Fiche Personne
Réalisateur/trice Metteur/se en scène Ecrivain/ne Acteur/trice Poète Universitaire Scénariste Adaptateur/trice

Hurel Régis Beninga

République centrafricaine

Français

Poète, comédien, metteur en scène de théâtre et réalisateur centrafricain.
Hurel Régis BENINGA est Docteur en Théâtre et Arts du Spectacle de la Sorbonne Nouvelle (Paris, France), où il enseigne à l’UFR Arts et Médias. Son travail de recherche s’articule au tour de la question de l’origine rituelle du théâtre et de la problématique sur l’existence du théâtre africain. Sa thèse de doctorat intitulé comme suit : « Le théâtre en Centrafrique : de la théâtralité des rituels aux pratiques actuelles » est un vaste chantier qui lui a permis entre autres, de dresser un panorama de l’univers théâtral centrafricain et d’aborder la question de l’ « interculturalité » du théâtre.

Depuis ses débuts dans la troupe théâtrale « Les Messagers » en passant par la Compagnie Artistique Sanza de Centrafrique (CASCA) et par l’Ecole Nationale de Théâtre et de Danse d’Abidjan (Côte d’Ivoire), il a à son actif plusieurs participations à de nombreuses créations artistiques tant sur le plan national que sur la scène internationale.

Poète, comédien et metteur en scène, son intérêt pour le 7eme art a été dévoilé en 2003 dans « A qui la faute ? » une série de courts métrages réalisés par Jean-Pierre NGARO et dont il est l’auteur et l’acteur principal.
Il vit ses premières expériences de réalisateur avec C’EST CA LA FRANCE, une série de courts métrages diffusés en prime time sur la chaine 3ATélésud en 2008, en compétition officielle à la 21ème édition du FESPACO au Burkina Faso et au festival PANAFRICA International de Montréal en 2009.

Son second court métrage, PARADOXE a été honoré par une sélection à la 64ème édition du Festival de Cannes en mai 2011. PARADOXE est un film expérimental inspiré par les deux recueils de poèmes (« Quand le cœur parle » et « Chœurs des cœurs ») publiés par le réalisateur lui-même aux Editions Arthéra.
Son troisième court métrage, UNE COULEUR DE VIE (2012), en Compétition officielle au Fespaco 2013, a remporté à Ouaga le prix Nescafé du jeune espoir d’un montant de 2 millions FCFA soit 3053€.

Toutes ses œuvres sont vendues à la FNAC du Châtelet (www.fnac.com), aux Editions L’Harmattan (www.editions-harmattan.fr), aux Editions Présence Africaine (www.presenceafricaine.com) et à la Maison de la presse à Bangui.



Il est auteur de A qui la faute ?, une série de courts métrages réalisée par Jean-Pierre Ngaro et diffusée depuis 2003 sur les antennes de la télévision Centrafricaine (TVCA). Réalisée avec des moyens très limités, cette série de 11 épisodes est une première dans ce pays qui ne se contentait jusque là que des images venues de l’extérieur. Par le titre « A qui la faute ? » Hurel offre à son auditoire l’opportunité de s’interroger, non seulement pour trouver qui est le coupable, mais surtout pour que les uns et les autres puissent trouver matière à réfléchir.

La série C’est ça la France (2008) est sa première expérience en tant que réalisateur.
Il réalise ensuite Paradoxe (2011), son second court métrage.

Source :
www.jpaprod.com/jpa/itwShare.php?idItw=7


CINE24 – Hurel Régis BENINGA – Centafrique par AFRICA24