

Nomanaba Célestin ZONGO est journaliste de formation.

Il fréquente l’école de Sabou (Boulkiemdé), puis il poursuit ses études secondaires à Ouagadougou au Lycée Philippe Zinda ou il obtient le baccalauréat série A4 en 1974.

Inscrit à l’Université de Ouagadougou dans la même année dans le département de géographie, il choisit de renoncer à cette filière au niveau du DEUG2 pour s’orienter vers la communication, notamment en s’inscrivant en 1977 à l’Institut Africain d’Education Cinématographique (INAFEC) qui venait d’ouvrir ses portes.

Après trois ans de formation dans la section animation la fin d’étude est sanctionnée par une licence en audiovisuel.

En 1979, il fréquente l’Ecole de journalisme de Strasbourg en France. Nanti d’un certificat de maîtrise, il débute sa carrière professionnelle en 1981 au Burkina Faso dans le Bulletin Quotidien d’Information d’Etat.

Il sert par la suite successivement depuis cette année à la Radiodiffusion nationale, à la Direction du Cinéma comme animateur d’émissions de critique sur le cinéma, et au Carrefour Africain en qualité de reporter, de rédacteur et de secrétaire de rédaction jusqu’en 1983.

Dans la même année, il est affecté à la Direction de la Télévision nationale où il servit pendant 20 ans. Il est successivement reporter, présentateur des actualités,l’animateur de magazines d’information, chargé de suivi des programmes et des productions, délégué de production de films, et rédacteur en chef du service des informations et des reportages.

Au cours de l’année 2001, il est affecté à la Direction des ressources humaines de la Radiodiffusion et Télévision du Burkina. C’est en 2003 qu’il est appelé au Ministère des Relations avec le Parlement pour occuper les fonctions de Directeur de la communication et de la Presse Ministérielle.

Parallèlement à sa carrière de journaliste il a interprété plusieurs personnages dans une vingtaine de films dont les plus mémorables sont les longs métrages : Zan booko de Kaboré Gaston, Mami wata de Moustapha Diop, les Etrangers de Djim Kola, Yelbédo de De Sow Abdoiulaye. Sous la Direction de Saint Pierre Yaméogo, il a incarné des personnages des films suivants :

– Délwendé,

– Moi et mon Blancs,

– Wendemi.

Il est aussi passé derrière la caméra pour réaliser des spots publicitaires, des films documentaires et assister quelques réalisateurs comme Sanou Kollo Daniel et Adama Rouamba.

Monsieur Zongo est détenteur de la distinction honorifique Chevalier DE L’Ordre National

Il est Marié et père de Quatre(4) enfants

Source: La Petite Académie
http://www.petiteacademie.gov.bf